Quand Julbo remet Solar en piste

Solar c’est 70 ans d’une belle histoire entre le soleil et vous, qui n’a pas pris une ride. Les plus célèbres skieurs des années 60, puis les « people » quelques années plus tard, ont rendues populaires, ces lunettes aux verres polarisants. C’est aujourd’hui comme jadis, une large gamme de lunettes de soleil aux tarifs très raisonnables. Elles permettent de suivre la mode tant en ville qu’à la montagne. Une paire pour chaque style de tenue, née en 1950 de l’amour de Gaston Beauchef pour une belle américaine !solar

Solar, ou la saga internationale :

C’est grâce à l’export que la marque se fait ses lettres de noblesse et son chiffre d’affaire. En 1960, la marque développe ses modèles à Annecy, et assoit ainsi sa « French Touch ».

Vient ensuite l’ effet boule de ski, alors que la muse Guy Perillat, champion des JO de Grenoble porte la collection Solar Ski. En 1970, Solar est fournisseur de l’équipe de France de ski et prospère. Les modèles « mode », à la fois audacieux, chic et glamour ne sont pas pour autant laissés de côté.

Valéry Giscard d’Estaing en 72, ministre des Finances, remet à Solar, l’oscar à l’exportation. 25 000 pièces sortent chaque jour de leur usine, 75% partent pour l’un des 120 pays où Solar plait.

Couv de Paris Match, Solar est porté par les stars. C’est Jackie Kennedy Onassis, « herself » qui fait la une derrière ses lunettes au design licencié Nina Ricci. D’autres lignes griffées suivent.

Les licences Balenciaga et Rochas se greffent. L’entreprise est vendue a son apogée.

C’est alors la folies fluos des années 80. Les collections Solar Ski s’étoffent avec les débuts de nouveaux sports, le freeride, le snowboard et le skateboard. Pour autant la marque bat de l’aile.

Entrer dans la lumière…..

A nouveau, après de 25 ans, Solar renait grâce au rachat par la marque française Julbo qui s’est entre autre rapprochée de la famille fondatrice de Solar pour décrypter l’ADN de la marque et l’amener au 21ème siècle.

 

 

463 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.