Goût de France 2018 : les menus à la Française mis à l’honneur le 21 mars

Un dîner dont la présentation a eu lieu le 6 mars, sous les ors républicains du Quay d’Orsay, avec au micro, le ministre de l’Europe et des affaires Etrangères Jean-Yves le Drian, son secrétaire d’état Jean-Baptiste Lemoyne et le chef étoilé Alain Ducasse… C’est quand même assez rare pour que JVC vous le signale. Tout un programme donc pour cette manifestation unique au monde qui se déroulera sur les cinq continents et dans plus de 150 pays.  Goût de / Good France mobilisera ainsi pour la 4e année consécutive les ambassades de France à l’étranger et les chefs du monde entier. Tous proposeront, le même jour, le mercredi 21 mars 2018, des menus « à la française ».menus

L’édition 2018, en hommage à Paul Bocuse

Pour cette 4ème édition, plus de 3000 restaurants participeront à l’événement, dont 1 500 chefs d’ores et déjà inscrits en France. Et pour la première fois, une région sera mise à l’honneur : la Nouvelle Aquitaine.
Alain Ducasse a souhaité que cette édition soit également l’occasion de rendre hommage à Paul Bocuse. Les chefs participants auront ainsi la possibilité d’intégrer dans leur menu un plat du répertoire ou inspiré de l’ADN de la cuisine de Paul Bocuse. « Nous voulons ainsi exprimer notre admiration et notre reconnaissance à celui qui, pendant un demi-siècle, a été l’emblème de la cuisine française dans le monde. Les chefs participants auront à cœur d’intégrer dans leur menu un plat de son répertoire ou inspiré de sa cuisine » a  souligné Alain Ducasse.
« Classique ou moderne, il n’y a qu’une seule cuisine… la bonne », disait Paul Bocuse

    

Les menus « à la française » : un enjeu touristique 

 

L’année 2017 a marqué un rebond notable de l’attractivité touristique de la destination France. Près de 89 millions de touristes internationaux ont ainsi été accueillis (+5% par rapport à 2016), faisant de 2017 l’année record pour le tourisme en France. Avec un tiers des touristes qui déclarent venir en France pour son patrimoine culinaire, la gastronomie française est devenue l’un des piliers de l’attractivité notre pays et participe activement à son rayonnement culturel.
La richesse de la cuisine française, et l’inscription du « repas gastronomique des Français » sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, « sont des atouts considérables pour le rayonnement de notre pays et pour l’attractivité touristique de nos territoires. C’est donc l’un des piliers de la stratégie de promotion du tourisme dont le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a la responsabilité »,  a fait remarquer le ministre.
 
Depuis novembre 2017, les restaurants du monde entier, des grandes tables aux bistrots de qualité, ont été invités à poser leur candidature sur le site www.goodfrance.com, et proposer un menu qui mettra en lumière la tradition culinaire française. Un comité de sélection international de chefs, avec le soutien des ambassades, a validé la liste des participants, en veillant à la qualité et à la cohérence des menus. La liste officielle des participants sera dévoilée mi-février.

La Nouvelle aquitaine mise à l’honneur 

« J’ai aussi voulu donner une dimension nouvelle à ce grand rendez-vous afin qu’il mette davantage en valeur la richesse gastronomique de nos territoires. Dans cette perspective, une région française sera désormais mise en avant chaque année. Riche d’un patrimoine gastronomique exceptionnel, la Nouvelle-Aquitaine sera donc à l’honneur en 2018 », a expliqué Jean-Yves le Drian. 
Creuset de l’excellence des vins français, avec Bordeaux comme marque mondiale porteuse de l’ensemble du territoire, la région est riche de différents parcours culinaires et œnologiques. Les produits de la Nouvelle Aquitaine seront ainsi mis à l’honneur dans les menus servis dans une sélection de restaurants en France et à l’international.
Cette année encore, le Collège Culinaire de France est partenaire officiel de l’événement. L’ensemble des Restaurants de Qualité, sélectionnés par les chefs fondateurs de l’association, participent cette année à Goût de / Good de France. Chacun d’eux devient ainsi l’acteur d’une dynamique commune qui incarne et porte le rayonnement de la gastronomie française à travers le monde.
 

A venir : trois autres événements gourmandsmenus

Afin de valoriser l’excellence de notre gastronomie sur nos territoires et à l’international, 3 grands rendez- vous, labellisés Goût de / Good France, s’inscrivent dans le plan d’action proposé par l’État en 2018 :
• Le 21 mars, sur les 5 continents, plus de 3000 chefs et 150 ambassades de France célébreront la vitalité de la cuisine française.
• Pour la 1ère fois en juin prochain, un forum international de la gastronomie réunira à Paris les grands acteurs internationaux du secteur.
• Du 21 au 23 septembre 2018, partout en France, et pour la 8ème année, les acteurs de la gastronomie se mobilisent pour partager avec le public leurs talents et leurs savoir- faire autour d’un grand rendez-vous populaire (La Fête de la Gastronomie devient Goût de France).
Dès 2019, ces trois événements se tiendront au même moment, au cours du printemps, créant ainsi un nouveau temps fort au service de la promotion de la gastronomie française et de l’attractivité touristique de toutes les destinations françaises.

          

Visuels copyright F. Lebel

326 visiteurs

Comments: 1

  1. La mission de l’agence d’attractivité de Toulouse Métropole est de concevoir et piloter le marketing territorial de Toulouse pour renforcer sa notoriété nationale et internationale, prospecter les créateurs de richesses et d’emplois et favoriser les conditions de leur accueil. « Avec l’agence d’attractivité, Toulouse unit ses forces et parle d’une seule et même voix pour attirer des entreprises et des talents, de grands événements et des visiteurs », confirme Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole, président de l’agence d’attractivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.