Des premiers romans pour ne rien perdre de la fluidité de lecture acquise avant la rentrée

Comment ramener nos enfants en douceur vers la réalité du quotidien ? Oui hélas les vacances ne sont pas éternelles et il va falloir retourner à l’école. Alors même si l’attrait du cartable flambant neuf qui attend son heure patiemment dans l’entrée et la joie de retrouver les meilleures copines sont d’un grand secours, les heures de trampoline et les baignades dans la mer risquent de manquer à nos futurs CE1. Les éditions Nathan publient régulièrement des petites histoires d’environ 32 pages s’adressant aux filles comme au garçons, relativement facilement accessible aux jeunes lecteurs entre 7 et 11 ans. La collection premiers romans est une mine d’or pour progresser dans le « lire tout seul ».premiers romans

 

Un classique sur l’égalité filles-garçons ! Menu fille ou menu garçon

L’histoire : Au Hit-Burger, des cadeaux sont offerts avec le menu enfant : des poupées pour les filles et des fusées pour les garçons. Mais si les filles veulent des fusées avec leur menu, alors ?

Dans la collection premiers romans celui-ci est assez drôle et se lit dès 7 ans, 32 pages, 6€20 (existe en version numérique pour peser moins lourd dans la valise et se lire facilement sur la tablette de maman dans le train de retour)

Les premiers romans bien rodés :

Un nouveau volume de la série à succès «Les apprentis chercheurs». Suspense dans cette enquête scientifique sur la marée, à lire dès 7 ans (64 pages, 7€20)
L’histoire :
Matt et Lisbeth sont en vacances en France avec leur oncle Philibert, au bord de la mer. Alors qu’ils gravissent une dune qui les sépare de la plage, une surprise les attend : la mer a disparu ! À sa place, une étendue de sable à perte de vue… Rien à voir avec les marées basses qu’ils ont vues les premiers jours. Que s’est-il passé ? La région serait-elle victime d’un sortilège ?
Une série adorée par mes enfants écrite par la célèbre Susie Morgenstern : La famille trop d’Filles aborde le sujet pour certains difficile de vivre loin de ses parents.
L’histoire : Les sept sœurs et frère de la famille Arthur n’ont pas trop le moral en ce moment. Ils ont un super baby-sitter et des grands-parents de rêve, mais… ça ne remplace pas des parents ! Dana, la clown de la fratrie, est décidée à leur redonner le sourire… Haut les cœurs !
48 pages / 6€20
Dans la série « Les grandes années« , voici le manoir de la peur (64 pages / 7€20)
Nos kids ont adoré et Hermine l’a choisi en lecture dirigée à mes côtés. Le sujet les films de « grands » se prêtait bien à poser des questions pour savoir ce qu’elle retenait de ses lectures.

Les aventures d’une bande de copains mixte, de tous les milieux et de toutes les origines.
Les jumelles Ysée et Luce ont trouvé le code pour déverrouiller la tablette de leurs parents ! Surexcitées, elles préviennent Oscar, Edvin et Ness qu’ils vont pouvoir regarder tous ensemble (en cachette) Le manoir de la peur, une série d’épouvante. Mais Luce n’est plus trop sûre de vouloir voir cette série… C’est plus sympa de jouer, non ?

Enfin, un roman fantasy d’aventure et d’apprentissage avec des illustrations saisissantes :

Les guerriers de glace.

 Alduin est le fils du chef de Rosheim ; Léna est la fille de la guérisseuse qui vit dans une cabane en dehors du village. Tout les sépare, mais ce sont les meilleurs amis du monde.
Alors, quand Alduin apprend que les Guerriers de glace, ces êtres cruels qui vivent au-delà des montagnes, reviennent au village pour enlever une jeune fille, son sang ne fait qu’un tour. Surtout que les villageois sont prêts à sacrifier Léna pour épargner leurs filles…

Plutôt pour les garçons qui n’ont peur de rien ou presque, l’injustice, la guerre, l’amitié sont au cœur de l’histoire, à lire dès 7 ans, 120 pages / 9€95

 

300 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.