La saison se prête bien à feuilleter quelques livres nous baladant dans la nature

Le printemps est vraiment la saison qui se prête aux découvertes dans la nature ; c’est le moment de partir en balade. Il ne fait en général pas encore trop chaud -surtout cette année-et les giboulées de mars se sont un peu éloignées. Que nous soyons en forêt pour découvrir comment grandissent les arbres et qui vit à l’abri des troncs, des feuillages ou à la ferme pour se familiariser avec les bruits des animaux, il y a 1000 choses à découvrir dans la nature. Quelques albums avec autocollants et livres à rabats nous emmènent à la conquête de ces milieux habités de papillons, libellules, chenilles, araignées ou plus grosses bêtes comme les vaches, les moutons, les cochons, les canards. Que nous soyons dans le désert, la jungle, la savane, notre jardin, la ferme de l’oncle Max, les petites et les grosses bêtes sont partout sous une feuille, sur un arbre, dans le pré….

nature

Pour les petits, des livres cartonnés bien solide :

Les petits nous imitent dès 12 à 18 mois en feuilletant de façon plus ou moins délicate les livres qu’ils trouvent sur leur passage. Louis-Octave affectionne de jeter d’abord par terre, toute la bibliothèque à sa hauteur, puis il s’installe confortablement et commence a « tourner » les pages avec beaucoup d’enthousiasme. Les albums Usborne destinés à cet âge me sont très utiles comme ceux de chez Nathan car leurs pages sont épaisses et plutôt bien résistantes. Les rabats ne sont pas de suite arrachés et dans ce livre permettant d’expliquer aux enfants le cycle de vie d’un arbre, du gland au chêne centenaire, vous en trouverez sur chaque page.  La découverte de la symbiose de la vie expliquée en images, les oiseaux dans le feuillage, le ver dans la terre, les insectes sous l’écorce, tout y est expliqué aux jeunes enfants. Suivre la croissance et la vie du chêne au fil des saisons, au gré des changement de la nature les passionne en général. Soulever les rabats, regarder à travers les trous, y glisser ses petits doigts….7€95

Après les bruits de la nuit, les bruits du jardin et les bruits de la jungle, voici que Louis-Octave découvre les bruits de la ferme. Beaucoup de ce genre de livre ne propose que trois ou quatre sons d’animaux alors qu’ici vous avez dix sons dont le bruit du tracteur évidemment. Les images sont chatoyantes et lumineuses et ici aussi les trous dans les pages permettent de bien les saisir du bout des doigts et de les tourner inlassablement. le format et le poids du livres sont aussi étudiés pour accompagner l’enfant toute la journée même dans la poussette. 13€50

Un imagier tout en longueur donc de bonne prise en main, cartonné pour découvrir les premiers mots liés à la ferme. Tout de même 199 qui vont jusqu’aux engins de la ferme assez spécialisés comme une déchaumeuse ou une ramasseuse-presse ! Les enfants découvre aussi dans cet imagier, des mots correspondants à des objets aujourd’hui disparus dans les champs comme l’épouvantail ou le panier à œufs – pas sure qu’il y en ait encore beaucoup même autour des basse-cours :-()  Apprendre à nommer les animaux familiers, les fruits, les légumes même assez rares comme le panais ou la courge musquée. Les images légendées sont organisées par thèmes : La cour de la ferme, Les champs, La vente des produits…5€95

Dans la même collection 199 images de la nature où observer et nommer ce qu’on rencontre dans un jardin, un parc ou de l’autre côté de la terre (comme le baobab, l’Okapi ou le Aye-aye….) deviennent une activité partagée. Fleurs, arbres, oiseaux, animaux nocturnes, le choix est vaste.5€95

Des albums d’activités :

Les petites bêtes en autocollants :  insectes et autres petites bêtes à l’honneur dans cet album de 16 pages à compléter, accompagné de plus de 170 autocollants. Des insectes familiers ou exotiques certains venant des jardins et parcs, d’autres du Sahara, des forêts tropicales du Costa Rica ou la zone marécageuse des Everglades en Floride. Certaines pages laissent libre cours à l’imagination, d’autres sont plus directives, indiquant où coller certaines espèces. 5€95

Vous avez aimé plier des papiers colorés pour fabriquer des avions, des oiseaux, des dinosaures ? Passez aux libellules, papillons, sauterelles et scarabées qui remplissent les feuillets détachables de ce carnet, à plier en suivant les instructions pour les faire voler. Un grand choix de modèles, de motifs et de couleurs conçus pour faire de chaque avion en papier un insecte différent. 9€95

Pourquoi n’y-a-t-il pas d’arbres au sommet des montagnes ?  Pourquoi les araignées tissent t-elles une toile ? Combien de feuilles les arbres ont-ils ? Vous découvrirez les réponses sous les rabats à soulever. La nature ou les dinosaures -des sujets qui passionneront toute la famille.  11€50

 

1000 choses à découvrir dans la nature :

A la manière des imagiers, celui-ci s’adresse aux lecteurs de 7-8 ans. Il est classé par thèmes de la jungle à la forêt en passant par la mer, les arbres, les roches… Les illustrations sont très précises et c’est avec beaucoup de plaisir que nos enfants y piochent des modèles à copier pour illustrer leurs poésies à l’école. J’y ai trouvé de très nombreuses espèces dont j’ignorais totalement l’existence. Savez-vous où vit le boto et de quelle couleur il est ? Les petits citadins apprendront aussi que les tomates poussent en grappes sur des pieds, que la doubeurre n’est pas une pâtisserie bien grasse et que l’on peut voir des arc-en-ciel sur l’écorce d’un arbre.

Animaux, insectes familiers ou plus exotiques, des superbes oiseaux de paradis aux poissons surprenants qui se cachent dans les profondeurs des océans, ce livre regroupe une mine d’informations, formidable outil pédagogique, rempli d’images à observer, à nommer et à commenter. 10€95

236 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.