La chiropraxie une thérapie manuelle encore trop mal connue en France

Comment reprendre l’année sur un bon pied ou plutôt sans douleurs chroniques qui nous empoissonnent la vie ? En dressant un bilan de notre état physique et en réfléchissant à ce que nous pouvons entreprendre parfois assez facilement pour l’améliorer. Nous avons aujourd’hui trop rapidement recours aux médicaments rapidement prescrits en médecine traditionnelle. Ils ne règlent bien souvent pas nos problèmes mais sont juste un palliatif pour rendre supportable tantôt des douleurs articulaires, des maux de dos, tantôt des céphalées de tension en générant de nombreux effets secondaires….. Parmi les médecines manuelles, la chiropraxie est une référence pour détecter, traiter, prévenir des nombreux dysfonctionnements du squelette et de ses conséquences.

 

chiropraxie

Colonne vertébrale ou autres membres :

Comment contribuer à corriger les dysfonctionnements mécaniques dont nous sommes victimes ? Si le pilier de la chiropraxie repose sur les manipulations vertébrales, cette médecine manuelle englobe toutes sortes de techniques comme les mobilisations des articulations, les conseils posturaux, des règles d’hygiène de vie ou des exercices thérapeutiques….

Qui pratique la chiropraxie ?

Parmi le millier de personnes habilitées à pratiquer en France la chiropraxie et travaillant en complémentarité avec les professionnels de santé dont les médecins, vous trouverez des thérapeutes non-médecins seuls habilités à pratiquer des manipulations vertébrales en première intention c’est à dire sans avis médical.

Cinq années de formation soit près de 5000 heures d’enseignements théoriques et pratiques dont quinze mois de stage clinique sont exigés pour se voir délivrer le titre de chiropracteur. Une seule école : l’Institut franco-européen de chiropraxie est contrôlée par les instance internationales de la profession.

Qui est concerné par ces soins ?

Il semblerait que les douleurs chroniques concernent 6% des enfants de 9 à 13 ans et que la proportion de personnes touchées augmente avec l’âge. Chez les personnes âgées, 60% de la population serait en souffrance. Au total 7 Français sur 10 se plaignent de maux de dos et douleurs articulaires mais aujourd’hui, seulement 8% ont recours à la chiropraxie pour leur venir en aide alors qu’elle aurait un réel impact sur leur qualité de vie.

A côté des douleurs chroniques qui entrainent des positions antalgiques à l’origine de déséquilibre rachidien comme boiterie d’un genou, hanche arthrosique…., on répertorie aussi les fibromyalgie (douleurs diffuses le long de la colonne vertébrale, dans tout le corps et les membres), les céphalées de tension (pression constante et douleur continue des deux côtés de la tête en même temps), les maux de dos et douleurs articulaires qui ont un impact significatif sur la mobilité du quotidien, le stress qui joue un rôle prépondérant dans bon nombre de douleurs. Il est à noter que la qualité du sommeil, du travail et même de la sexualité sont impactées par ces douleurs.

8 à 9 personnes sur 10 ayant eu recours à la chiropraxie, en reconnaissent les bénéfices en particulier sur la mobilité au quotidien (94%), leur capacité à exercer une activité physique (93%), la qualité de leur sommeil (86%) et la qualité de leur travail (85%) (moins d’arrêts maladie aussi). Mais seulement 1 français sur 5 connait précisément ce que traite cette médecine manuelle.

Que peut-on espérer en consultant un chiropracteur ?

Face à une douleur chronique, aigüe ou référée il serait illusoire d’espérer un soulagement par la seule prise de médicaments. Une prise en charge globale associant des pratiques non médicamenteuses est donc souhaitable. Après avoir établi une alliance thérapeutique avec le patient, la mise en place d’aide psychologique, d’auriculothérapie, de massages, d’hypnose, de chiropraxie et autres peut apporter un soulagement important.

Des études ont montré que les manipulations diminuent les contractures musculaires et les contraintes mécaniques. Elles améliorent l’amplitude articulaire et l’activité motrice. La baisse des contractures a une conséquence importante sur la qualité du sommeil qui redevient récupérateur.

En ce qui concerne les céphalées de tension qui touchent 43% des adultes de façon fréquente et jusqu’à 8% des personnes dans sa forme chronique (plus de quinze jours par mois), voire 70% de la population sous sa forme peu fréquente même chez les enfants et les adolescents, cette médecine manuelle est une option thérapeutique plus efficace que les médicaments communément prescrits même en préventif.

Bien que centenaire, la chiropraxie, thérapie manuelle reconnue et efficace, ne cesse d’évoluer et de se moderniser. Elle peut faire appel à différents instruments et techniques ayant fait leurs preuves dans le domaine médical.

Pour soulager le mal de dos, les troubles musculo-squelettiques et corriger les dysfonctionnement de l’appareil locomoteur, le chiropracteur se sert de ses mains « chiros » en grec qui signifie « main »  par une méthode naturelle et n’a donc pas recours aux médicaments. Il s’adapte au patient et dispose de multiples techniques pouvant être aidées d’instruments spécifiques selon la problématique du patient. Les conseils prodigués et les exercices recommandés favorisent une meilleure gestion de la douleur quel que soit l’âge du patient ou sa condition. Ce dernier est alors soulagé de façon durable.

Et pour finir sur une note d’humour mais bien pratique :

Si vous êtes fashion addict, optez pour les courses sur internet, les courses en ligne évitent de piétiner dans d’interminables files d’attente et de porter des sacs bien remplis. Pour autant pensez à ajuster votre poste de shopping…. pour le rendre confortable pour votre dos. Le siège doit être à bonne hauteur pour que vos pieds reposent à plat sur le sol, genoux pliés avec une légère pente des hanches aux genoux. Fesses bien calées au fond du siège, les omoplates touchent le dossier. On ne shoppe pas dans le canapé, ça contracte les muscles du dos et de la nuque. Surfer depuis son lit est une très mauvaise manie car on a tendance à baisser la tête pour voir l’écran posé sur ses jambes. On provoque ainsi des tensions au niveau du dos et des cervicales. Au pire des cas, surélevez votre ordi afin qu’il soit au niveau de votre regard.

Pour celles qui vont encore en boutiques, portez vos achats de façon équilibrée de chaque côté du corps. Acceptez toutes les pauses smoothies proposées par les copines.

Si vous avez dévalisé Maisons du Monde et que votre butin est surdimensionné, attention à votre posture qui peut rapidement provoquer gêne et douleur.

Un poids port à bout de bras peut représenter jusqu’à 7 fois son poids initial. Portez donc les charges plus lourdes, plus proches de votre corps.

 

 

2256 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.