Les bandes dessinées de notre table de chevet -printemps 2018

Ce mois-ci sur notre table de chevet, il y en a des deux côtés. J’ai mis quelques soirées à bouquiner : Que du Bonheur : Le tome 2 des aventures et mésaventures de la grossesse de Céline Charlès créatrice du blog « Kopines.com ». Du côté de papa, il y a « Mon Boss : quelle plaie ! » lu d’ailleurs aussi par nos enfants qui m’ont dit avoir bien rigolé avec ces bandes dessinées !

bandes dessinées

Bandes dessinées typiquement féminines :

Si j’avais raté le premier volume des aventures de la grossesse de Céline cette lyonnaise presque quadra, je n’allais pas louper le deuxième ! Après avoir raconté en bandes dessinées son quotidien de maman débutante, la voici à la tête d’une fratrie de trois….famille nombreuse, elle qui avait un temps pensé, s’arrêter à un !

Trois fois plus de bonheur c’est aussi beaucoup plus de fatigue !

Ce petit troisième est arrivé comme une cerise sur le gâteau, mais la cerise qu’on n’avait pas prévu de déposer à cet endroit. La cigogne en ayant décidé autrement, Céline raconte avec ironie et auto dérision son quotidien depuis la lecture des deux barres sur le test de grossesse jusqu’à la sortie au restaurant avec un enfant sur les genoux qui patouille dans votre assiette ! Tout y passe : éducation positive, « menaces » sans succès, bébé malade, pire -parent malade-culpabilité de la mère débordée.

160 pages de dessins et d’humour sur la vie de famille. 15€90 chez Bamboo Editions

Plutôt cible masculine :

Comment bafouer joyeusement les droits de gentils salariés ?

N’avez-vous jamais maudit votre chef de bureau ? N’avez-vous jamais souffert d’abus de pouvoir de sa hiérarchie ? N’avez-vous pas rêvé une seule fois de pouvoir dire les choses en face à celui qui se prend pour un cador sous prétexte qu’il a un échelon hiérarchique de plus que vous ? Qui ? Ben personne.

Et surtout pas chez Telecom National où Gérard Chiffre met une pression de tous les instants aux salariés ! Et ils n’ont aucun répit, car comme il le fait remarquer sans cesse, l’anagramme de Gérard, c’est regard. C’est pour ça qu’il les a tous à l’œil !

Mon Boss, quelle plaie !  chez Bamboo Editions 48 pages / 10€95

225 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.