La lecture pour occuper les vacances d’été 1/3

Les vacances d’été sont chez nous l’occasion pour les enfants de se plonger dans la lecture. A Marseille, il fait très chaud, donc jusqu’à 17, il n’est pas question d’aller jouer dehors. A La Baule où nous passons beaucoup de temps, il pleut souvent, c’est aussi le moment idéal pour les enfants de monter se tapir dans leur coin lecture avec des montagnes de livres dans lesquels, ils piochent selon leurs envies du moment. Bandes dessinées, romans, histoires vécues ou inventées, séries, les éditions Bamboo Jeunesse, Gallimard, Jungle ou Nathan regorgent de pépites à découvrir d’urgence.lecture

Les Histoires des Jean-Quelque-Chose :

Voici la nouvelle histoire de notre famille de six garçons, toujours aussi drôle avec son album photo. Après la soupe de poissons rouges, L’omelette au sucre, des vacances en chocolat, le camembert volant, la cerise sur le gâteau, voici « Une belle brochette de bananes ». Romy, 12 ans piteuse lectrice et Noé tout juste 10 ans plus curieux, ont adoré. Des aventures drôles qui selon Romy peuvent arrivées dans les familles nombreuses de façon générale (elle sait de quoi elle parle). La grosse différence entre la famille JVC et la famille des Jean-Quelque-Chose c’est que chez eux, il n’y a pas de filles. Et non 6 gars, qui vivent au quotidien, leurs disputes, les lubies de leurs papa, obsédé par la réalisation de ses albums photos. Ces enfants pas modèles du tout, entrainent le lecteur de situations cocasses en moments d’émotion ou en séquences « nostalgie ». Jean-A. veut toujours être le chef, Jean-B. dirige le club d’agents secrets, Jean-C. ne comprend jamais rien, Jean-D., alias Jean-Dégâts, Jean-E. s’occupe de ses poissons rouges et Jean-F. le bébé, n’arrête pas de pleurer…

Si ce n’est pas encore fait, vous vous précipiterez pour découvrir la lecture des 5 autres tomes de la série chez Gallimard Jeunesse.

Romy aimerait que cette série sorte en BD.

176 pages, 5€70 Folio Junior

Vous pourrez aussi découvrir chez Nathan la série pour les jeunes lecteurs : la famille Trop d’filles !

Au rayon des titres qui font saliver :

Voici Rose givrée de Cathy Cassidy, après la parution des Aux Délices des anges, Miss pain d’épices, Rouge bonbon et d’autres déjà chroniqués ici. Les filles au chocolat mêlent ici joie et tristesse. Impossible de finir un chapitre sans passer au suivant tellement la vie secrète de Jude, 13 ans a passionné Romy. Elle voulait absolument savoir ce qui allait lui arriver dans sa famille un peu givrée.Un père fantasque, un mère à côté de la plaque (dixit la lectrice), donc une nécessité impérieuse de barricader tout cela même fasse à un éventuel amoureux. Celui là aussi, Romy aimerait que comme « les cœurs quelque chose », il sorte en lecture BD.

240 pages, 14€95 chez Nathan

Lecture qui fait aussi …pleurer :

Trois livres grands formats chez Nathan Jeunesse dont la lecture ne laissera pas indifférent : Silence Radio, Cette étoiles ne s’éteindra jamais et le silence des Sirènes.

Silence Radio :

Ecoute ta propre voix…
« Je suis Frances, Frances la sérieuse, la solitaire, la discrète. Je passe mon temps à étudier. J’ai un seul objectif : entrer à Cambridge après le bac. Je suis Frances, la vraie Frances. Je suis fascinée par le mystérieux Silence Radio et sa chaîne Youtube Universe City. J’aime rire et j’aime dessiner.
Et puis je rencontre Aled. Avec lui, je peux enfin être moi. Avec lui, je vais enfin avoir le courage de trouver ce qui compte vraiment pour moi. »
416 pages, 16€95
La vie et les mots d’Esther Grace Earl, la jeune fille qui a inspiré le personnage d’Hazel à John Green.
Un livre poignant que Romy n’a pas pu lâcher de la première à la dernière page. Il regroupe écrits et documents sur Esther Earl, la jeune fille qui a inspiré à John Green le personnage féminin de Nos étoiles contraires.
Une jeune fille qui brille à travers tout le livre par sa joie et sa soif de vivre.
L’avis de Romy, 12 ans : J’ai beaucoup aimé « Cette étoile ne s’éteindra pas ». Cette jeune fille a réussi à s’en sortir pendant plusieurs années mais entre 10 et 20 ans la mort l’a emportée avec elle.Il est très touchant de pouvoir trouver des lettres, des parents et des proches de la jeune fille, écrites avant et après sa mort.

C’est un livre qui permet aux lecteurs de se rendre compte que dans le monde, il reste des maladies que l’on ne peut pas soigner.

448 pages, 17€95
Pour mémoire : Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer de la thyroïde. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature.
Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie. (Nos étoiles contraires)
Le silence des Sirènes :
Elyse rêvait de devenir chanteuse, jusqu’à ce qu’un accident la rende muette…
Elyse, promise à une belle carrière de chanteuse, doit partir en tournée avec sa sœur jumelle. Mais elle devient muette suite à un accident en mer. Du jour au lendemain, Elyse perd ses repères, ses rêves, sa joie de vivre… Elle se réfugie alors chez sa tante, à Atargatis Cove, petite ville portuaire portant le nom d’une sirène légendaire. Là-bas, elle s’isole, passant ses journées à écrire des poèmes sur le flanc d’un bateau échoué. Heureusement, elle rencontre bientôt Christian, séduisant bad-boy, et son jeune frère, Sebastian, qui rêve d’être une sirène. Avec eux, elle va décider de sauver la ville, menacée par un projet touristique, et surtout… retrouver le goût de la vie. 464 pages, 116€95

 

Enregistrer

264 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *