Mes lectures de printemps 2/3

En attendant les vacances de Pâques, JVC a sélectionné ses lectures de mars.  Voici après les lectures d’Hermine, celles qu’Enora a choisi. Certains des ces jolis albums, elle les feuillette avec sa sœur de 5 ans en jouant un peu à la maitresse d’école. A la fois ludiques et pédagogiques, ces ouvrages permettent à cette jeune lectrice de 7 ans de lire des histoires et des BD pour elle mais aussi à sa frangine. Elles prennent aussi grand plaisir à résoudre des énigmes, coller les jolis stickers Usborne et jouer à la poupée comme le faisait leur maman lorsqu’elle était encore toute petite.lectures

Nathan, Gallimard, Usborne et Bamboo sont comme chaque mois à l’honneur dans les bibliothèques de mes enfants.

Les albums d’Enora :

Après les additions magiques, voici les multiplications magiques dès 7 ans, façon coloriages malins. Ces albums permettent d’aborder les notions du programme scolaire. L’enfant associe chacune des cases codées à une couleur précise pour faire apparaître le dessin.
Une manière ludique de bien apprendre ses tables de multiplications. Nous en avons un autre pour Hermine qui utilise des lettres pour colorier des véhicules. 24 pages, 3€45 chez Nathan.

lectures

Lectures en bandes dessinées :

Chez Bamboo Editions, Enora raconte à Louis-Octave l’histoire de l’Enfant Fleur : “La petite Candice vit dans une famille heureuse mais elle se sent seule et aimerait quelqu’un pour jouer avec elle. Le hasard faisant bien les choses, un oiseau qui passait par là, apporte une petite graine. Après l’avoir plantée, Candice s’en occupe. Quelle n’est pas sa joie, de voir quelque temps plus tard, une fleur éclore. Peu à peu, le cœur de sa fleur devient une figure, ses feuilles deviennent des bras, et même des jambes. Plus Candice s’occupe de sa fleur, plus elle devient une personne.Mais un jour alors que la fleur aimerait bouger avec Candice, ses racines la retiennent.  48 pages, 10€60 Bamboo Editions. De très jolies illustrations.

Toujours chez Bamboo, la suite des aventures de Boule à Zéro, la petite fille hospitalisée de 13 ans qui en fait s’appelle Zita. Elle souffre d’une leucémie depuis 9 ans et JVC suit ses aventures depuis le premier tome (c’est le sixième). Dans le Grand Jour, Zita est a-mou-reu-se et ça change tout ! “J’ai lu quelque part que « quand on a connu l’amour, on a donné un sens à ses jours ». Je me demande quand même s’il va oser m’embrasser ? Dans le doute, je vais me brosser les dents !…” Une jolie façon de dédramatiser la maladie pour que tout de même les enfants approchent ce milieu difficile.48 pages , 10€90

Pour Noé, c’est plutôt Foot Maniac, la BD officielle des fanas du ballon rond ! Sujet brûlant à Marseille, vous pensez bien !

Coup de tonnerre au FC Palajoy ! Michel Dubut, fils du président du club et joueur titulaire de l’équipe, prend les rennes de l’autre équipe de la ville, persuadé qu’il pourra facilement obtenir de meilleurs résultats que son père ! Est-il possible d’être encore moins performants que les plus mauvais du classement ? Il semblerait qu’à ce jeu là, les Dubut père et fils soient incontestablement les champions du monde !

Chez Nathan des romans faciles pour les 7-11 ans à lire tout seul. La suite de la famille Trop de filles “Billy, le roi des chaussettes”, Un piano pour Pavel, Moi & ma bande “Chouette, des olympiades”, apprentis Chercheurs “le mystère des cristaux de glace”,  et le deuxième tome de Super Lecture Boy que Noé a adoré.

Autocollants pour se détendre :

Comme toujours les éditions Usborne ont le monopole des albums d’autocollants. Voitures, villes du monde, patineuses….comme chaque saison, la maison d’édition trouve le moyen d’occuper nos kids sur des sujets variés parfois très recherchés comme la Mode des années 70, Les robes de bal, Les jardins du manoir, 6€50, 24pages.

Focus sur Les jardins du Manoir : De splendides jardins à aménager avec plus de 300 autocollants.
Jouez au jardinier, plantez des fleurs exotiques dans les massifs. Disposez bancs et statues au cœur du domaine. Aménagez la véranda.
De quoi en faire un véritable jardin secret.
De quoi donner la main verte aux jeunes lecteurs pour ensuite découvrir : Je cultive mon potager. 64 pages, 10€

Un très beau livre de jardinage, informatif et généreusement illustré pour les enfants et les grands-parents qui ont du temps par exemple 🙂
Les instructions sont faciles à suivre, illustrées étape par étape, pour réaliser de nombreux projets.

De la 3D pour s’amuser :

Voici trois ouvrages dont deux très récents, pour lesquels nous avons littéralement eu le même coup de foudre que pour le château fort à Noël dernier et la maison de poupée.

Totalement vintage, j’ai replongé, 40 ns en arrière en ouvrant ce livre “Mes poupées en papier”. Ensuite j’ai découvert “Ma ferme en papier” puis sur le site Usborne “Ma ville en papier”. Pour 13€95, vous avez 16 pages de personnages, accessoires et décors à découper selon les pointillés et à construire. Attention, petites mains, soyez minutieuses. C’est n’est pas un livre à laisser entre les mains d’une moins de 7 ans selon moi. Usborne dit 6 ans mais les poupées sont en papier légèrement cartonné et non plastifié donc pour éviter les larmes, faites le travail à plusieurs.

Quatre jolies poupées à découper puis à habiller. Plus de 50 tenues et accessoires. Aucun enfant ne résistera à l’appel de la créativité.
En vacances, à la fête ou pour une soirée pyjama, à vous de passer en revue la ravissante garde-robe. J’avais moi même une telle poupée, une seule, lorsque j’avais 5 ou 7 ans. Je me souviens encore qu’elle avait de magnifiques boucles brunes et une robe à smocks bleue ( c’était hyper à la mode au milieu des années 70) !

Les meubles sont aussi à disposition bien entendu !

Tout comme dans la jolie ferme en papier. Le poulailler, la grange et un moulin, sans oublier les animaux, les fermiers, le meunier et même un épouvantail.
Chaque bâtiment a pour maquette de base un simple cube, décoré de nombreux détails qui le distinguent des autres constructions.
Les instructions sont claires et faciles à suivre. Tout comme l’étaient celles du château fort.

Il existait déjà la ville miniature à construire.
Des formes simples à découper dans les pages cartonnées.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.