Pourquoi devient-on forcément gourmand en Provence ? Les producteurs régionaux se surpassent.

La Provence version salée ou sucrée est une véritable mine d’or pour les gourmands. Comme je ne voyage pas beaucoup en rapport avec la famille nombreuse, j’ai plus découvert la Provence version papilles que merveilles géographiques. Même si c’est la première fois que je vis dans un région qui m’offre à la fois l’infini de la mer et la protection des montagnes.Provence

Commençons par l’huile d’olive :

Il y a forcément des olives au pays des cigales. La Cuvée Paradis est une huile d’olive dite fruité vert. Ses arômes puissants AOC provient d’olives transformées directement au domaine Salvator, le jour même de la récolte.

Médaille d’argent au concours agricole 2017, cette huile d’olive Bouteillan 80 %, Aglandau 20 % se caractérise par des arômes puissants très fruités, herbacés en nez. Son nez puissant offre des fragrances harmonieuses. Les spécialises lui trouvent des arômes de poire et de pomme en bouche, un léger goût de banane et de fruits exotiques. 250ml, 12€

Piquant 4/10 Amertume 2/10. Elle accompagne par son onctuosité, sa finesse et sa légèreté les crudités mais aussi des aliments forts en goût comme les poivrons, les artichauts, les anchois, les poireaux, les choux par son côté fruité.

Les accompagnements de l’apéritif :

Je ne m’étendrai pas ici sur la consommation du pastis en Provence mais plutôt sur préparations culinaires pouvant l’accompagner à l’heure où le soleil baisse derrière les montagnes.

Agricultrice établie depuis dix ans sur des terres du Val de Durance, Raphaëlle cultive sur 28 ha bio, ses pois chiches et les cuisine sous la marque VireVent de Provence dans son atelier comme cela se fait en Provence. La poichichade, inspirée du célèbre houmous libanais est un mélange expert d’ huile d’olive AOC Haute Provence, de sésame écrasé, de jus de citron, d’ail et d’ épices…et de beaux pois chiches !

Les poivrons c’est super bon :

Si nous préférons par dessus tout croquer dans les poivrons rouges crus, on peut aussi lorsque la saison bat vraiment son plein les cuisiner. Le Pebroun consiste à cuire les poivrons rouges pour les peler et les assaisonner d’huile d’olive (forcément on est en Provence), d’ail, d’herbes de Provence, de sel, de poivre et de piment pour ceux qui aiment. Le Moulin des Varzelles propose ses préparations culinaires élaborées à partir des légumes et fruits frais issus de la production du moulin et leur propre huile d’olive. (180g, 6€)

Le pâté de faisan d’Eric Ollivier :

Suite à un grave accident de la route en 2005, Eric Ollivier, chef de cuisine, devient « inapte au travail » le laissant handicapé. En 2010 il croise la route de Nicolas Sarkozy et de son ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, sur un marché local, il commence alors à livrer l’Elysée de ses produits traditionnels, sans colorant ni conservateur. Majoritairement du pâté de truffes mais aussi d’autres produits comme le pâté de faisan.

La terrine Valensolaise : Edition spéciale, réalisée pour les commémorations des 100 ans de la Grande Guerre, ses ingrédients historiques comme l’ail et le persil en font une terrine au goût exceptionnel des saveurs d’autrefois (en boîte de 130 grammes, 4€). Elle contient de la viande et foie de porc, de l’Ail, du persil, des œufs, du Marc de Provence, du sel, du poivre et des aromates. Elle est fabriquée dans les Etablissement Richaud & Fils, une conserverie artisanale depuis 1967.

La Provence côté douceur :

Du miel en tout premier lieu qui servira pour toutes les recettes. Les Ruchers de Naïs et Mathis sont situés à Aiglun en Haute Provence.

De la garrigue au maquis, du printemps jusqu’à l’automne, Sylvain, cet apiculteur récolte de nombreux miels en Provence : certains sont très courants (lavande, toutes fleurs etc.), d’autres sont plus confidentiels (sarriette, arbousier, thym etc.)… Mais les ruches peuvent quitter cette zone d’influence méditerranéenne pour aller butiner les fleurs des montagnes des Alpes du Sud ou la flore d’autres régions (acacia dans la vallée du Rhône par exemple).

Pot de miel de 250g, dès 5€40 / 500g, dès 8€80 / 750g, dès 12€80

La compote de pommes caramel au beurre salé du Verger de Virginie est une compote préparée avec des fruits frais et de saison sans additifs(ni conservateur ni pectine),caramel fait maison avec sucre et beurre bio. (190g, 3€50)

Les pommes sont issues de l’agriculture biologique et proviennent des Alpes de Haute Provence en direct du producteur. La compote est obtenue après extraction de jus sans sucre ajouté et sans conservateur. Le caramel est fabriqué artisanalement avec du sucre et beurre bio.

Du côté de la chocolaterie de François Doucet : L’an dernier je devais visiter cette confiserie de Provence mais le décès de la propriétaire vint compromettre cette découverte. Aujourd’hui j’ai découvert les pâtes fruits et les olives de Provence.

Ce sont des bonbons au chocolat à base d’amandes de Provence, enrobées d’une couche de chocolat noir puis d’une couche de chocolat noir puis d’une couche de chocolat blanc, teintés de différentes couleurs de  verts et de noirs reconstituant le camaïeu d’olives naturelles.120g, 7€

Redécouvrez la pâte de fruits grâce aux carrés gourmands François Doucet. Facile à déguster à tous moments de la journée, les carrés gourmands répondent à une nouvelle tendance de consommation associant équilibre, mobilité et gourmandise : framboise, poire, abricot, griotte, myrtille…90g, 5€80

J’ai aussi trouvé une plaque de chocolat de Marianne Courtens « Loup’Pâtissier » , je vous en dirai plus quand je saurai.

Un mot, un dessin ou un prénom… le Roy René personnalise le célèbre calisson pour apporter sur toutes ses créations sa touche ultime.
Ces petits losanges provençaux se déclinent de multiples façons pour faire de chaque bouchée un « sourire personnalisé ».

Calisson d’Aix à partir de 0€90pièce* (Quantité minimum : 72 calissons)
Petit calisson multi-saveurs : à partir de 0€70 pièce* (Quantité minimum : 140 petits calissons)

Dans un écrin unique afin de sublimer ses douceurs, offrez vos calissons pour garder en mémoire un événement spécial !
La boîte de 4 calissons ou la boîte de 8 petits calissons : de 5€50 à 6€70 la boîte
Quantité minimum : 10 boîtes

Créé lors du second mariage de René d’Anjou avec Jeanne de Laval, la légende raconte que le calisson aurait redonné le sourire à la reine réputée peu aimable.
Pour continuer de rimer avec grandes occasions, le Roy René casse les codes de la gourmandise et invite les « calissons addicts » à découvrir cette pièce montée hors du commun.
Framboise & thé matcha, poire tatin, chocolat & noisette, ou encore amande de Provence… tous les goûts sont permis pour assembler cette pièce montée de calissons d’exception et créer un mariage de saveurs exceptionnelles.
Pièce montée de 10 étages avec 260 calissons et 6 calissons offerts  : 190€

 

301 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.