Les gants Georges Morand : incontournables et tellement beaux

Dans la famille Morand, vous avez le choix entre le fils, le père, le grand-père, la fille, la belle-fille… La ganterie chez les Morand est une véritable histoire de famille. Une famille qui, de génération en génération a su conserver l’excellence insufflée par le fondateur de la maison : Georges Morand, lui même fils d’un maître-gantier. 
 gants

Saint-Junien : haut lieu de la ganterie depuis le 11ème siècle

Au bord de la Vienne aux eaux pures et tranquilles,  Saint-Julien est une ville de tradition gantière. C’est là, en plein cœur du Limousin que Georges Morand et son épouse fondent leur maison en 1946. Dix ans plus tard, leur fils René rejoint la maison en débutant comme coupeur. 1958 marque la première collaboration avec l’armée française pour laquelle Georges Morand élabore des modèles de gants de très haute technicité et engage une collaboration avec l’armée qui perdure encore aujourd’hui. Nouvel élan en 1980 lorsque René Morand prend la tête de la maison et poursuit l’essor de l’entreprise perpétuant ainsi la tradition. 1993 voit l’arrivée dans la maison de Frédéric, fils de René. La maison crée des gants pour Inès de La Fressange et l’année est également ponctuée par l’arrivée de Nicole Morand à la tête du stylisme (1994).
L’histoire s’accélère, 1995 voit l’arrivée de Nathalie la fille de René (donc la sœur de Frédéric) qui donne un nouvel élan à la maison en développant la marque à l’international. Japon, Russie, États-Unis, Chine… tous ces nouveaux clients apprécient le savoir-faire traditionnel de la maison, son style immédiatement reconnaissable et l’emploi de matériaux de très grand luxe.gants 

Des gants de vol

Fleuron de la maison, les gants de vol, créés en 1998 sont les premiers gants tactiles sans coutures aux doigts, mis au point pour les pilotes de l’armée de l’Air. Le succès croissant, il faut agrandir les ateliers, et la maison Georges Morand s’installe tout près de ses anciens ateliers au cœur de Saint-Junien dans une nouvelle manufacture plus ergonomique et écologique diminuant ainsi son impact CO². L’histoire s’accélère, le styliste Pierre Louis Mascia rejoint la maison. Sa mission : créer des modèles extraordinaires, ce qui entraîne l’acquisition de machines ultra performantes dont une machine de découpe assistée par ordinateur.
Distinction digne d’être soulignée, en 2010, Georges Morand se voit distinguer par le label d’État « Entreprise du Patrimoine Vivant » (EPV) par le ministère de l’industrie et des PME. Un gage de savoir-faire d’excellence. Georges Morand rachète ensuite la société Ganteb’s, créateur de vestes et d’accessoires mode en maille et tissu, spécialiste de la confection de gants, chapeaux, d’écharpes et étoles. L’association des deux savoir-faire crée un nouveau pôle d’excellence en Limousin, capable de répondre à toutes les demandes des clients français et étrangers et de leur proposer une gamme complète de produits, du gant en dentelle pour l’été au modèle en cuir le plus chaud, en passant par des vestes et des hauts créatifs et originaux. Tout cela sous la direction artistique de Nicole Morand qui reprend la tête du bureau de style afin d’harmoniser les gammes du nouvel ensemble créé par l’association des marques Georges Morand et Ganteb’s.

Une si large collection…

Longs, mi-longs, courts, en chevreau, en veau, avec ou sans empiècement, glacés, vernis, graphiques, ornés de fourrure, nervurés, doublés de soie, bordés de plumes de dinde, ou d’autruche… what else?
Oh! plein d’autres jolis modèles!  Des mitaines d’été en dentelle,  des ornements de clous, de franges, de perforations, du cuir métallisé, du stretching, du laçage, des zips, des étoiles…
What else? «  The sky is the limit* »
*la limite est le ciel
Points de vente : www.georges.morand.fr 

187 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *