Comment j’ai purifié l’air de nos chambres à coucher sans déménager à la montagne avec le purificateur d’air Teqoya

Cet hiver, j’ai reçu la proposition de tester à domicile le purificateur d’air Teqoya  durant trois mois. J’ai rapidement accepté avoir avoir entendu quelques explications sur le principe de fonctionnement de ce ionisateur d’air d’appartement. Voici quelques unes de nos premières impressions et pourquoi ce genre d’appareils pourrait bien changer le quotidien de bon nombre d’entre vous.Teqoya

Principe de fonctionnement du purificateur d’air Teqoya TIP9 :

L’objectif de ces appareils est d’obtenir en appartement, une purification naturelle, douce pour ses utilisateurs et respectueuse de l’environnement. Ils sont adaptés à une pièce d’environ 12 m² et doivent être placés assez proche du lit afin de procurer un sommeil de meilleur qualité à l’occupant de la pièce. Il faut laisser l’appareil branché en position « on » en permanence et opérer un très léger nettoyage à l’aide d’un coton tige lorsque vous voyez s’accumuler une fine poussière dans les alvéoles. Une poussière identique aura tendance à s’accumuler sous et à l’arrière du purificateur Teqoya, c’est un signe du bon fonctionnement de l’appareil ; vous n’aurez qu’à dépoussiérer pour seule maintenance, aucun filtre à changer 🙂

Nous vivons à Marseille et passons nos vacances en Bretagne. De nos 5 enfants qui vivent à la maison, l’aînée tousse de façon quasi chronique- en se raclant la gorge plusieurs fois l’heure- et une de ses petites sœurs a trop souvent le nez qui coule. Lorsque nous arrivons en Bretagne, la toux de Romy cesse au bout de quelques jours -je dirais 3. Et quand sonne l’heure de la rentrée des classes après les vacances, il ne lui faut hélas que dix jours pour que la toux chroniques s’installe à nouveau ! Je n’ai pas fait réaliser de tests d’allergie ou autres examens. Ce qu est certain c’est qu’elle tousse depuis que nous vivons à Marseille. Elle ne s’en rend presque plus compte mais c’est agaçant pour l’entourage et probablement le signe d’un souci chez elle.

Le purificateur d’air Teqoya m’a été présenté comme l’appareil « révolutionnaire » fabriqué en France, d’une durée de vie garantie de 10 ans minimum, il élimine toutes sortes de particules dans l’air et plus particulièrement les particules polluantes ultra fines, responsables des allergies et maladies cardio-vasculaires. Ce sont les ions négatifs diffusés par l’appareil qui au fil des jours renouvellent votre air ambiant pour en faire un air plus sain, sans émission d’ozone, ni aucun déchet. C’est comme prendre un grand bol d’air en fait.

D’après la notice, le Teqoya TIP9 permet la purification de l’air d’une pièce d’une surface allant jusqu’à 15 m² chez nous la pièce avait à peu près cette taille. Si vous ne recherchez qu’un usage bien-être, par exemple dans une pièce à vivre plutôt que votre chambre à coucher, une surface de 30m² devrait être couverte. Le purificateur d’air Teqoya TIP9 ne prend pas beaucoup de place et est relativement discret. Il en existe de plusieurs couleurs et même en rose. En position « on », il produit un très léger bourdonnement qui est imperceptible à mes oreilles. Ma fille de 13 ans l’entendait plus que moi mais n’en a absolument pas été dérangée. L’inconvénient est qu’il doit être positionné près d’une prise de courant (ou avec une rallonge-une de plus dans une vie où mes fils nous envahissent selon moi) et surtout   sur la table de chevet ou près du lit. L’appareil est bien stable mais j’avais fait en sorte qu’il soit hors de portée de Louis-Octave, 2 ans- brutos d’amour de son surnom !

Ne soyez pas inquiet de sa consommation énergétique, elle n’est que de 2 watt, tant mieux puisqu’il ne faut pas l’éteindre (sauf si vous vous absentez plusieurs jours).

Le hic de mon test :

J’ai fait le test en hiver et je suppose que l’été il aurait été encore plus probant car la pollution, les pollens et autres particules casse-pied se retrouvent alors en concentration bien plus élevée encore.

Au bout de très peu de jours du test, Romy s’est arrêtée de tousser. J’aurais dû couper la machine durant ces dernières semaines pour voir si la toux revenait. J’ai été négligente Il faut à présent renvoyer l’appareil, si ma fille recommence à tousser, je ne saurai pas si c’est l’absence de l’appareil ou la pollution accrue en période estivale.

Une technologie unique brevetée :

La technologie unique et brevetée de Teqoya recrée les conditions et le processus de création des ions négatifs tel qu’il existe dans les zones les plus pures de la nature (l’effet corona). Cette production intense d’ions négatifs se fait en totale sécurité (certifiée SANS OZONE par un laboratoire indépendant, sans production de radicaux libres) et sans aucune contrainte pour les utilisateurs.

Ne posez pas le Teqoya à même le sol ou trop près des murs (gardez une distance d’au moins 30 cm) car les ions négatifs (production de 140 000 ions négatifs à un mètre de l’appareil) attirent les particules vers les surfaces.

349€ au lieu de 428€ en vente chez Nature et Découvertes

 

306 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.