Noël au Printemps, un voyage extraordinaire au pays des cadeaux

Comme chaque hiver, je me souviens avec nostalgie comment enfant, mon père m’emmenait voir les vitrines de Noël du Printemps. Cette foule de gamins hauts comme trois pommes se pressait tellement sur les petites passerelles installées depuis début décembre devant chaque vitrine qu’au moment crucial, je me retrouvais plus souvent qu’à mon tour littéralement projetée vers la sortie ayant à peine eu le temps d’apercevoir les merveilles qui s’animaient derrière la vitre. Cette année, j’y suis passée en pleine nuit pour me sentir ultra privilégiée.Printemps

Cette année encore, mercredis et fins de semaine, des centaines, des milliers d’enfants attendront leur tour, les yeux pétillants de bonheur. Avec délices, ils rédigeront après avoir feuilleté les catalogues de papier glacé, leur lettre au Père Noël. Mais « monter » à Paris pour venir admirer les vitrines, sera un jour suspendu dans l’année. Il fera souvent déjà nuit, une pluie fine ou le froid brûlera leurs joues roses, accompagnant leur trajet à travers Paris jusqu’au boulevard Haussmann. Une odeur de marron chaud s’élèvera dans l’air au hasard d’un coin de rue.

Cette fin d’année au Printemps Hausman est comme de coutume, une farandole de décorations des plus beaux cadeaux du monde. Je n’ai pas encore oublié les vitrines de l’an dernier et voilà que je suis submergée d’émotion en arrivant devant celles de ce mois de décembre.Printemps

Ce sentiment que toutes les routes, tous les rêves d’enfant mènent au Printemps. Les plus beaux cadeaux du monde, venus des quatre coins de la terre et rapportés par Jules et Violette, explorateurs intrépides sont ici pour en mettre plein les mirettes aux enfants et à tout ceux qui l’ont été un jour.

Cinq continents en 11 vitrines, ont donné ce qu’ils avaient de plus exceptionnel.

Trains, bateaux, avions, camions, montgolfières, traîneaux, tous sont dans les starting blocks pour le grand voyage. Ce dernier sera plein de rebondissements : neige, tempête, bouchons, avaries de moteur… Jules et Violette traverseront bien des embûches. Mais pour Noël, tout sera rentré dans l’ordre…au Printemps.

 

 

142 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *