La Passion de Vincent, notre reporter geek

La Paris Games Week (#PGW2017), c’est L’EVENEMENT des passionnés de jeux vidéo. La 8e édition a eu lieu Porte de Versailles à Paris, du 1er au 5 novembre. JVC a envoyé sur place un reporter geek, Vincent, 13 ans.geek

Overwatch, Overwatch et ….Overwatch !

 

Il me manque un point pour gagner la figurine de Faucheur, l’un des êtres les plus redoutables de l’organisation Overwatch. 19 points à 19. Nous sommes douze assis sur l’estrade du stand Omen by HP. Je l’aimerai bien cette figurine… Elle est collector et je crois même qu’elle n’est pas en vente.

Bang. 19-20. Bing. Fracassé je suis. J’ai perdu. Dommage, je ne suis que second. Les animateurs m’offrent un T-shirt et je vois partir Faucheur dans les mains du gagnant. Ce n’est pas grave. C’était sympa de jouer et je vais retenter ma chance !

J’aime jouer à Overwatch. Vous ne connaissez pas Overwatch ? C’est un jeu où deux équipes de six personnes s’affrontent en ligne. Ce que j’ai aime avec ce jeu, c’est que chaque héros possède sa propre histoire et ses origines.

A la PGW, on se bouscule devant leur stand pour être tiré au hasard dans la foule à chaque session de jeu. Je lève la main et j’espère à chaque fois être choisi… En une journée, je vais pouvoir jouer à quatre reprises. Je repars avec des mini figurines de Winston, le singe scientifique et une casquette. Mais pas Faucheur…  

Et à part Overwatch ?

Il y a trois halls, chacun avec des univers différents. Immense, bruyant, bondé, le Hall 1, c’est l’endroit où l’on voit toutes les nouveautés des marques: WII (Activision), Dragon Ball FighterZ (Bandai Namco Entertainment), Wolfenstein II (Bethesda Softworks), Monster Hunter World (Capcom), Space Hulk: Deathwing – Enhanced Edition (Focus Home Interactive), Kingdom Come Deliverance (Koch Media), Monster of the deep, Final Fantasy VX VR (Square Enix). En sport, il y avait NBA 2K18 (2K), WRC 7 (Bigben Interactive), FIFA 18 (Electronic Arts), Forza Motorsport 7 (Turn 10 Studios) et Gran Turismo Sport (Sony Interactive Entertainment Europe).

Playstation, X Box One X, Ubisoft, Nintendo… J’ai envie de tout faire et de tout essayer, mais les files d’attente sont trop importantes. Pour tester la toute nouvelle New Nintendo 2DSXL qui permet de jouer à tout le catalogue de jeux Nintendo 3DS et New Nintendo 3DS, il fallait patienter 2h30 !

J’ai bien tenté de tester un jeu sur le tout dernier ordinateur portable ROG Strix SCAR d’Asus, mais j’ai trouvé que ce n’était pas confortable de jouer debout.

Le Hall 2.2, c’est le hall « junior », avec des jeux dédiés aux 3-12 ans. Intéressant aussi les écoles qui ont des cursus pour l’univers du gmaing, que ce soit en programmation, en édition ou en distribution.

Le Hall 3, c’est 24000m2 d’espace pour le Esport, avec notamment l’ESL, la plus grande société Esport au monde, moteur de l’industrie avec de nombreuses compétitions, qui organisait le Clash of Nations qui se déroulait sur League of Legends. Personnellement, c’est ce hall que j’ai préféré, parce qu’on pouvait participer à des petites compétitions sur différents jeux.

 

L’avis parental :

Je dépose Vincent devant le stand Omen HP/Overwatch à 10h du matin. Et je sais que je peux aller le récupérer à 18h… devant le stand Omen HP/Overwatch. Il n’aura pas bougé d’un pouce ! Gare à la tendinite de souris. Mais ce stand est une garderie vraiment très efficace. Bon, trêve de plaisanterie…

Un salon intéressant, qui permet de mieux comprendre le monde des ados, et même de l’apprécier. Ce qui marque, c’est l’enthousiasme des ados et des jeunes adultes, les déguisements aussi. Voir un jeune cadre dynamique porter une licorne rose dans les bras, en train de discuter avec une jeune femme qui arbore dans le dos des ailes articulées de deux mètres d’envergure, laisse rêveur. Ici, rien ne choque. L’improbable devient est possible. Une petite mention au Doc très réaliste de « Retour vers le futur » qui se baladait dans les allées.

Mention spéciale aussi au SELL, Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs qui a  dévoilé un documentaire de 13 minutes mettant en lumière 9 portraits de femmes issues de l’industrie du jeu vidéo et à l’association Women in Games France qui s’est donné pour mission de promouvoir auprès des plus jeunes, les formations et métiers liés à l’industrie du jeu vidéo. Le but : montrer l’incroyable diversité et richesse de ce secteur et susciter des vocations chez les étudiantes et cela, dès le plus jeune âge.

 

Le jeu vidéo : Loisir familial ou passion de geek ?

 

  • La moyenne d’âge du joueur est de 34 ans et 47% des joueurs sont des femmes.
  • La moitié des Français (53%) sont joueurs, contre seulement 29% en 2005.
  • 24% des joueurs déclarent jouer tous les jours ou presque.
  • La console de salon reste la plateforme favorite des joueurs, à hauteur de 61%.
  • La pratique sur smartphone s’est encore développée et atteint 60% contre 50% en 2016.
  • 55% des joueurs jouent sur PC.
  • 62% des Français considèrent le jeu vidéo comme une activité positive et 86 % d’entre eux considère l’industrie du jeu comme innovante.
  • 77% des Français voient le jeu vidéo comme un loisir pour toute la famille.
  • 65 % des parents déclarent jouer aux jeux vidéo en famille.
  • 66% d’entre eux précisent qu’il s’agit d’une opportunité pour partager une activité avec leurs enfants et 36% parce qu’ils aiment tout simplement jouer eux-mêmes.

 

Depuis 2003, l’industrie du jeu vidéo a mis en place le système de classification des jeux vidéo PEGI (Pan European Game Information), homologué par le Ministère de l’Intérieur depuis le 17 décembre 2015. Grâce à des sigles clairs, chaque jeu vidéo vendu dans le commerce est ratifié par PEGI et donne les clés pour un achat responsable, notamment aux parents qui représentent aujourd’hui 68% des acheteurs de jeu vidéo. En 2017, 88% des parents déclarent être attentifs à la pratique du jeu vidéo et près d’un parent sur deux (46%) précise être attentif au système PEGI.

Sources : Etude SELL / GfK « Les Français et le Jeu Vidéo » / Octobre 2017. Sur une base de 1023 personnes âgées de 10 à 65 ans

 

150 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *