L’eau renversée est difficile à rattraper

La ville américaine de Portland aux États-Unis s’est vue contrainte de se débarrasser de 143 millions de litres d’eau potable stockés dans un réservoir, après la diffusion d’une vidéo dans laquelle un adolescent, accompagné de deux amis, urinait dans le précieux liquide à travers la clôture qui protège le réservoir.

Malgré les tests effectués qui ne révélaient aucune pollution, le patron des services de l’eau de Portland a expliqué qu’il ne s’agissait pas de gaspillage : « Dès qu’une pollution d’origine humaine survient dans notre eau potable, nous fermons le réservoir, le vidons et le nettoyons. Nous sommes dans la position enviable d’avoir de l’eau en abondance. Du coup, jeter cette eau n’aura aucun impact financier sur la ville ou pour nos clients ». Mais la décision de Portland fait grincer des dents en Californie qui connaît l’une de pires sécheresses depuis plusieurs décennies.

JVC constate que si l’urine est composée à 95% d’eau, seulement 2% de celle-ci est constituée d’urée très riche en azote.Urine jevouschouchoute.fr Cela signifie que l’adolescent, à la vessie trop pleine, aurait du uriner encore 166.666 fois pour que la concentration en urée approche la limite fixée, pour les nitrates dans l’eau potable, par l’Agence américaine de Protection de l’Environnement (EPA).

L’Homme a encore des choses à apprendre sur son urine. Il y a quelques années, on découvrait qu’elle pouvait être utilisée comme carburant; aujourd’hui, on découvre qu’elle contient plus de 3.000 composants chimiques, très loin devant les 80 qui composent le Chanel N°5.CHANNEL 5 jevouschouchoute JVC

Mais la France ne fait pas mieux que la ville de Portland en gâchis d’eau potable. Le taux de fuite est, en moyenne en France, de 3.400 litres par jour pour chacun des 850.000 kilomètres de canalisations d’eau qui parcourent le pays. Chaque année, 1,3 milliard de mètres cubes d’eau traités par les usines n’arrivent jamais au robinet, soit 20% des volumes perdus.

Le conseil de JVC sera, ce jour, opérationnel : si jamais vous vous retrouvez un jour coincé dans des décombres après une catastrophe naturelle, buvez-la !

Comments: 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.