Nouvelles BD pour les petits

Comme chaque mois, JVC a fait sa sélection de BD pour les petits et les lecteurs un peu plus grands.bd

 

Les voici qui reviennent, vos filles vont sauter au plafond avec les Sisters qui enfilent leur costume de super-héroïne, Enora (6ans) s’est glissée dans la peau de l’une d’entre elles ! 48pages, 10€60

bdUne Super Sister, ça ne fait pas que sauver le monde, ça va aussi à l’école ! Mais comment apprendre ses leçons lorsqu’un camarade de classe se transforme en monstre destructeur ? Toujours prêtes à résoudre les problèmes – et sans tricher, en plus – Super Wendy et Super Marine se lancent à la recherche du Super Vilain qui se cache derrière tout ça. Les indices les conduisent directement sur la piste de leur vieille ennemie, la génie du crime Shal Kashmir. Cette dernière a trouvé le moyen de cloner nos héroïnes afin de se débarrasser d’elles. En effet, qui dans l’univers pourrait être capable de battre les SuperSisters tout en se disputant autant qu’elles sinon leurs propres clones ?

À la découverte du monde du silence… pas si silencieux que ça !BD

Voici le tome 4 des animaux marins en BD : Et si vous viviez sous la mer, vous sauriez qu’il existe sept espèces de tortues marines, que les dauphins ont un lien très fort qui les unit à l’homme, que certains coquillages mangent le bois comme nos termites et que la danseuse espagnole est un gastéropode que l’on rencontre dans l’océan Indien. Mais si vous n’avez pas la chance de vivre sous l’eau, alors un masque et un tuba vous seront utiles pour découvrir ce monde fascinant en compagnie des Animaux marins en BD ! 48 pages / 10€60 Inclus 6 pages sur le rôle des aquariums.

Six classiques des contes adaptés en BD :

Hermine, 4 ans les conseille aux enfants à partir de 3 ans. 48 pages / 10€60

Les enfants de 2 à 6 ans se régaleront avec ces contes dans une version illustrée et sans texte. Des histoires également à raconter le soir grâce aux versions classiques des contes, incluses en fin d’album.bd

Les musiciens de Brême :

Un âne maltraité par son maître meunier décide de tout quitter pour devenir musicien dans la ville de Brême. En chemin, il rencontre un chien, un chat et un coq, tous laissés-pour-compte. À eux quatre, ils prennent la route de Brême, des rêves de musique plein la tête.

Hänsel & Gretel :

Hänsel et Gretel sont les enfants d’un pauvre bûcheron. Craignant la famine, leurs parents se décident à les perdre dans la forêt. Mais Hansel et Gretel entendent leur plan et le font échouer, grâce à de petits cailloux blancs qu’ils sèment pour marquer le chemin jusqu’à chez eux.

Jack et le haricot magique :

Alors qu’il se rend au marché pour vendre sa vache qui ne donne plus de lait, Jack rencontre un homme étrange qui le convainc d’échanger son animal contre des haricots «magiques». À son retour, Jack est puni par sa mère qui jette les haricots par la fenêtre. Le lendemain, Jack découvre une gigantesque tige de haricot pointant jusqu’au ciel. C’est alors qu’il décide de l’escalader.

Les trois petits cochons :

Les trois petits cochons décident de quitter le foyer familial et de construire chacun leur propre habitation. C’est ainsi que le premier petit cochon se construit une maison de paille, le deuxième une maison faite de brindilles, et le troisième une maison de briques et de ciment. Arrive alors le grand méchant loup qui va essayer de déloger chaque petit cochon pour les dévorer…

Le vilain petit canard :

Il était une fois, un vilain petit canard qui ne ressemblait pas à ses frères et soeurs de couvée. Rejeté de tous à cause de ce physique différent, il partit à l’aventure afin de découvrir sa vraie nature… Les enfants de 3 ans et plus se régaleront avec ce conte dans une version illustrée et sans texte. Une histoire également à raconter le soir grâce à la version classique du conte, incluse.

Le petit garçon qui criait au loup :

Il était une fois un gamin qui gardait les moutons du village dans la montagne. Le petit berger, pour s’amuser, n’avait de cesse de crier au loup pour que les villageois viennent à sa rescousse. Jusqu’au jour où un vrai loup fit irruption dans le troupeau…
Les enfants de 3 ans et plus se régaleront avec ce conte dans une version illustrée et sans texte. Une histoire également à raconter le soir grâce à la version classique du conte, incluse.

Jungle et son nouveau label :bd

Ce mois-ci c’est aussi chez Jungle que ça se passe avec la parution de deux BD pour les 4-6 ans. Pour cette maison d’éditions c’est une première, cette nouvelle collection de BD s’accompagne de kits pédagogiques numériques gratuits à destination des parents. Ils permettent de découvrir et d’apprendre à lire la bande dessinée.

1.Deux enfants ouvrent une boîte, libèrent des animaux et se retrouvent dans un zoo où les humains ont pris la place des animaux dans les cages !

L’histoire : Ce soir, Sophie et Elliott  restent seuls à la maison, leurs parents sortent chez des amis. Les conseils expédiés : se brosser les dents, être couchés à leur retour et ne pas faire de bêtises, ils promettent une sortie au zoo pour le lendemain si tout se passe bien. Les parents partis, Sophie entraine son petit frère au grenier pour jouer et se déguiser. Tenues de léopard, d’ours, ils s’amusent comme des petits fous. La rigolade se poursuit jusqu’à ce que le petit garçon trouve une boîte ornée de la mention « ne pas ouvrir ». Elliott l’ouvre (logique !) et soudain, de nombreux animaux s’en échappent ! Toutes les bêtes sortent ensuite de la maison et se rendent au zoo. Les deux enfants les suivent… mais là-bas, consternation : les humains sont dans les cages.

2. Partez pour un tendre voyage entre Berlingot, le père et son fils Gaspard qui se rendent à la pêche. Mais Berlingot aimerait trouver un endroit spécial, « the place to be » pour Gaspard et lui. A l’aide de sa petite besace magique, papa embarque son fils dans un étonnant périple, à la rencontre du fond des océans, des déserts brûlants et même de la lune. Quel joli cadeau de Berlingot à Gaspard pour chasser son ennui.

JVC aime les grandes cases pour une meilleure lisibilité, les non initiés découvrent avec facilité et plaisir leur première bande dessinée. Les dessins sont nets et clairs ce qui n’est pas toujours le cas dans les bandes dessinées de grands. Zoo Box et Gaspard ont donc de quoi convaincre les jeunes lecteurs de troquer leurs livres d’enfant contre ces albums du 9ème art.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.