Lyon, si vous viviez une escapade enchantée à la Cour des Loges

Il est parfois des moments où il faut réussir à casser le rythme effréné du quotidien. L’envie d’une escapade à deux pour, le temps d’un week-end ou 24 heures dans la vie d’un couple, réserver un lieu extraordinaire . A Lyon, Cour des Loges s’occupe de tout, enfin de votre confort luxueux dans un 5 étoiles à l’atmosphère subtile et distinguée, sans basculer dans le clinquant bien au contraire. Une niche où luxe, calme et volupté s’associent à l’élégance de l’accueil et le cachet incomparable du lieu.lyon cour des loges

24 heures à la Cour des Loges :

En plein cœur de Lyon, au sein du quartier historique de la ville, Cour des Loges, un hôtel 5 étoiles, vous accueille loin de tout tumulte urbain. Ma première impression en pénétrant dans cette sorte de cour intérieure, il y a 15 ans, fut de plonger dans l’univers de Harry Potter. Ici la pierre vous entoure de toutes parts. Colonnes romaines qui donnent envie de jouer à cache-cache, galeries florentines le long desquels on attendrait les rires d’une course-poursuite d’enfants, fenêtres à meuneaux. Intimes coursives menant aux 60 chambres dont 4 suites/appartements où plafonds à la française pour certaines rivalisent avec l’âme vénitienne d’autres.

lyon cour des loges

Cette mise en symbiose de quatre des plus belles maisons Renaissance du Vieux-Lyon fit naître un véritable joyau architectural, unique, majestueux, surprenant jusque dans l’ascenseur.

Pourquoi cette impression de téléportation à Poudlard ? Peut-être ces couloirs, ces escaliers, ces cours qui semblent comme enchevêtrés. Se cacher, disparaître dans une traboule pour passer en toute discrétion de la réception de l’hôtel au Café – Épicerie (ce bistrot haut de gamme doit son nom à l’histoire même du Vieux-Lyon, carrefour du commerce des épices au XVIe siècle) pour un dîner aussi simple que délicieux.

Se perdre dans les tours-escaliers après avoir traversé la cour intérieure florentine à pas pressés sur les dalles de marbre pour aboutir au Spa Pure Altitude et découvrir les bienfaits des soins aux plantes de montagne.

lyon cour des loges

Après un copieux petit déjeuner partagé sous la spectaculaire verrière de 17 mètres de hauteur et avant de découvrir la presse dans l’ambiance cosy – intimiste du bar rétro, perdre quelques heures en sautillant comme des enfants, les yeux pétillants d’émerveillement, du jacuzzi au sauna en passant par la piscine intérieure et nage à contre-courant.

Toutes les attentions d’un 5 étoiles, qui débutent dès la réception avec des madeleines fait-maison au check-in, de l’eau fraîche et de grandes serviettes moelleuses dans la salle de sport, des tisanes et des chaussons douillets dans la salle de repos jouxtant le Spa au décor inspiré des Thermes romains.

Entre histoire et modernité, une longue complicité :

Le bien-être ressenti en séjournant à la Cour des Loges résulte d’une harmonie subtile entre esprit Renaissance et création contemporaine. C’était ma troisième visite en 15 ans et l’évolution raffinée du confort au fil des ans est liée au mélange subtil de matières, entre meubles d’époque et pièces modernes (un tapis style IKEA molletonné à souhait).

Chaque chambre a son cachet propre et le plus difficile lorsque vous réservez ici, est de choisir l’une plutôt que l’autre.

La « Chambre du Photographe » rappelle l’héritage photographique des Frères Lumière tandis que la « Chambre du Peintre » rend hommage au travail de décoration intérieure effectué par Hervé Thibault. C’est le cas dans les chambres façons loges d’opéra, pour une évasion à Venise sans quitter l’hexagone, vous pourrez en fermant les yeux, entendre les gondoliers chanter sous vos fenêtres.

Le restaurant Les Loges (1 étoile au Guide Michelin depuis 2012), c’est la carte d’un chef étoilé, Anthony Bonnet, Gault & Millau d’Or en 2006 qui accorde les ingrédients locaux de grande qualité à l’extraordinaire du lieu.

Cannelloni de queue de bœuf et poireau braisé, Ris de veau en pithiviers, Homard et champignons rôtis, Pigeonneau d’élevage traditionnel, suivis d’un plateau de fromages fermiers affinés chez Mons, les desserts étant de concert.

Les fins de soirée si elles ne vous mènent pas au spa-ouvert jusqu’à l’heure où les carrosses reprennent leur forme initiale – se passent autour d’un single malt sous les voûtes et peintures du bar pour gentlemen clubber, le cigare en option (dans le fumoir).

Vieux Lyon, côté piétons :

Au carrefour de civilisations, capitale de l’imprimerie et de la soie, Lyon est un creuset culturel et historique. Rien qu’en empruntant les ruelles entourant la Cour des Loges vous serez rapidement plongé dans une atmosphère très particulière. Entre pralines et Guignol, les bouchons lyonnais excitent vos papilles. Lors de notre séjour (13 mai), se fêtait le 30ème anniversaire de la Renaissance des Pennons de Lyon. Venue pour l’occasion du Puy en Velay, la Compagnie du Roi de l’Oiseau avec au programme des festivités : tavernes, saynètes, duels, troubadours, lanceurs de drapeaux italiens d’Asti danses dans les rues et sur les places du Vieux Lyon.

Les animations du musée Gadagne situé dans le quartier Saint-Jean tournaient autour de l’histoire de Lyon et les arts de la marionnette. Un bal Renaissance était donné dimanche en fin de journée.

Cela n’a donc rien du hasard si cette ville a été élue en 2016, meilleure destination week-end d’Europe. Les romantiques passeront dans cet environnement, un séjour idyllique.


Berceau du cinéma et des frères Lumière, de Guignol et de l’architecte Tony Garnier, l’antique Lugdunum n’a cessé de croître depuis l’an 43 avant J.-C.
Aqueducs, théâtres de la capitale de la Gaule romaine, cathédrale, églises de la cité médiévale, résidences des riches marchands de la Renaissance, constructions des architectes du Grand siècle, immeubles-ateliers édifiés sur les pentes de la Croix- Rousse pour les canuts et leur métier jacquard…

Lyon est aussi une capitale gastronomique, de Paul Bocuse aux « bouchons lyonnais », les spécialités salées et sucrées comme la Praluline de François Pralus absolument irrésistible, les Halles sont des incontournables.


Depuis quelques années, le musée Confluence, pour les plus jeunes, Mini-World Lyon ou encore la Biennale d’art contemporain sont des raisons supplémentaires d’allonger votre séjour dans ces 500 hectares de centre ville, inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Informations Pratiques :

2 restaurants : Les Loges (1 étoile et 3 Fourchettes rouges au Guide Michelin ; 3 Toques au Guide Gault & Millau) et Le Café-Epicerie (1 Fourchette noire au Guide  Michelin et 2 Toques au Guide Gault & Millau)• Bar • Fumoir • Caveau de dégustation • Jardins suspendus • 6 salles de séminaires
Le Spa Pure Altitude
2 cabines de soins • Saunas sec et humide • Hammam • Piscine intérieure et nage à contre-courant • Jacuzzi • Tisanerie • Salle de relaxation
Les services
Conciergerie « Clés d’Or » • Bagagiste • Room service • Wi-Fi • Accès zone piétonne •  Garage et service voiturier 24h/24h
Tarifs
Chambre de 190 à 485 € et suite de 340 à 870 € (Chambre seule pour 1 ou 2  personnes)
Ouvert toute l’année
Venir à Lyon
• Aéroport : Lyon St-Exupéry (30 min)
• Gares SNCF : Lyon-Part-Dieu (15 min), Lyon-Perrache (15 min)

Cour des Loges

6 Rue du Bœuf, 69005 Lyon

04 72 77 44 44

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.