J’aime, j’aime tes couleurs, toutes tes teintes, tes plantes, tes fleurs, verts et bruns imprimés, naturalité

A force d’entendre partout Naturalité thème phare de l’année tant en mode qu’en déco, beauté ou loisirs, c’est le succès d’Axelle Red qui me trottait dans la tête en réfléchissant à l’organisation de mon article. Question de rimes ou de crinière flamboyante ? Je ne sais pas mais ce qui est certain c’est que le thème de retour à la nature occupe créateurs, designers, stylistes, décorateurs…  Que du bonheur !

@Martine Carret

JVC est allé à la recherche des dernières tendances qui fleurissent beaucoup partout.

Côté déco, du sol au plafond ce sont les apparences de naturalité nos intérieurs :

Chez Christian Lacroix ou Pierre Frey, les motifs s’emballent et nous entraînent dans un univers à la fois floral et luxuriant, parfois presque animal. Lacroix a recouvert de tentures en impression 3D les murs de son appartement. L’impression est fantastique, entre un plongeon dans un tableau du Douanier Rousseau et un songe chez Alice au Pays de Merveilles.

@Pierre Frey

Chez Pierre Frey, le décorateur belge Gert Voorjans prend la couleur comme fil conducteur en mêlant soieries, lins, cotons, passementeries et rubans de façon hétéroclite.

@Pierre Frey

Plus accessible les enseignes comme Madura, Home autour du monde (Bensimon), Maisons du Monde, Made in Design, Harmony Créateurs surfent sur cette végétation quasi exubérante.

@Madura

La naturalité chez Home autour du Monde :

Bensimon – Home autour du Monde

La mode s’imprime de naturel :

Contrairement à ce que vous pourriez croire rien de naturel dans ce paragraphe excepté les imprimés et les motifs figurant sur les pièces en vogue cette saison.

Motif maillot Princesse Tam Tam-Mode vue au Bon Marché @Martine Carret

De la petite culotte au chemisier en passant par les chaussants, la naturalité laisse son empreinte partout mais pas de méprise, cela n’a rien à voir avec une démarche altruiste ou écolo. C’est juste le plaisir des yeux et le confort des matières.

Romantisme côté coiffure :

Les têtes fleurissent de couronnes au point que les éditions Marabout ont été édité ce printemps un ouvrage regroupant des techniques et modèles de coiffures fleuries. si vous préférez faire appel à un pro, l’enseigne mod’s hair, rend hommage à la beauté de la femme, avec la couronne VENUS. Tressée main dans un atelier parisien en 2 versions, fleurs blanches ou multicolores.
Elle est disponible en seulement 50 exemplaires de chaque version pour fêter les 50 ans de mod’s hair.
«Tendre » accessoire orné de feuilles d’eucalyptus et de gypsophile stabilisées, vous la placerez à votre guise, cheveux attachés, lâchés, lisses ou ondulés….
Certaines la porteront au quotidien et seront parfaitement dans le ton bohème chic,  naturalité (65 €, Points de vente : salons mod’s hair)

@mod’s hair

 

Côté beauté, le greenwashing est hélas de mise :

Les premiers produits avec des allégations « d’origine naturelle selon la norme ISO 16128 » ont fait leur arrivée dans les rayons cosmétiques. L’équipe Cosmébio a décrypté la composition de l’un de ces produits afin de montrer ce qui se cache vraiment derrière le pourcentage de naturalité annoncé. Par exemple, 88 %  d’ingrédients d’origine naturelle selon la norme ISO 16128 peut cacher 12 % d’ingrédients synthétiques dont BHT, phénoxyéthanol, silicone ou encore PEG. Certaines grandes multinationales qui de par leurs activités polluent excessivement la nature et l’environnement, cherchent à redorer leur image de marque en dépensant dans la communication vers un positionnement écologique, portégeant la nature ou l’environnement afin de « blanchir » leur image. C’est pourquoi on parle de green washing. Aucune raison d’avoir l’esprit serein donc. Il faut plutôt se rattacher si le Naturel fait partie de vos préoccupations au label Cosmébio.

Pour cela il faut une composition propre et noble clairement indiquée : composition du produit précisant quels ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique
• 95 % minimum d’ingrédients naturels et bio
• 5 % maximum d’ingrédients synthétiques dans une liste clairement définie
• Les substances controversées ne sont pas autorisées

Un cycle de vie vertueux : Sourcing éthique, respect des animaux, procédés de fabrication doux et non-polluants, emballages éco-conçus, plan de gestion des déchets…
Une communication transparente : Mentions de certification précises, packagings validés par les certificateurs. Ecocert, Bureau Veritas ou Cosmécert …

Tout un programme donc !

 

 

195 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *