Enfants, artistes professionnels sur une même scène

kuwana_jevouschouchoute_jvc

La compagnie Kabuki réunie enfants et artistes professionnels sur scène autour d’une création originale.

Il s’agit d’un conte musical, comique et onirique, traitant de l’écologie. Depuis 9 mois, les élèves de différentes écoles du 9ème arrondissement travaillent à cette création artistique aux côtés de chanteurs et comédiens professionnels.

Une aventure doublement pédagogique ! D’abord par sa volonté de faire cohabiter sur une même scène des enfants et des professionnels mais aussi par le thème abordé dans ce conte: le réchauffement climatique et ses conséquences. Le but non dissimulé étant de sensibiliser les jeunes générations puis d’ouvrir le débat avec leurs aînés.

“Nous fonctionnons avec les enfants comme avec des professionnels, explique Laetitia Gonzalbes, Directrice artistique de la Compagnie Kabuki. Nous les plongeons dans ce monde qui nous passionne de façon tout à fait concrète. Ils travaillent le jeu, le chant, la danse (plus de 200h de répétitions pour certains) mais abordent aussi la technique, le son, l’image, la création des décors, des costumes… et apprennent ainsi le langage du monde artistique. Ils sont également responsabilisés et communiquent avec nous sur l’évènement (affichage et distribution de flyers). Enfin ils feront l’expérience du plateau et du public ! En sortant d’une aventure comme celle-ci, ils ne regarderont probablement plus jamais les spectacles de la même façon.”

Auteur : Laetitia Gonzalbes, Tristan Loriaut
Artistes : Angèle Bréda, Ilhana Soussan, Inès Ollier, Shiran Azoulay, Jeff Broussoux, Emmanuel Vey, les enfants du 9ème
Metteur en scène : Laetitia Gonzalbes

Deux représentations  le mercredi 18 juin à 16h et 19h, un spectacle dès 3 ans

Théâtre Rossini – 6 rue Drouot – 75009 Paris.

Métro : Richelieu Drouot ligne 8,9 ou Bus 74,67, 85

Infos pratiques pour le grand public sur le compte Facebook

Prévente des places : 10 € (tarif dégressif)

Comments: 9

  1. dans le subéther voici la venue tant attendue du dernier petit flocon de neige, pourquoi le dernier? parce qu’avec les conneries des humains, la planète se réchauffe et forcément il n’y a plus de neige…
    Ethan, notre petit flocon, s’indigne, et décide qu’il ne sera pas le dernier… mais comment faire? rien de plus simple, il va aller plaider sa cause auprès des humains (en même temps, ça peut les intéresser, car sans neige pas de régulation thermique et forcément disparition des humains (de tout sur terre en fait))… mais lesquels? on commence par Barry, le président le plus puissant… mais celui-ci lui avouera n’être qu’une marionnette (comme j’ai adoré ce passage) dont les fils sont tirés par plus puissant encore, le fric!!!
    alors Ethan va rencontrer Mr Porte (un puissant de l’informatique, vous voyez qui?) qui lui avouera que deux jeunots l’ont plus que dépassé en créant un moteur de recherche qui permet de tout savoir sur ses utilisateurs…
    Ethan, très Kuwa na kichwa, y retourne… mais force est de constater que les humains se foutent, comme de l’an quarante, du réchauffement de la planète (sont déjà en train de travailler sur des programmes pour envahir les exoplanètes de la galaxie, histoire de continuer à tout pourrir)…
    du coup, les habitants du subéther décident de s’en mêler et de défoncer les humains…
    bon je vous rassure, on est toujours là, parce qu’ils ont trouvé (sont vraiment trop gentils) une alternative à la destruction massive de la gent humaine…

    bref… j’ai adoré… une comédie musicale non politiquement correcte, pleine d’humour et d’ironie… de très belles chansons qui vous restent dans la tête, de superbes costumes… et des artistes amateurs (enfin surtout les enfants) très investis dans leurs rôles…

    c’est bête, vous avez tout loupé en n’y allant pas (c’est pas faute de vous avoir spammés) parce qu’il n’y avait que deux représentations…

    un spectacle, créé avec la bonne volonté d’une école et d’une pro de danse, musique, Laetitia Gonzalbes la femme orchestre du spectacle (metteur en scène, chorégraphe, et parolière), mais qui mérite un 5 étoiles, tellement il fut géré comme une grande production!!!

    si d’aventures, il est à nouveau à l’affiche du 9eme l’an prochain, ne faites pas l’impasse… allez y, cela vaut plus que le détour…vous ne regretterez pas…

    et au fait, moi je sais ce que veut dire kuwa na kichwa… et vous??? ^-^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.