Parmi les hits de la récré, le Slime fait le bonheur de mes petits chimistes

Si la star des cours de récré fut sans aucun doute cette année le Spinner ou encore Handspinner pour les parents à la page, il est depuis qu’il a été interdit pour des raisons de sécurité, largement devancé dans le collège de Romy par le Slime.
Il fait un carton depuis le printemps et promet encore de nombreuses heures de gloire en cette fin d’année puisque les marques de jouets volent au secours des mères de famille agacées en proposant du Slime à fabriquer chez soi- sans danger !slime

Pourquoi le slime prête-t-il à controverse chez nous ?

La première fois que Romy m’a annoncé qu’elle allait fabriqué son Slime -il a déjà fallu que je comprenne en quoi cela consistait- elle a passé environ 4 heures dans la cuisine. Elle a vidé une vingtaine de tubes de sérum physiologique (merci Biolane), ma bouteille de colle blanche liquide, un demi flacon de lessive. Une fois qu’elle a eu touillé tout ça, par chance elle n’a pas utilisé mes précieux Tupperware, elle a laissé poser sa mixture dans une boîte en ferraille à biscuits sur le balcon…. Quelques semaines plus tard, j’ai osé entrouvrir le couvercle de la fameuse boîte qui n’avait pas bougé d’un millimètre, et là j’ai pu découvrir une magnifique culture de champignons, mélange de moisissure visqueuse et de mousse bleue ! Miam !

En échangeant sur les réseaux sociaux, j’ai eu un retour gratifiant : je n’étais pas la seule mère martyr dont les enfants piquaient tout et n’importe quoi dans les placards pour fabriquer leur précieuse pâte à Prout ! Ben oui en fait le Slime a certes des vertus déstressantes lorsqu’il est malaxé mais c’est surtout un cousin de notre traditionnelle pâte à Prout – mes aînés en trouvaient dans le journal de Mickey il y a 20 ans comme les coussins péteurs de Pif Gadget.

Mes filles rêvaient de Slime à paillettes, de toutes les couleurs, cela devenait presqu’aussi envahissant que la mode des licornes. Alors un simple petit tour par les enseignes de jouets traditionnelles et j’ai trouvé leur bonheur.

La Chimie du Slime expliquée aux enfants :

La folie du Slime a inspiré plusieurs marques spécialisées dans les jouets et jeux. Grâce à des marques comme Sentosphère ou Canal Toys, la réalisation de cette pâte à l’apparence visqueuse et aux vertus déstressantes est un véritable jeu d’enfants. 

Nous en avons testé deux sortes. La première parfaite pour les petits de 5 à 8 ans est disponible chez Canal Toys. Il s’agit simplement de flacon en plastique en violet, rose, vert … qui contiennent une poudre à mélanger avec des paillettes en étoiles et de l’eau. Quelques minutes après avoir secoué énergiquement, le Slime est prêt pour jouer. Mis à part que le mode d’emploi est en anglais, c’est assez simple pour des petits. Jetez un œil sur la préparation pour ne pas obtenir un immonde Gloubi Boulga, cantonnez vos chimistes à la cuisine, ça devrait le faire ! Le résultat est parfait, ne sèche pas même au bout de quelques semaines. Hermine est super contente parce qu’en plus dans le gobelet qui ferme de façon étanche, il y a même une petite licorne en plastique qui se promène sur le Slime étoilé. Admirez plutôt !

Ce Slime se vend en pot unitaire ou par trois dans les enseignes de grandes distribution comme Toys R Us pour 12€99. Il existe même un fabrique pâte Slime Factory : 24€99. Enora l’a repérée chez King Jouet !

Le coffret contient :

  • 1 fabrique et 1 mélangeur / 3 mini shakers / 10 sachets de Slime en poudre / 3 tubes / 3 sachets de décorations / 6 sachets de glitters
    4 surprises / 1 outil / 1 entonnoir

Pour les minutieux curieux, Sentosphère instruit :

En même temps que nos enfant s’amusent, nous sommes encore plus satisfaits lorsqu’ils peuvent aussi progresser. Ce sera assurément le cas avec le nouveau coffret Sentosphère, Planete Science conseillé à partir de 8 ans. En même temps qu’ils fabriquent leur pâte visqueuse en bleu, rose, vert, jaune, violet, orange…la notice super bien pensée, leur explique en détail les état de la matière, schéma à la clef. C’est ainsi que Noé et Romy (c’est pile le programme de cinquième en physique-chimie) ont découvert qu’il existait un quatrième état en plus de solide, liquide, gaz qui est l’état de gel visqueux, à discuter donc avec le prof de technologie 🙂

La notice est vraiment extra. Je conseillerais plutôt ce jeu aux plus de 10 ans, minutieux, car mesurer 22 cuillères de poudre gélifiante sans en mettre la moitié à côté est un exploit. Bon je reconnais que j’ai depuis quelques années déjà du mal à enfiler le fil dans le chas de l’aiguille c’est peut-être la raison de ma réserve.

Enfin en restant à côté pour les aider, j’ai pu voir Noé, Enora et Hermine touiller leur mélange pendant 8 minutes – c’est long. Je suis responsable d’une erreur grossière car en lisant (mal) le mode d’emploi, j’ai mesuré le colorant en nombre de pipettes et non de gouttes ! Résultat j’ai versé dans le premier Slime, 12 pipettes au lieu de 12 gouttes de colorant bleu : il n’y en a plus !

On apprend de ses erreurs, n’est ce pas ?

Ce matin, nos trois préparations étaient toujours parfaites et celle qui aurait dû être ratée pour cause de coloration excessive, se tenait finalement plutôt bien. Carton plein donc pour ce nécessaire de parfait chimiste, vous pourrez ensuite conserver les ingrédients et contenants dans un espace bien moins encombrant que la grosse boîte en carton. Il y a assez de poudre pour réaliser 6 pâtes gluantes.

Le coffret à 19€99 vendu à La Grande Récré contient :

1 pot de poudre à slime / 3 colorants miscibles pour créer plus de 6 tonalités / 3 petites boîtes pour conserver le slime / 1 mini cuillère /  1 bécher / 1 spatule / 1 mode d’emploi

Rien à voir avec les pâtes gluantes et collantes de chez Splash Toys que nous avions testées en été 🙂

143 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *