SOS, j’ai rétréci ma peau !

soleil_sauveteurnautique_jevouschouchoute_jvccopyright sauveteur-nautique.com

Trop de soleil, trop de sel, trop de chlore. Piscine ou océan, mer ou montagne, vous avez abusé de ces sensations agréables au moral. La protection ? Vous y avez pensé. Un peu ? Pas du tout ? Ou pas assez ? Vous l’avez oubliée de temps à autre et le réveil est douloureux ? Peau rougie, tiraillée, crevassée, asséchée… Ne sortez pas vos mouchoirs ! Instituts, esthéticiennes et soins en tous genres partent à votre rescousse.

@ Martine Carret

« Il est dommage de s’abîmer la peau alors qu’il existe tellement de cosmétiques superbes pour l’éviter ! ». Le constat d’une esthéticienne,responsable de l’Espace Naturalia Bio, rue Lamartine, à Paris, est clair. Malgré les recommandations, les campagnes de prévention contre le mélanome, les avertissements contre le vieillissement cutané, le retour de l’été est toujours très « hot ». Peaux desséchées, déshydratées, rougies et serties de boutons disgracieux… Les clientes débarquent alors, affolées, pour des opérations de sauvetage. « L’unique solution est un soin pour rééquilibrer le pH de la peau, poursuit-elle. Apaiser les rougeurs, puis réhydrater en profondeur. »

Avant de décider quoi que ce soit, il est généralement préconisé un examen attentif de la peau de la cliente comme le conseille l’Institut Guinot. Avec le soleil, la peau a souffert. Selon l’état de la peau, on orientera notre choix entre le soin « Double peeling » pour affiner la couche cornée qui s’est épaissie ou le soin « Hydradermie » pour gommer les ridules de déshydratation. »

Un rituel qui s’effectuera sur une ou trois séances selon le diagnostic. Et surtout, la cliente est aidée dans le choix de ses soins. De retour chez elle, il lui est ainsi plus simple de poursuivre le traitement avec des produits adaptés à la condition de sa peau.

Pour ces peaux dénutries, atones, qui ont perdu leur élasticité car elles ont fonctionné en sur-régime sous l’action de l’astre solaire, des solutions « d’attaque » s’imposent. Elles doivent être regonflées, réhydratées à outrance. Soins en instituts et soins à domicile doivent se mettre en place, avec des automatismes, jour et nuit. lire notre article : soins en institut après abus de soleil.

D’un point de vue dermatologique, comment se transforme la peau lors du bronzage ?

Elle développe une barrière de  protection naturelle de deux manières : 1. Les mélanocytes apportent du pigment aux kératynocytes voisins afin de générer un bouclier protecteur par la pigmentation. 2. Les cellules « s’entassent » sur la couche cornée, la peau s’épaissit pour protéger le noyau cellulaire contre une mutation (cancer…). Le sébum est alors bloqué dans l’orifice pilo-sébacé pendant la durée du bronzage.

Et c’est la crise de l’acné post-solaire…

Oui. Lorsque la peau s’affine à nouveau par destruction des cellules et rouvre l’accès à l’orifice pilo-sébacé, on assiste alors à une explosion séborrhéique, 15 à 21 jours après le bronzage.

Quels sont les plus gros dégâts constatés ?

La déshydratation et le dessèchement. Logique, car l’orifice sudoripare est bloqué. Parfois rugosité des genoux, talons et coudes. Mais également génération de rides en conséquence du dessèchement et du phénomène de photo-vieillissement. On assiste parfois à une pigmentation non homogène et à la génération de taches pigmentaires. Dans les cas extrêmes, cancer de la peau (par mutation du carcinome cutané).

Que faire chez vous domicile en traitement d’urgence ?

Le soleil, qui a gommé les petites imperfections, agit comme un mauvais ami au retour de vacances. La peau brille, les pores sont dilatés et le grain plus irrégulier qu’il ne l’a jamais été. O rage, ô désespoir ? Que nenni ! Des solutions existent… Une à deux fois par jour, appliquez un produit à base de zinc, qui normalise la sécrétion de sébum, purifie l’épiderme et le débarrasse de la bactérie responsable des petits boutons d’acné qui ont tendance à proliférer après les expositions au soleil.

soleil_guinot_jevouschouchoute_jvc_2

Acnilogic, sérum-crème. Guinot. Flacon-pompe de 50 ml. 35 €.

soleil_cauteret_jevouschouchoute_jvc

Masque Clarifiant 3 en 1, Cauterets. Galénic. Tube de 50 ml .14,50 €.

soleil_bioderma_jevouschouchoute_jvc

Sébium AI, tube de 30 ml. Bioderma. 10,30 €.

Boire ou pas boire ? Que choisir ?

Boire n’hydrate pas la peau directement, mais il est certain que ne pas boire va entraîner la déshydratation de la peau. Nous sommes nombreux à ne pas boire assez. Il est recommandé de boire plus d’1 l/jour, en buvant souvent, en petites quantités, surtout sans attendre la sensation de soif. Buvez donc en fonction de vos goûts et besoins. Il n’ a pas été démontrer qu’il y avait un risque à trop boire ( de l’eau ! ) tout dépend de votre corpulence, du lieu où vous vous trouvez, de la température environnante, de votre activité physique aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.