Le langage ne décrit pas l’ odeur

Peu avant de décoller, dimanche dernier, american-airlines jevouschouchouteun membre de l’équipage d’American Airlines a demandé à un passager parisien de 27 ans, de quitter l’appareil au motif qu’il sentait mauvais.

Il lui est expliqué que « l’équipage et les passagers se sont plaints de son odeur ». Le conseil « d’aller prendre une douche » lui est prodigué. Finalement, l’équipage a appelé la police, invoquant un «motif d’ordre public». Mais arrivés sur les lieux, les policiers ont refusé d’expulser le passager manu militari, ne craignant pas pour la sécurité à bord de l’appareil.

De son côté, le passager a estimé que les allégations de mauvaise odeur n’étaient qu’un «prétexte». «Je m’étais aspergé de parfum Dior au duty free » avant d’embarquer, a-t-il précisé.

La compagnie assure lui avoir proposé le remboursement de son billet et ne mentionne pas de problème d’odeur, évoquant un «problème de visa». Une enquête a été ouverte pour vérifier si la compagnie s’est rendue coupable de discrimination. Le Parisien, qui rêvait de partir aux États-Unis a finalement annulé ses vacances, qu’il devait passer à Los Angeles, affirmant que depuis cet épisode il avait « changé totalement de vision de l’Amérique ».

JVC a enquêté et découvert le passager dans une vidéo parodiant DIOR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.