Les Marrisiennes
Lifestyle
Sorties, voyages, bons plans

Si JVC vous faisait découvrir Les Marrisiennes

Des collections capsules 3 à 4 fois par an de 12 à 15 modèles simplement. Encore des fringues me direz-vous ? Certes, mais Les Marrisiennes créent des vêtements pour femmes dans un style hippie chic. Fabriquées au Maroc, ces pièces revisitent les basiques de la garde-robe ou les must-have de la saison en y apportant une petite touche orientale du pays de cœur des créatrices. Vous trouverez des bombers, robes, t-shirts, sarouals, mais aussi tops, pochettes, foulards à des prix accessibles avec le cachet du vêtement réalisé à la main par des artisans marocains au savoir-faire indiscutable.

Les Marrisiennes , une histoire d’amitié : 

Celle des deux fondatrices Chloé et Stéphanie, amies d’un tiers de siècle… Depuis leur adolescence, elles ont tout partagé, comme leur goût des fringues qui devint avec les années une adoration de la mode.

Elles sont passionnées depuis 15 ans par le Maroc où Chloé s’est installée. Stéphanie est parisienne. D’où probablement le nom de la marque Les Mar-risiennes !

Toutes leurs collections sont 100% fabriquées au Maroc. Certaines pièces parfois uniques sont chinées chez des tisseurs de la médina. D’autres plus classiques brodées ou décorées de façon traditionnelle complètent les lignes très féminines.

Une collection :

Entre les collections passagères, vous pourrez découvrir sur le site de la marque, des gammes mono-produit – focus sur un basique à avoir impérativement dans sa garde-robe. Un must-have de la saison en fait !

Une robe agrémentée d’une ceinture ornée d’un motif de tatouage berbère. Une broderie doublée de satin noir au dos d’un Bomber ou un empiècement de dentelle avec un motif floral noir et or ?

Le Saroual, base du vêtement unisexe porté au Maroc, est revisité par Les Marrisiennes. Il garde sont ampleur en gagnant une touche chic et glamour.

Boutons dorés en fils de sabra, fil doré tressé plat – le « Dfira »- sur le haut d’un chemisier, mais aussi pochette rectangulaire à porter à la main, en denim gris avec rabat en kilim marocain traditionnel.
Les Marrisiennes utilisent aussi un tissu traditionnel berbère à carreaux, très coloré.
Les foulards triangulaire « Fatima » sont à gros pompons en laine de couleur,
fabriqués à la main, ils sont fixés à chaque extrémité.

Découvrez l’e-shop Les Marrisiennes.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Dans la même catégorie
royaumont
Lifestyle
Sorties, voyages, bons plans

Destination l'Abbaye de Royaumont

Découvrez ou redécouvrez Royaumont , la plus grande abbaye cistercienne d’Île-de-France, située dans le Val d’Oise, au nord de Paris. L’histoire : Majestueux bâtiment classé monument historique, fondée en 1228...
potager
BIO
Lifestyle

Et oui, incroyable, 15 = 100 + 100…

Mais non ! Ce n’est pas un calcul d’extra-terrestre… bien au contraire. Ce n’est que ce qu’un potager de 15m² peut produire. Et une fois ces cent kilos de fruits...
musée
Éducation
Famille
Lifestyle

Visitons en famille le plus grand musée ferroviaire d'Europe

Musée national français, patrimoine de la SNCF, la Coté du Train à Mulhouse accueille le public pour 2 à 3 heures de voyage dans le temps. C’est en effet toute...
trompe l'oeil
Conquête de l'esprit
Éducation
Les parents alors ?

Titre en Trompe l’œil, une histoire d’escroqueries… où rien ne va sa passer comme prévu !

Rien ne va se passer comme prévu ! Dans Trompe l’œil signé Damien Martinière et Paul Bona destiné aux adultes et donc aux parents, Jade sort tout juste de prison....
cirque
Famille
Les petits
Sorties, voyages, bons plans

Eternel, le nouveau spectacle d'Arlette Gruss est en tournée dans toute la France. Sortie au cirque !

Si comme moi vous vous demandiez ce qu’il adviendrait du cirque suite aux récentes mesures en faveur des animaux, ce magnifique spectacle d’Arlette Gruss vous rassurera totalement. Il n’y a...
John James Chalon Le Marché et la fontaine des Innocents 1822 Paris Musées - Musée Carnavalet
Famille
Les parents alors ?
Sorties, voyages, bons plans

Découvrir la renaissance d’un monument parisien

Jusqu’au au 25 août, le musée Carnavalet-Histoire de Paris présente l’histoire d’un chef-d’œuvre parisien de la Renaissance française : la fontaine des Innocents, autrefois appelée la fontaine des Nymphes. Malgré...