Bébé grandit, des couches à la propreté, en toute simplicité

La question des couches puis quelques années plus tard, de la propreté, sont des sujets majeurs dans le quotidien d’un bébé. D’abord, il faut trouver la marque de couches qui convient aux bébés et aux parents, question petits boutons, problèmes de fuites, conviction des parents sur les couches jetables bio ou non, lavables – j’ai tenté mais je n’y suis jamais arrivée, tarifs globalement très élevés. Puis il faut savoir comment se débarrasser des couches souillées sans faire participer toute la maisonnée….Enfin, vient le moment où chaque parent et surtout les mamans, se disent : ce serait bien que tu deviennent propre maintenant. A la maison ce n’est déjà pas toujours évident mais alors en vadrouille, c’est parfois le parcours du combattant.

couches

@Louis-Octave et son jeu d’encastrement by dBb Remond !

Des couches comme s’il en pleuvait :

Cet extrait de la chanson de Cabrel (je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai) m’est venu spontanément je crois, en souvenir de mon parcours familial. Je n’ai jamais fait le calcul du nombre de couches que j’avais pu acheter dans ma vie – et ce n’est pas fini, j’espère bien devenir grand-mère un jour). Lorsque les jumeaux se sont annoncés, il y a 22 ans, j’avais rempli un sauna entier de paquets de couches Pampers que j’achetais à un prix de quasi gros dans une centrale qui me livrait à domicile. Le sauna était de ce fait devenu inutilisable évidemment.

Aujourd’hui je suis une grosse cliente Pampers car c’est la marque que l’on trouve partout. Il y a 20 ans, je trouvais autant de Peaudouce (ma fille ne les supportait pas), puis des Huggies qui contenaient moins de gel une fois imbibées que les Pampers.

couches

Récemment j’ai été nommée pour un mois ambassadrice Pampers pour tester d’un commun accord avec Louis-Octave, les Pampers Premium Protection. Une nouvelle protection qui existait  pour les nouveaux nés et maintenant disponible aussi en taille 4, 5, 6.

Plutôt douce au toucher – mais nous avons trouvé plus douce depuis, cette couche, elle est équipée d’un voile absorbant, de 3 canaux absorbants ( c’est hyper techniques hein ? ). Ce que j’ai trouvé à la fois pratique et amusant sur ces couches, c’est l’indicateur d’urine (expression peu glamour !) . Un petit trait jaune qui se colore en bleu, au fur et à mesure que la couche se gorge de « pipi » ! Les 3 canaux absorbants permettent une meilleures répartition de l’urine pour une absorption plus efficace et surtout une couche moins gonflée ! Existent à présent des tailles 0 à 6

Les nouveautés Lotus :

Voici une vraie nouveauté au rayon bébé, c’est l’arrivée de la marque Lotus avec des couches et des lingettes. Et oui la marque ne se limite plus au papier toilette, mouchoirs, papier absorbant, coton, bâtonnets pour les oreilles….

Les lingettes sont juste comme il faut en humidité et en épaisseur. Aucun risque de les déchirer et vous n’avez pas non plus l’impression de gaspiller de la fibre. Bingo !

Quant aux couches (testées en taille 4) Lotus baby Touch. Il existe en fait 14 produits dans leur nouvelle gamme; Les couches vont évidemment de la taille naissance à 15kg et plus, avec aussi des culottes d’apprentissage, j’attends les couches piscine pour cet été !

Elles sont gaies avec leurs imprimés animaux, mais ça nous sommes relativement habitués. Les couches ne sont jamais moches ! Elles ont dans le dos, un truc qui me semblais avoir disparu mais qui existait du temps où Pampers différenciait les couches filles des couches garçons : les élastiques (il y a une vingtaine d’années !).

Ici l’élastique est dans le dos et au niveau des cuisses, ce qui doit contribuer au confort du porteur ! La couche reste bien en place et pourtant Louis-Octave gigote tellement lors du change que cela relève de l’exploit ! Je serre moins les collants du coup.

Mais ce qui m’a le plus plu c’est la douceur extérieur. Je ne sais pas si ça a un effet sur son postérieur mais je trouve ces couches plus douces que les autres. Lotus explique que c’est une douce sensation de coton due à des matières respirantes.

Quand au test ultime, celui de la nuit, je dois en acheter d’autres car le test s’est fait à une période ultra chaude ici à Marseille. Louis-Octave mange quasi exclusivement des fruits dont beaucoup de pastèque, il boit la nuit et c’est un gros dormeur. Du coup j’ai eu des fuites au réveil (vers 11heures) et même des petits boutons sur les fesses mais qui sont je pense liés à son alimentation et à son transit !

Le matin la couche est gonflée mais pas dure et surtout je ne trouve pas ces petites particules de gels que je déteste et que je trouve parfois dans les couches Pampers trop généreusement remplies !

Quant à leur composition, elle respecte les directives des normes de l’Union Européenne. Les couches sont bien sur testées dermatologiquement sans aucune adjonction de lotion. La pâte de cellulose, qui absorbe les fluides, est fabriquée à partir de fibres de bois. Il s’agit d’une ressource naturelle renouvelable et biodégradable. Les fibres de bois utilisées dans les couches bébé sont issues de forêts gérées de façon responsable, certifiées FSC.

Prix des Lotus Baby Touch équivalent aux Pampers.

Où vont les couches ????

C’est bien l’éternel problème. Tant que bébé est allaité de façon exclusive, aucun souci, pas la moindre petite odeur indélicate. Je dirais même que les couches souillées sentent la compote de pomme !

Mais alors au fil des mois, lors de l’introduction des légumes et surtout des protéines ….OMG ! Ce n’est plus tenable : la cuisine sent la couche en permanence ou alors vous êtes contraints de vider la poubelle chaque jour si vous ne mettez pas chaque couche usagée dans un petit sachet plastique adapté.

La solution c’est le compacteur de couches ! Sangénic pour les nostalgiques, c’est encore comme cela que je l’appelais car mon premier compacteur de couches a 23 ans ! Bon il est resté coincé dans le grenier chez mes parents, du coup j’en ai un nouveau. Je dois avouer que je regrette fortement l’ancien design que je trouvais bien plus élancé et discret. Il était rose et presque qu’aux courbes féminines.

Maintenant j’ai le compacteur actuel de Tommee Tippee, j’ai commencé par un vert ( enfin vert poubelle) et puis j’en ai acheté un blanc que je trouve nettement moins laid.

Mais l’efficacité est la même quelque soit la couleur évidemment. Avec une recharge de sac plastique qui se trouve à l’intérieur et que vous devez changer environ tous les 15 à 30 jours selon la fréquence des changes à domicile, votre compacteur ou « poubelle à couches  » pour les intimes, engloutit les couches sales sans diffuser la moindre odeur.

Lorsque le dit compacteur est plein, vous verrez, il devient lourd et les couches s’enfoncent moins bien :-), c’est l’heure de le vider.

Avec un mode d’emploi qui est un jeu d’enfant, on oublierait presque qu’on a un grand bébé à la maison 🙂 Bon n’oubliez pas ensuite de descendre le plus rapidement possible votre sac chargé aux poubelles.

Compacteur Tommee Tippee : environ 20€ / 5€ la recharge en ligne et en grosses quantité. N’hésitez pas, ça ne se périme pas !

Le bac à couches Sangenic tec est pour cette fin d’année 2017 à 1€ pour l’achat de trois recharges Sangenic tec fresh chez nos bébés spécialistes / pour l’achat de six recharges sangenic tec fresh sur les sites e-commerce ( Amazon/Cdiscount/Natalmarket…)

Et pour les fan de design, la toute dernière-née de la gamme Sangenic Tec , est la nouvelle poubelle à couches taupe. Drôlement plus assortie à la chambre de bébé que le blanc salle de bains ou le vert « poubelle » !

Et quand bébé grandit….On lui propose le pot.

Alors à la belle saison, il y a plein de solutions. Si vous avez un jardin qui ne craint pas trop, vous pourrez le laisser gambader les fesses à l’air, c’est un bon moyen pour que votre enfant prenne conscience qu’il a envie de faire pipi sans avoir à le changer 10 fois par jour ni passer la serpillère. Si vous avez une belle mère sympa et surtout efficace, envoyez votre grand bébé de 2 ans, 15 jours en vacances chez elle, prenez un billet pour 2 pour Venise, et à votre retour, vous avez de grandes chance que babychou soit propre !

Bon blague à part, c’est parfois pas évident de motiver son enfant quand il s’agit de lâcher les couches. Mais avec le pot nomade dBb Remond, le jeu en vaut la chandelle. Il est petit, léger, facile à nettoyer, design. Bref, il s’emporte partout. Les sacs plastiques pour qu’il soit toujours propres sont intégrés dans le couvercle. C’est une véritable petite révolution même pour un bébé insoumis !

dBb Remond propose des pots aux looks différents mais nous avons la forme œuf à la maison. Pour l’instant Louis-Octave en a fait un jeu de construction. Une façon comme une autre de se familiariser avec l’outil !

Il a presque compris qu’on peut s’assoir dessus ! On verra cet été sur le balcon s’il a envie de le tester en live. Environ 30€

Ce pot bébé amovible, dispose d’un compartiment pour les lingettes  ou le papier toilette. Il est super compact, discret, facilement transportable avec sa poignée et d’un entretien aisé.

Pensez aux lingettes Biolane qui accompagne l’enfant dans l’apprentissage de la propreté. Elles nettoient en douceur les petites peaux sensibles, fragiles. Pour des fesses toutes propres : 54 lingettes, 3€15

Pensez aux lingettes Biolane Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

375 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *