C’est la fin des hommes

Les hommes, les vrais, sont dépassés, paumés, angoissés et incapables d’aimer correctement. Des siècles d’éducation, de coutumes et de culture viriles les ont convaincus qu’ils n’avaient pas le droit aux émotions.macho Pas facile de s’adapter, en une génération, à de nouvelles femmes qui les veulent tendres et émus, mais aussi forts et solides. Jugement assassin des femmes, elles sont catégoriques : c’est la fin des hommes.

Elles s ‘appuient sans vergogne sur une étude publiée dans la revue européenne Human Reproduction qui donne un poids particulier à une étude conduite en 2012 en France auprès de 26.000 hommes de 35 ans. La concentration de leur sperme a baissé d’un tiers en 17 ans. Cette baisse de la qualité du sperme pourrait même être plus importante, car la population de l’étude, d’un niveau socio-économique au premier abord élevé, aurait tendance à moins fumer et être obèse, deux facteurs connus pour nuire à la qualité du sperme.

La relève est là, sournoise, tapie dans un coin depuis qu’un groupe de scientifiques a réussi à créer un spermatozoïde à partir d’une cellule souche provenant d’un embryon mâle.ovule-spermatozoide JVC jevouschouchoute hommes L’horreur est à la hauteur du sinistre, les chercheurs croient même pouvoir éventuellement créer des spermatozoïdes à partir de cellules souches femelles.

A quoi servent les hommes maintenant s’ils ne sont plus nécessaires à la reproduction de l’espèce humaine ? Pas de craintes Messieurs, nous sommes toujours utiles pour lire les manuels de montage IKEA, pour tuer les araignées, changer un pneu, aider un enfant à apprendre à pédaler, occuper la belle-mère. Le sublime, dans le masculin, ce n’est plus d’être chasseur, c’est d’être cueilleur.

JVC vous rassure, elle a trouvé l’homme utile et le prouve vidéo à l’appui ( à partir de 16 ans ).

578 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *