Avec Nomad’s, massage et bien être sont accessibles à tous.

Si l’été était l’occasion de découvrir le massage ? Histoire de vous faire du bien, de vous chouchouter c’est le moment de découvrir ce concept allemand qui met à portée de tous, le massage un peu partout, dans les bars ou les restaurants.

massage

@lafineéquipe

Il y a une vingtaine d’année, j’avais remarqué des personnes qui en massaient d’autres devant l’église Saint Médard en bas de la rue Mouffetard à Paris. Je crois savoir que la compensation financière était libre. Cette pratique, si elle existe ici ou là, n’est que peu répandue en France alors qu’elle est monnaie courante en Allemagne depuis une quinzaine d’année. Et si cette vague de bien-être déferlait sur la France ?

@HugoBraillon

Nos voisins allemands se font masser au spa en moyenne 5 fois par an, alors que nous n’y allons que 2 fois à l’année en France.Et pourtant si l’on prend l’exemple de la vie dans la capitale, tout le monde s’accorde à regretter le stress de notre vie moderne, des challenges professionnels, du manque de temps pris pour soi.

Pour autant, l’industrie du bien-être représente chez nous, 1,6 milliards de chiffre d’affaires si l’on inclut les instituts traditionnels, les centres de bien-être SPA, la thalassothérapie et le thermalisme et les réseaux de distribution cosmétiques et parfumeries.

Les Français aiment s’offrir un massage bien-être chez un professionnel pour se sentir mieux, moins stressé. Pourquoi alors 59% des français ne se font jamais masser ?

Par manque de temps principalement. D’autres cultures pourraient servir de modèle afin de rendre le quotidien plus équilibré, moins générateurs de tensions.

Le massage comme concept :

Nomad’s, est une start up créée en 2016 qui souhaite rendre le massage accessible à tous. L’idée étant aussi que ce massage soit dispensé dans les bars et restaurants pour être accessible par une localisation de proximité. Les tarifs sont libres et les masseurs se déplacent pour faire bénéficier aux clients d’une relaxation supplémentaire à celle proposée par le local un verre entre amis, un bon repas.
Nomad’s envoie des masseurs et des masseuses, essentiellement étudiants en kinésithérapie et en théâtre, dans les bars et restaurants branchés de la capitale !

Des freelance de plusieurs secteurs, de tous domaines confondus : spa, shiatsu, thaï, Amma…. participent à l’aventure. Ils aiment le partage et les gens.

La sélection des masseurs et masseuses se fait tout d’abord sur entretien, puis
à la suite d’une formation Nomad’s qui leur apprend toutes les clés du métier.
Aujourd’hui, plus de 40 masseurs free-lance travaillent avec Nomad’s.

@MonsieurBrunch

Une aventure humaine :

Promouvoir une entité profondément humaine, une façon de penser avec un sens collectif,  résolument positif. Le massage se fait dans une ambiance familiale.

Nomad’s est conçue dans une réelle transparence de son système et de ses prix envers ses clients et ses partenaires, et se base sur un fonctionnement collectif en interne avec ses masseurs.

La notion de massage flash :

Un pur moment de détente spécialement développé pour être réalisé sur chaise normale, habillé, avec très peu d’espace. Le massage est très rapide -10 à 15 minutes-, juste pour vous déstresser. Il s’inspire du massage Amma Assis, du massage thaï traditionnel, ainsi que du shiatsu et du californien.Il n’est ni thérapeutique ni médical. Il ne faut pas de contre-indication médicale.

Ce massage vise la libération des énergies (ou des tensions pour les plus cartésiens) par la stimulation des muscles, des articulations et des méridiens, en touchant le dos, les épaules, les hanches, la nuque, les bras et les mains.
Continuez à boire votre verre , à discuter, après le massage, vous décidez de combien vous payez.
Je trouve le concept très altruiste mais j’ai franchement un gros doute sur ses possibilités de survie dans un pays à la mentalité française.
A suivre donc….

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.