Infertilité masculine : l’aide des associations 3/3

infertilite_jvc_jevouschouchoute-maia1

L’infertilité du couple et celle de l’homme en particulier est un sujet sensible aux conséquences psychologiques parfois lourdes. Par ailleurs, les couples infertiles sont souvent désemparés lorsqu’il s’agit de trouver des solutions.

Les médecins peuvent orienter efficacement mais dans certains cas, leurs conseils ne suffisent pas, que le couple rencontre des difficultés d’ordre social ou psychologique ou bien qu’il ne corresponde pas aux critères retenus pour l’assistance médicale. Il en va ainsi des couples qui ont passé l’âge officiel des traitements en France (38 ans pour un don d’ovocyte). JVC a rencontré deux associations qui vous aident à surmonter toutes ces difficultés1.

maia0_jvc_jevouschouchouteL’association Maia est basée à Toulouse2 mais répond à vos questions sur l’ensemble du territoire national. Créée sous le statut de la loi de 1901, c’est une association de patients qui date de 2001. Elle aide les personnes confrontées à l’infertilité par un accueil, une information, une aide psychologique, une aide et un dialogue avec les équipes médicales. Elle s’est aussi donné pour objectif de sensibiliser le public aux problèmes d’infertilité. C’est dans ce cadre qu’elle diffuse une information sur l’ infertilité masculine, sujet jusqu’alors tabou.maia_jvc_jevouschouchoute

Elle est présidée par Laeticia Poisson-Délégalise, une femme volontaire qui a connu des problèmes d’infertilité et est aujourd’hui mère. C’est la plus grande association française dans le domaine de l’infertilité : elle compte aujourd’hui 1650 adhérents. Elle propose notamment des groupes de paroles, des rencontres avec d’autres patients et surtout des aides claires et sans langue de bois, notamment sur les systèmes étrangers de procréation médicalement assistée (certains Etats européens ayant adopté des législations moins strictes notamment sur les limites d’âge). Sa Présidente rappelle que beaucoup de patients sont « rejetés des centres de PMA  parce qu’ils n’entrent pas dans les catégories ». Maia les aide à trouver d’autres solutions. Elle travaille avec un réseau de médecins spécialisés en France et à l’étranger et constitue une vaste source d’informations sur l’ensemble des possibilités qui s’offrent aux couples qui ne parviennent pas à concevoir un enfant : don d’ovocytes, adoption, GPA.

lescigognesdelespoir_jvc_jevouschouchouteLes cigognes de l’Espoir3, logée à Pontoise, est une association beaucoup plus petite, association loi 1901 également, qui a pour but d’accorder une aide, des informations et des conseils pratiques en matière d’infertilité et de procréation médicale. Elle constitue, comme Maia, une communauté d’échanges entre personnes concernées par ce problème et s’est spécialisée dans l’aide pratique des patients : écoute, conseils, contact médicaux en France et à l’étranger. L’association aide de très nombreux couples à avoir un enfant. Son vice-président, Philippe Roussel, évoque sans tabou les problèmes de l’ infertilité masculine.

Association Maia, maison des associations, 3 place Guy hersant BP 74184 31 031 Toulouse Cedex 4, tel 06 14285862 et 0628564666.www.maia-asso.org

Les cigognes de l’espoir, 3 rue Robert Schuman 95300 Pontoise contact@lescigognesdelespoir.comlescigognesdelespoir0_jvc_jevouschouchoute

Chimène pour JVC

1 Conférence Désir d’enfant et infertilité, 10 février 2015, Paris Mairie du Quatrième.

2 Association Maia, maison des associations, 3 place Guy hersant BP 74184 31 031 Toulouse Cedex 4, tel 06 14285862 et 0628564666.www.maia-asso.org

3 Les cigognes de l’espoir, 3 rue Robert Schuman 95300 Pontoise contact@lescigognesdelespoir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.