Les époustouflants chevaux d’ Alexis Grüss

Quintessence, 43e création de la famille d’ Alexis Grüss, est un spectacle envoûtant de 2h qui alterne scènes équestres, jonglages, arts circassiens (famille Grüss) et voltiges aériennes (Compagnie des Farfadais). A savourer en famille jusqu’au 4 mars 2018, à Paris, à l’orée du Bois de Boulogne.Alexis Grüss

Le pitch : 

Pégase, le magnifique cheval blanc se meurt. Pour le sauver, un des petits-enfants d’ Alexis Grüss (Gloria, Jeanne, Célestine ou Joseph se relaient) doit accomplir une mission : récupérer un fragment de l’essence de chaque élément : l’Air, la Terre, le Feu et l’Eau. Chaque numéro du spectacle est ainsi séquencé et thématisé air/terre/feu/eau. Mais ces éléments seront-il suffisants? Pas sûr ! Quelle est la quintessence universelle qui sauvera Pégase ? JVC ne vous spoilera pas, inutile de courir lire la fin de l’article pour connaître ce secret.

 

Le déroulé :

Les spectacles équestres sont juste… magiques. Voir ces chevaux parfaitement lustrés, danser des pas de deux, réagir au son de la musique du véritable orchestre, se mouvoir en cadence, qu’ils aient un cavalier ou non sur le dos… est vraiment impressionnant. Lequel est le plus beau, le plus attachant ? Le noir profond, le blanc pur ? Pas moins de 26 chevaux entreront en scène sur la piste en terre de 13 mètres de diamètre.

Les cavaliers sont aussi des jongleurs émérites. Trois massues, puis quatre, puis cinq. Ils s’entrecroisent, se croisent sans quitter des yeux les objets qu’ils lancent. Et parfois, ils jonglent même debout sur leurs chevaux ! JVC n’a pas essayé, promis.

Numéro également impressionnant d’une fildefériste et d’un as de l’échelle libre (c’est à dire non posée sur un support). Et oui, certains sont capables de grimper sur une échelle qui tient en équilibre toute seule… L’équilibre est obtenu par le mouvement permanent des hanches de l’acrobate, en l’occurrence Firmin Grüss (fils d’ Alexis Grüss ).

La Compagnie des Farfadais évolue elle dans les airs, accrochée à une structure évolutive et mouvante (13 m de diamètre) qui descend du ciel à volonté. Gymnastes masculins aux corps d’éphèbes, gymnastes féminins aux mensurations de ballerines. L’ensemble est aérien, féerique, rythmé et en met franchement plein la vue.

JVC a aimé :

Voir des lions et des tigres enfermés dans une minuscule cage, alors que ces animaux sont nés pour vivre libres, crinière et pelage au vent, m’a toujours révulsée. Au XIXe et XXe siècles, venir découvrir ces félins enfermés pouvait se comprendre. Au XXIe siècle, à l’heure d’Internet, des documentaires du Nat Geo et de la BBC, des vacances et de la facilité des déplacements, lions, tigres et éléphants ne sont plus des « monstres » qu’on regarde avec curiosité et il est devenu plus compliqué de justifier l’existence de ces cages emprisonnant de somptueux animaux sauvages. Voilà pourquoi le choix d’ Alexis Grüss, de créer dès 1974, un « Cirque à l’Ancienne », basé sur un spectacle équestre, me plaît autant.

Mention craquante pour : 

Voyou, le Falabella, un cheval miniature blanc tacheté de gris, que Venecia Florees, 2 ans ½, tente de discipliner. Et quand l’enfant est prise dans ses bras par son grand-père Alexis, difficile de ne pas fondre. Du fait de son très jeune âge, elle ne participe évidemment pas à toutes les représentations.

Chez les Grüss, la tradition perdure. Tous les cavaliers, jongleurs, écuyères sont des membres de la famille. Stephan, le fils aîné d’Alexis Grüss et de Gipsy, travaille avec ses fils, les jumeaux Charles et Alexandre, Louis et Joseph. La fille cadette Maud, fildefériste est la maman de Venecia… 

L’enthousiasme d’Anna, 10 ans :  

« La funambulisme avec une ombrelle qui effectuait plein de figures en équilibre sur un pied était époustouflante. Les trapézistes qui faisaient des pirouettes aussi ! Les jongleurs étaient impressionnants. Surtout quand ils jonglaient avec 5 massues tout en étant débout sur un cheval ! J’ai adoré quand les cavaliers montaient sur les chevaux, faisaient des pirouettes, sautaient en arrière, debout, assis, couchés… Et quand ils ont tiré avec les arcs et avec les haches alors qu’ils étaient debout sur leurs chevaux : waouh ! J’ai aussi beaucoup aimé les jets d’eau, les costumes étaient magnifiques, les coiffures et les maquillages aussi. L’orchestre était très bien, la chanteuse était très belle, avec une voix superbe. C’est difficile de tenir en équilibre, je le sais bien car je fais de la compétition de gymnastique. Ils ont dû répéter et répéter. Et les réglages annexes : la musique, l’orchestre et les lumières ».

Guide pratique

Réservations sur www.alexis-gruss.com, au 01 45 01 71 26 ou en points de vente (type FNAC, billetteries des centres commerciaux…).

Listes des dates des représentations ici : www.alexis-gruss.com/agenda-paris-2017

Tarifs : de 20 € (banquettes) à 71,50 €, places devant la scène.

 

 

* en voiture

 

Adresse : avenue de Saint-Cloud, Paris 16e.

Coordonnées GPS : latitude 48.85846,longitude 2.258043.

Périphérique intérieur : sortie Porte d’Auteuil.

Périphérique extérieur : sortie Porte de Passy.

Parking derrière le chapiteau, sinon se garer dans les allées du Bois de Boulogne.

 

* en transports en communs

– Ligne 10, Porte d’Auteuil, sortie hippodrome. Prendre la navette (bus énorme Alexis Grüss), entièrement gratuite.

– Ligne 9 : Ranelagh. Marcher 15’, parcours fléché depuis la sortie rue Ranelagh. C’est quasiment tout droit. Traverser un petit square, puis le boulevard Suchet. Continuer sur la route des Lacs et de là, vous apercevrez le chapiteau blanc à gauche, près du Lac Supérieur du Bois de Boulogne.

Bus : PC1 ou  ligne n°32,  arrêt Porte de Passy, puis marcher 5’.

 

Sur place :


Un patio sur parquet, avec quelques tables et chaises, des petites roulottes vendant des boissons, crêpes et paninis est à la disposition de tous, avant les spectacles et durant les 20’ d’entracte. C’est l’endroit idéal pour patienter, au chaud. Car l’endroit est chauffé, tout comme la salle de spectacle. Autant il fait froid en ce moment à l’extérieur, autant il fait bon, très bon même sous le chapiteau (T-shirt suffisant). WC près du patio. Tout a été prévu. Même le photocall pour avoir un souvenir à partager sur les réseaux sociaux.

 

164 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *