gouter
Du nid au bahut
Famille

Nos nouveautés gourmandes pour le goûter de rentrée

La rentrée est aussi synonyme de rituels, parmi ces derniers figurent évidemment le goûter. Pour eux comme pour nous c’est parfois un prétexte pour assouvir notre gourmandise mais c’est aussi pour les écoliers l’occasion de faire une pause en famille après une longue journée d’école. Pour ceux qui restent à l’étude ou pour ceux qui pratiquent des activités périscolaires avant de rentrer à la maison, le goûter est l’occasion d’un plaisir, d’une pensée vers maman qui a glissé cette petite attention dans le cartable et d’un coup de pouce énergétique avant de se remettre au travail. gouter

Chez nous en primaire, seul un goûter à base de fruits frais, en compote ou secs, est autoriser. Aucun biscuit dans le cartable au grand damne de certains parents qui pensent que les fruits ne nourrissent pas leurs bouts de chou… Pauvres chéris qui n’aiment pas les fruits disent-ils ! Bon même si je pense que ce genre de règlement intérieur est rarissime, j’approuve parfaitement cette mesure car je suis pour le fait que les biscuits au goûter, restent sinon une exception au moins ne soient pas systématiques. Mes enfants auraient tendance à manger la moitié d’un paquet chacun dès que l’occasion se présente. En leur proposant un goûter composé de fruits de façon régulière et des biscuits de façon occasionnelle, je préserve leur ligne, leurs dents et je préviens (j’espère) toute banalisation des produits industriels. Oui quand j’ai le temps, je préfère pâtisser, c’est double plaisir : pour moi puis pour eux !

L’intérêt des biscuits au goûter :

La plupart des biscuits que j’achète ont beaucoup évolué du point de vue de leur composition. Ils ne contiennent plus pour la plupart d’huile de palme ni de graisses hydrogénées c’est le cas des biscuits St Michel ou du petit moelleux de Lu, parfois des fibres ou du blé complet comme dans les nouveaux Prince de Lu. J’exige l’absence de colorant et de conservateurs et je trouve très pratique d’avoir à demeure, quelques biscuits emballés individuellement. Ce n’est pas écologique en raison des déchets mais bien pratique lorsque les enfants partent en sortie ou aux scouts tout le week-end.

Le biscuit est le gouter qu’on a toujours sous la main en cas de banane trop mure, de prune écrasée ou de sortie au soleil, je suis certaine qu’il sera consommé dans l’état de départ….modulo les chocs 🙂

Un goûter St Michel :biscuits

Chez St Michel, JVC a déjà testé les nouveautés du printemps 2017 : Crousty Buns, Doonuts nappés de chocolat, Tronches de Cake et quelques autres. Ils sont tous au chocolat, c’est un peu dommage car oui, il existe des gourmands qui ne sont pas addicts au chocolat. Ces biscuits fabriqués en France, sont tous sans huile de palme ce qui n’est hélas généralement pas le cas des biscuits au chocolat vendus en grande surface. Pas de colorant, ni conservateur, ni matière grasse hydrogénée, cela va de soit. Et les œufs servant à la confection de ces biscuits proviennent de poules élevées en liberté. JVC est au regret de constater que ses préférés les Crunchy n’existent plus !

 

  • Alors pour avoir une coque sablée croustillante au cœur fondant ? Prenez les Crousty Buns ! 6 biscuits emballés individuellement, 1€49 ou en paquet familial par 12 à 1€79
  • Pour des moelleux fondants, fourrés au chocolat ou au lait ? demandez Tronches de Cake ! 6 biscuits emballés individuellement, 1€69.
  • Et les meilleurs selon moi, les roues nappés de chocolat croquant ou marbrés chocolat ? Ce sont les Doonuts ! 6 biscuits emballés individuellement, 1€69.

La nouveauté chez LU :

Enfin, ceux qui voulaient autre chose que du chocolat, vont être servis. Voici le petit dernier de Lu, une version moelleuse du célèbre Petit Lu. enfin version moelleuse certes mais après conseil de famille ce midi, ce biscuit ressemble plus à une madeleine ou un 4/4 qu’à notre irremplaçable Petit Beurre. Déjà vous ne pourrez pas croquer les quatre coins avant de dévorer votre biscuit puisqu’ici les coins sont tout mous. Ensuite, je confirme que nous avons tous trouvé ce Petit Lu moelleux délicieux mais au gout qui n’a rien de comparable à son aïeul. Il n’est pas moins bon, non il est juste totalement différent. C’est comme si on essayait de rapprocher la tapenade d’une noix de cajou !

Il existe en version chocolat, les deux sont en 5 sachets fraîcheur. 140g, 1€69

Du blé complet pour un goûter de Prince :

Mes enfants les adorent, je suis moins fan, précisément à cause de l’huile de palme qu’ils contiennent. Je suis certaine que la recette finira sur ce point aussi par changer. Les biscuits au chocolat contiennent encore souvent de l’huile de palme pour le moelleux tellement agréable au palais des enfants.

Les nouveaux Prince de Lu contiennent à présent du blé complet dans les deux biscuits croquants qui entourent la crème au chocolat. Hermine les a réellement trouvé meilleurs que ceux qu’elle avait l’habitude de manger. Je lui fais entièrement confiance car personnellement je n’ai pas senti de différence mais elle c’est une experte question nourriture !

Vous trouverez donc à présent 15% de blé complet donc plus de fibres dans vos Prince. 300g, 1€33

Pour la petite histoire Prince de Lu est né à Anvers en 1927. Sa forme permettait de ne pas se salir les doigts tout en mangeant un biscuit au chocolat.

Bientôt, encore plus de gourmandise chez La Mère Poulard :

A l’approche des fêtes de Noël, vous trouverez dans vos rayons une gamme de boîtes,  inspirée de la tradition normande, la  « Faïence ».

 

Véritable institution de la gastronomie française la Mère Poulard créée en 1888 ravit depuis 130 ans les palais des petits et grands. Ses incontournables biscuits pur beurre, délicieuses recettes de sablés, galettes, palets et cookies seront de la fête. Ses coffrets iconiques seront décorés d’authentiques et traditionnels carreaux de faïence. La faïence est cette poterie recouverte d’émail typique des cuisines normandes. Pour ce retour aux sources, les étuis sont disponibles en coffrets et demi-coffrets. Chacune des huit recettes de biscuits offre son propre duo de couleurs. Du jaune et rouge emblématique de la marque pour les sablés au plus moderne turquoise et fuchsia pour les palets.

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Dans la même catégorie
premiers émois
Du nid au bahut

Premiers émois, livre de poésie d'Aurore de Gislain

Les premières fois possèdent leur propre saveur, celle de l’inédit mais aussi de l’interdit. Elles marquent durablement de leur empreinte nos pensées et nos soupirs. Ce recueil de poésies raconte...
parfum d'été
Bien etre
Entre modes et styles, mon fuseau horaire
Famille

Le Jacquard Français, ses collections au doux parfum d'été

Linge de lit et collections vitaminées parées de motifs graphiques et floraux qui fleurent déjà bon le doux parfum d’été. Le Jacquard Français, nouvelles collections : Des matières au toucher...
cabanes
À nous de " jouet "
DIY : c'est moi qui l'ai fait
Famille

Sarbakane réinvente le jeu de construction avec les kits 1001 Cabanes

Sarbakane est la seule marque française qui offre la possibilité aux enfants de concrétiser leurs projets architecturaux les plus fous. A eux de construire leurs cabanes ! Quel enfant n’a...
la nouvelle
Entre modes et styles, mon fuseau horaire
Famille
Lifestyle

Dans la Famille Connectée, je voudrais "la Nouvelle" Ice Smart 2.0

Connectée vous l’êtes assurément mais votre petit bijou de montre possède-t-il toutes les fonctionnalités dont vous auriez utilité ? Parce que « la Nouvelle » ICE smart two AMOLED est encore plus...
Thalasso Prévithal
Bien etre
En forme : Beauté, sport et santé
Les parents dans tout ça ?

Thalasso Prévithal : nouvelle cure Harmonie

En Normandie, à trois heures de Paris, la thalassothérapie Prévithal vous offre les avantages d’une situation géographique d’exception. Aux portes de Granville, à quelques encablures du Mont-Saint-Michel, l’établissement permet également...
giraudet avril 2024 jevouschouchoute 2
Bien etre
Cuisine sans peur et sans reproche : alimentation d'aujourd'hui
Famille

Giraudet : cette maison centenaire ne cesse de rajeunir

  Installée à Bourg-en-Breese depuis sa création en 1910, l’entreprise Giraudet n’arrête pas de surprendre nos papilles. Ce printemps, trois nouvelles recettes enrichissent sa déjà très longue et savoureuse gamme...