Babybio , les trois B du manger bio, bon et bien pour nos petits

J’avais il y a peu, craqué positivement pour le mode d’élevage de la marque Broceliande et le goût de leur jambon blanc. Cette fois c’est Louis-Octave qui est fan de ses petits plats Babybio . En vacances où je n’ai pas tout l’équipement nécessaire pour préparer moi même ses repas de A à Z, je peux lui proposer ainsi une large gamme de produits bio adaptés à son âge.babybio

Babybio , la variété a du bon :

C’est en faisant mes courses dans un très chouette supermarché bio de La Baule : L’Eau Vive que je suis tombée sur ces plats pour bébé. J’ai été agréablement surprise par la variété de légumes cuisinés : du panais, du potimarron, de la patate douce, du chou Romanesco (jamais croisé ailleurs que chez Picard à cuisiner soi-même), de l’artichaut (qui a pas mal disparu par rapport à la petite enfance de mes ainés, il y a 20 ans)…Les pommes de terre ne sont pas de quelque part mais du « Val de Loire »,

En regardant de plus prêt, il y a par exemple dans la composition du risotto, du véritable parmesan, la provenance de la viande est clairement indiquée comme « jambon de Corrèze », « poulet fermier du Poitou », « bœuf fermier d’Aquitaine ou du Limousin », « canard fermier du Poitou »…

N’étant pas très portée sur la viande, je suis très contente de trouver des plats complets avec du fromage dès 6 mois. Alors que ce soit du chèvre, de la ricotta, du gruyère (pas de l’emmental hein, du gruyère) ou du parmesan, associés aux épinards, à la pomme de terre cela fait des petits plats très savoureux (oui je goûte tout ce que je donne à manger à mes enfants sauf quand ils passent à l’andouille ! ) que Louis-Octave apprécie, tiède comme à température ambiante lorsque c’est nécessaire.

J’ai été agréablement surprise par des recettes comme « Pomme d’Aquitaine et patate douce ». La dernière nouveauté est un petit pot de fruit Pomme / Châtaigne d’Ardèche (vendus par 2*130g, sans sucre ajouté, sans lait, sans gluten)

De nombreux plats légumes-viande ou légumes-poisson sont sans sel ajouté, sans gluten, sans épaississant, sans œuf et sans lait. Les compotes sont sans sucre ajouté. Les principaux allergènes reconnus (kiwi, céleri…) sont évités. J’ai été surprise de constater que tous lait de croissance provenant de marques spécialisées dans la nutrition du nourrisson : Blédina, Nestlé, Guigoz, Gallia.. contiennent par exemple de l’huile de palme. J’ai dû acheté le lait de croissance bio de Monoprix, celui de Babybio ou encore celui de Candia pour éviter cela.

Un exemple de recette :

  • Légumes* (pommes de terre de France*, courgettes de Provence*, oignons d’Espagne*)
  • eau de cuisson
  • viande de veau fermier d’Aquitaine* et du Limousin*
  • huile d’olive vierge extra*
  • ail d’Espagne*
  • ciboulette de France*
  • thym de France*

*issu de l’Agriculture Biologique.

La cuisson vapeur, lorsqu’elle est indiquée, est un mode de préparation qui  conserve les vitamines et les minéraux et préserve les couleurs et saveurs naturelles des aliments.

Des packaging super pratiques :

C’est la première fois que je trouve des plats complets en gourde. Ca n’est pas très écolo comme emballage avec le bouchon en plastique mais je le jette dans la poubelle recyclable. C’est vraiment très très pratique quand je dois être hors de la maison. Pas besoin de ciseaux, ni d’assiette ni de cuillère et si par hasard je dois faire une pause dans le repas, la gourde se referme. Nous avions de type de conditionnement pour les desserts et cette généralisation est une super idée.

Attention ne laissez pas bébé jouer avec le bouchon. Ne donnez pas non plus la gourde directement en la sortant du micro onde car le centre du contenu sera beaucoup plus chaud que le reste et votre enfant risque de se brûler gravement.

Les autres modes de conditionnement sont les petits pots classiques en verre ( je n’en suis pas fan, il faut une cuillère avec un long manche mais le pot refermé se garde 48h après ouverture), les assiettes lancées il y a plus de 20 ans par Blédina pour ses Blédichefs. Ils sont la solution idéale pour ne pas avoir à sortir d’assiette mais ne sont pas très écolos selon moi. Ils s’empilent parfaitement dans vos placards et sont incassables. De même, les bols en plastique, qui sont aussi pratiques pour un bébé qui apprend à manger seul à la cuillère. Les sachets « menu du jour » sans ou avec morceaux selon l’âge auquel le plat est destiné, ils sont légers pour qui doit les transporter, incassables et ils prennent peu de place dans vos  placards – je les aime bien-

Babybio propose des systèmes de recyclage des emballages des produits nomades; mais qui va renvoyer ses gourdes vides même gratuitement, j’ai un doute 🙁

D’autres produits à découvrir :

Je n’ai pas eu le temps et je ne donne pas de céréales infantiles, je privilégie les fruits frais au compotes mais Babybio propose toute une gamme d’autres produits biologiques comme les laits de suite, les céréales infantiles, les petits pots…

Donc de la naissance à 3 ans environ, Babybio participe à l’éducation nutritionnelle et gustative de son jeune consommateur. Ils suivent les recommandations pédiatriques, sont exclusivement composés d’ingrédients bio, sans supplémentation inutile, le plus souvent sans sucres ajoutés, sans sel ajouté et sans épaississant ni conservateur.

Babybio sélectionne l’origine de ses ingrédients en privilégiant les producteurs locaux (idéalement France ou pays limitrophes).
Les origines indiquées sur les produits peuvent varier selon le choix des producteurs et la difficulté d’approvisionnement en matières premières biologiques.

Je compte tester bientôt les produits Vitabio pour mes plus grands : 35 références dans la gamme enfant, dont 1 nouvelle recette déclinée en 3 formats. Compotes, gourdes laitières ou de fruits, briques de jus, céréales en vrac ou en barres.

Deux plats végétariens cuisinés (parmi 6 disponibles) me font de l’œil : Pistou courgettes et Mijoté de chou Kale. 3€90 pour 310g

JVC aime le site Babybio qui prodigue des conseils adaptés à la grossesse. Sous forme d’un blog, il s’attarde de façon chronologique sur toutes les étapes de la vie de bébé en matière d’alimentation et de bien-être . Vous y trouverez aussi des recettes, les points de ventes

Des tarifs parmi les plus raisonnables du marché…même à La Baule :

L’alimentation pour bébé peut vite devenir un gouffre financier. Si votre enfant ou vous, êtes accros à Good Gout par exemple, vous ne vous en sortirez pas pour moins de 5 à 6 € le repas ce qui est le prix que je paie pour la cantine privée du collège ! Babybio est moins cher que Blédina en matière de Blédichef. Entre 1€30 et 1€50 les plats, 0€75 la compote (vendues par 4) et 0€95 les gourdes dès 6 mois.

Attention, les tarifs du site Babybio sont indicatifs, je viens de payer 13% plus cher dans mon magasin de La Baule. A voir donc dans les différentes villes de France.

566 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.