JVC a testé des recettes et des produits sans gluten : intolérants, hypersensibles ou non, chacun peut se régaler avec une alimentation variée.

Se retrouver autour d’un repas où chacun peut se régaler quelques soient ses goûts et ses habitudes alimentaires. Partager tartines, cakes, pizzas, crumbles, tartes ou clafoutis en toute légèreté sans exclure personne pour raison d’intolérance au gluten par exemple. Voici ce qu’à testé JVC en découvrant des recettes à bas de farines sans gluten ; alors bon appétit car même un dimanche matin, les croissants et brioches ne vous sont plus interdits si vous êtes intolérants ou hypersensibles au gluten.

sans gluten

Un repas pris sur le pouce ? Un plat complet à partager ? Une envie de viennoiseries ? Addict aux desserts ? Vous pouvez tout vous permettre ou presque à condition d’adapter les recettes. Ceux qui mangeront avec vous seront vite convaincus par le goût, le raffinement des saveurs et la variétés des recettes. Aujourd’hui près de 5 millions de personnes ont adopté un régime sans gluten.

La littérature culinaire sur le sans gluten :

Il existe aujourd’hui une littérature très riche concernant les recettes à faire sans gluten. Repas d’enfants du nourrisson à l’ado, des recettes ludiques et gourmandes , pas besoin d’être atteint par la maladie de cœliaque pour les consommer.

Certaines personnes atteintes de cette maladie développent comme Amandine Poli, un véritable concept de cuisinothérapie pour se nourrir de façon saine, gourmande et conviviale. Elle pousse encore plus loin en cuisinant sans lactose et avec un index glycémique bas.

Les parents dont les enfants sont touchés par la maladie de cœliaque sont souvent contraints de préparer chaque jour le déjeuner à apporter à la cantine. Toutefois il existe certains établissements scolaires proposant un PAI (projet d’accueil individualisé) qui permet aux enfants de se faire servir un déjeuner adapté à la pathologie, cuisiné par le service de restauration. Pensez donc à demander !

Pourquoi limiter l’apport en gluten ?

De nombreuses personnes se sont rendues compte en limitant leur consommation de gluten, qu’elles se sentaient mieux. Les sensations d’inconfort après les repas voire les douleurs, des désordres dermatologiques, disparaissent assez rapidement. Réduire son apport en gluten (produits commercialisés sous la marque Belledonne ou Filigree) peut donc simplement apporter un confort de vie au quotidien sans pour autant renoncer à la gourmandise et ce pour toutes les personnes pas forcément hypersensibles au gluten.

Chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque, bannir le gluten est une nécessité quelque soit leur âge, car la moindre ingestion de cette protéine leur fait fabriquer des anticorps qui produisent une réduction des villosités sur la paroi de leur intestin grêle. A long terme le risque de cancers et de lymphomes n’est pas à exclure.

Schär vous facilite la vie sans gluten :

De nombreux produits et des recettes sans gluten ainsi que des conseils pour une vie sans gluten plus agréable. Un véritable annuaire des restaurants et boutiques proposant des produits et cuisine sans gluten à l’échelle nationale et à l’étranger disponible sur l’appli Schär. Ce n’est plus aujourd’hui un marché de niche, le rayon du supermarché devient de plus en plus imposant. Les marques se sentant concernées se multiplient. Le no glu fait de plus en plus d’adeptes et les offres deviennent donc plus attrayantes et gourmandes.

J’ai adoré cuisiner avec la nouvelle recette de mélange de farines pour faire du pain, des crêpes, des fonds de tartes. Farine de riz complet et de lentille, elle contient moins de graisses, de sucre et de sel et de la levure déjà incorporée. « Mix B Pain, 1 kg, 7€45 »

Bjorg régale aussi les gourmands :

Depuis une rencontre tout à fait fortuite avec le « Mix de 3 farines sans gluten bio de la marque Bjorg » (500g, 4€15), j’ai compris que l’important est le mélange des farines. Riz, pois chiches, maïs permettent de réussir les pâtes salées et sucrées avec un croquant inimitable.

Quelques règles de bases à adopter :

  • Bannissez la totalité des aliments à base de blé, d’orge, de seigle, d’épeautre et de kamut.
  • Déchiffrez avec minutie les étiquettes des produits industriels.
  • Cuisinez souvent « maison » plutôt que d’acheter systématiquement des produits gluten free, vos repas n’en seront que plus savoureux et plus sains.
  • Donc achetez des produits bruts (fruits, légumes, viande, poisson, œufs, céréales sans gluten)
  • Ne mélangez pas les ustensiles même les couteaux ou le grille pain, la contamination est rapide.

Pour remplacer le blé, optez pour le millet, le quinoa, le sarrasin , le maïs, le riz ou le sorgho. D’autres alliés comme la gomme de Guar donne de la texture, la gomme de Xanthane permet d’aérer la pâte, la fécule de pomme de terre épaissit les préparations, l’amidon de maïs conserve au sauces et crèmes une texture fine, l’arrow-root épaissit en gardant un goût neutre pour les sauces et entremets salés ou sucrés.Le bicarbonate de sodium est courant, économique et naturel, il remplace la levure chimique à raison d’1/2 cuillère à café par gâteau mais la levure chimique sans gluten existe aussi disponible en magasin bio.

 

 

 

 

214 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.