On ira au Café Pouchkine…boire un chocolat !

Ce premier week-end d’Avent ouvre à Paris le nouveau Café Pouchkine, place de la Madeleine. Institution moscovite depuis 1999, en hommage à la chanson Nathalie de Gilbert Bécaud, cette nouvelle « Place to be » vous reçoit sur 600m² avec chic et élégance chaque jour de la semaine de 7h30 à 23h  et le dimanche de 10h à 18hCafé Pouchkine

A la fois hymne à la gourmandise et restaurant gastronomique, le Café Pouchkine est ouvert du petit déjeuner au dîner. Chacun s’y sent à sa table pour prendre tantôt un café sur le pouce, un apéritif en terrasse, un déjeuner en famille ou professionnel, un thé par une après midi neigeuse ou un dîner en amoureux. Ici le luxe est abordable et la perfection est de toutes les occasions : du cadre au décor en passant bien évidemment par la carte qui évoluera au fil des saisons.

Le Café Pouchkine , un morceau d’histoire :

@Martine Carret

Si le premier Café Pouchkine fut inauguré à Moscou en 1999 sous l’impulsion d’Andrey Dellos qui donna ainsi vie au café imaginé et chanté par Gilbert Bécaud dans la ballade romantique « Nathalie », celui qui ouvre aujourd’hui place de la Madeleine n’a rien à lui envier. Même esprit à contre-courant des cafés épurés, actuels, des open space de la capitale. Le Café Pouchkine est un véritable cabinet de curiosités, décoré et aménagé de salon en salon sur trois niveaux selon l’éclectisme culturel de la fin du XVIII , début du XIX ème siècle.

@Martine Carret

Antiquités chinées, lustres, sculptures, miroirs patinés à l’ancienne, cheminée en jaspe de l’Oural, boiseries dorées finement ciselées, médaillons reprenant des thèmes antiques, escalier en fer forgé de style Louis XIV,  le moindre détail dans quatre ambiances musicales allant du classique, Debussy, Bach ou Satie à la musique électronique Max Richter, Petit Biscuit en passant par Ivan Rebroff mais aussi Juliette Gréco, Aznavour, Marie Laforêt telles des cartes postales trouvées ici et là au cours d’un voyage.

@Martine Carret

La carte du Café Pouchkine :

Alain Ducasse a créée pour le Café Pouchkine une carte équilibrée, de qualité. Tarte chaude d’écrevisses aux cèpes, compression de harengs ou pressé d’esturgeon au caviar, un club blinis au saumon, un croque-madame d’un raffinement à nul autre pareil, les œufs Bénédicte, un choix de caviars….

@Martine Carret

@Martine Carret

Quant aux desserts, vous n’aurez pas assez de vos yeux pour vous émerveiller : des viennoiseries du petit déjeuner aux macarons en passant par le pain perdu, les crêpes Suzette à la russe, les glaces, bref, plus d’une trentaine de douceurs dont des spécialités comme la Matriochka caramel noix, le Pavlova fruits rouges ou marron, la tarte soleil façon Tatin et l’incontournable Vertical, un must au chocolat noir très noir travaillé avec un génie qui le rend accessible à tous les palais.

Si vous n’avez pas pu goûter tout ce que vous vouliez, aucun problème car la boutique propose à emporter : gâteaux, Koulitch (brioche festive typique aux fruits confits), macarons, chocolats, viennoiseries (le croissant à la vanille….), mais aussi tarama, saumons fumés, caviars, pirojkis, cornichons malossol et vodkas !

The place to be :

@Martine Carret

Café Pouchkine

16 place de la Madeleine

75008 Paris

01 53 43 81 60

201 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *