East Street
C'est Tout Moi

A Aix, y a un 231 East Street !

Après une journée de shopping entre filles dans la jolie ville d’Aix en Provence quelle bonne idée d’aller se remettre sur pieds avec un bon burger. Nous avons trouver l’adresse du 231 East Street. « The Factory », un petit restaurant dans le style fast food avec ses spécialités bien particulières. JVC a craqué de l’entrée au dessert.

East Street

231 East Street, un lieu accueillant :

Dans un espace tout en longueur plutôt à l’échelle citadine, Martin vous accueille avec un grand sourire. Çà démarrait bien. Comme il était encore tôt, la foule des habitués n’avait pas encore envahi les lieux. Les enfants purent donc profiter d’un repas pris dans le calme. De nombreux clients venaient passer commande. Ils repartaient avec des menus auxquels ils étaient visiblement habitués.

Dans une déco peuplée de repros d’Andy Warhol, nous avons découvert un burger de qualité. Rien à voir avec les chaines mondiales. Même si l’enseigne 231 East Street dispose de 19 restos et bientôt 21 dont 7 à Paris et région parisienne !

Des ingrédients de qualité :

Sans surfer sur la vague du bio, 231 East Burger mise sur la qualité des ingrédients. Les recettes sont simples mais variées pour nourrir et régaler tout le monde, végétariens voire végans inclus.

La carte n’est pas plus longue que deux tableaux affichés pour les burgers mais cela suffit amplement. Des formules rendent les menus accessibles (de 10€50 à 12€50 voire 15€ avec le max de suppléments) sans être bon marché. Les produits vendus, desserts exceptés, sont préparés sur l’instant avec des produits frais.

Martin achète à Aix ses tomates, sa salade, ses pommes de terre qui varient donc de variété selon la saison. JVC aime la surprise du goût des frites qui changera légèrement selon la saison. Et les enfants ont adoré le cheddar fondu sur les frites bien chaudes. Cuites dans un mélange d’huile et de graisse de bœuf, les végétariens en sont privés. En revanche eux se rattraperont sur le burger Veggie dont le « steak » est en fait une espèce de falafel de pois chiche avec des herbes aromatiques comme de l’ail, du coriandre, du piment, de l’oignon. Ajouté à cela une rondelle de tomate, de la roquette et de l’avocat, les puristes pourront toujours exclure la mayo finale mais j’ai trouvé que l’ensemble était justement dosé.East Street

Vous trouverez dans la composition des burgers :

Un cheddar sélectionné.
Un pain de boulanger.
Une viande de bœuf de 130 g cuite à votre demande. Les enfants pourront avoir un steak à leur taille. Le kid pack est à 5€90 super avantageux.
Du bacon, du poulet, des pâtisseries 100% traditionnelles : cookie, donut décongelés, des glaces Ben & Jerry, moelleux au chocolat délicieusement coulant à cœur, Cheesecake fabriqué par la strasbourgeoise Elisabeth Biscarrat. Enfin un gâteau style guimauve sur pâte biscuit Oréo absolument novateur qui plait aux enfants.

Carte en constante évolution :

Affolez vos papilles avec un Hamburger (7€), Cheeseburger (7€50), Bacon Burger, Bacon Cheeseburger (8€), Veggie Burger (7€50) ou le Chicken Burger (7€) en version classique ou fromage (Chicken Cheeseburger, 7€50).

Ajoutez y des pickles, tomates, salade iceberg, oignons rouge, sauce mayonnaise, ketchup, moutarde au miel sucrée-salée ou sauce barbecue.

Le Cheddar fondu sur les frites (3€) : un goût, une texture et une saveur unique que je n’avais ressenti qu’à Montréal en me réconfortant avec une poutine ( sans la mayo !).

East Street

Technique de dégustation bien particulière :

Enfin, vous ne la verrez pas sur les photos car nous l’avons compris qu’une fois notre burger qui s’était fait la malle. Les sandwichs sont emballés dans un papier rigolo qui tourne en spirale. Il est en fait étudié pour maintenir le burger. Il vous permet ensuite une dégustation sans coulure. C’est parfaitement expliqué mais en général la première fois, votre estomac affamé ne prend pas le temps de lire le dépliant…. Nous ferons mieux la prochaine fois ! 

On attend donc une extension des enseignes dans les centres villes

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Dans la même catégorie
little crevette
C'est Tout Moi

Little Crevette, tendresse et poésie en mode marin

JVC avait déjà craqué sur la marque Little Crevette. Un univers baigné de tendresse et de poésie, pour le plaisir des grands au service des très petits. Avec beaucoup de...
ZSPORT Virtuosity-une_jevouschouchoute-brassiere
C'est Tout Moi

Ma Zsport et un peu de motivation pour courir toujours plus loin

Dans ma quête frénétique de toujours plus de kilomètres, toujours plus de bien-être et de d’oxygène dans mes poumons, je me heurte parfois à de petits soucis matériels. En effet,...
Cordes-sur-Ciel
C'est Tout Moi

Un avant-goût de paradis à Cordes-sur-Ciel

Au pied de la médiévale ville tarnaise de Cordes-sur-Ciel le Jardin des Paradis vous invite, aussi longtemps que vous le désirez, à une promenade édénique. Paradis, de l’ancien persan apiri-daeza...
hammam
C'est Tout Moi

Quelques heures de sérénité au Hammam, La Bastide des Bains à Marseille

Au cœur de la rue Sainte (celle du Four des Navettes), à deux pas de l’opéra de Marseille, vous pouvez pousser la porte de La Bastide des Bains. Un lieu...
Maisons du monde
C'est Tout Moi

JVC a relooké son balcon en mode Maisons du Monde

L’arrivée de l’été et ses longues soirées en plein air est pour nous l’occasion de revoir la déco et le confort de notre balcon. Cela faisait plusieurs années que nous...
crème régénérante
C'est Tout Moi

Une nouvelle crème régénérante pour nos mains par Docteur Hauschka

Elles sont vos meilleures alliées pour conduire les enfants à l’école, faire d’interminables caresses, réaliser de merveilleuses pâtisseries, pétrir la pâte, pour les chanceuses d’entre nous, jouer du piano ou...