Quelques albums de musique avant l’été 2/2

JVC fait sa tournée musicale avant l’été. Parce que la musique adoucit les meurs mais met surtout de bonne humeur. La présence des enfants ici explique un volume sonore permanent très supérieure à la moyenne des foyers. C’est probablement la raison ou en tout cas mon explication au fait que j’écoute trop rarement de la musique. Heureusement que ces mêmes enfants travaillent régulièrement leur instrument 🙂 En avant la musique !

Eric Legnini et son nouvel album Waxx Up :

Disponible chez Anteprima / Musicast.

Le retour du pianiste Eric Legnini sur disque en tant que leader, avec la participation de Yael Naim, Ibrahim Maalouf, Mathieu Boogaerts… Waxx Up est le troisième volet du triptyque consacré à la voix et initié avec l’album The Vox en 2011 (Victoire de la Musique 2011), et poursuivi avec l’album Sing Twice en 2013.
Eric Legnini convie son fidèle trio (Franck Agulhon à la batterie et Daniel Romeo à la basse électrique) ainsi que des cuivres et des voix : Ibrahim Maalouf, Yael Naïm, Charles X, Mathieu Boogaerts, Michelle Willis, Hugh Coltman ou encore Natalie Williams pour cet hommage à la wax, la culture vinyle.
L’atmosphère de ce titre se déploie autour de la voix pure et mélancolique de Yael Naïm. Despair se dévoile avec un clip en animation réalisé par Laura Sicouri épaulée par le studio Pilule & Pigeon.

 

DeLaurentis et son single Ring My Bell :

Disponible chez Peer Music.
DeLaurentis reprend « Ring my bell », le tube disco d’Anita Ward sorti en 1979 qu’elle revisite dans une version électro intimiste et épurée. Cette chanson qui a conquis la planète et fait danser plusieurs générations se retrouve métamorphosée par DeLaurentis sur les pads de son instrument de prédilection : le « push ».
Le titre commence dans une ambiance cinématique avec quelques notes au glockenspiel qui se posent sur un tapis de voix et de synthés analogiques.
Les équipes de l’émission The Voice proposent à DeLaurentis de passer les auditions à l’aveugle de la 6ème saison. Après quelques semaines de réflexion, elle décide de relèver le défi, avec succès, car trois fauteuils se retourneront pour elle.
Le clip de Ring My Bell reçoit une nomination aux Prix de la Création Musicale 2017 dans la catégorie « Nouveau Talent » aux côtés de Kungs, Sage, Las Aves et O.

Paris Combo et son nouvel album Tako Tsubo :

Sorti chez Cristal Records/Sony Music, il est en concert le 01/06 au New Morning.
Paris Combo nous revient avec son nouvel album, Tako Tsubo. Avec six albums et deux décennies de concerts dans le monde entier, Paris Combo, mené par la chanteuse Belle du Berry – “icône des années 30 téléportée au XXIe siècle” – occupe une place singulière dans le paysage musical actuel.

Depuis son premier album éponyme sorti en 1997, le groupe s’est produit dans tous les grands festivals et les salles prestigieuses (Olympia, Grand Rex, Cité de la Musique, Trianon, etc…)
Avec une vingtaine de tournées aux USA (dont six concerts symphoniques au légendaire Hollywood Bowl), Paris Combo est un des rares groupes français à connaître une telle carrière à l’international et en Français dans le texte !

Guillo et son livre disque de musique :

Je ne suis pas un long fleuve tranquille

Sorti chez LamaO Editions avec inclus, Soulage, le dernier album de Guillo est l’histoire anodine d’un gars ordinaire dans un décor banal, au beau milieu d’une gigantesque fourmilière. Une scène de la vie courante. Un instantané de la terre et de ses habitants. Un portrait amoureux. Une réaction chimique…

Ce livre-disque disponible dans toutes les libraires, comprend un récit de 80 pages dans lequel Guillo se livre et raconte l’écriture de ses chansons, et également l’album Soulage, augmenté de 30 minutes de bonus.

Raul Midón et nouvel album Bad Ass and Blind :

Disponible chez Mack Avenue

Raul Midón est de retour avec son cinquième album Bad Ass and Blind. Véritable homme-orchestre des temps modernes, Raul Midón se promène sur les rythmes jazz, funk et blues. Cet auteur-compositeur et guitariste, proche collaborateur de Herbie Hancock et Stevie Wonder, s’aventure aussi au cinéma en travaillant sur les bandes-son de Spike Lee. D’une liberté sans limite, il n’entre dans aucune catégorie mais se sent bien partout. Derrière ce talent unique, une frustration de naître aveugle et de s’entendre répéter à longueur de journée que tout effort sera peine perdue. Pourtant il s’accapare le monde en s’abreuvant de sons. Sa guitare, ses voix et le plaisir de la vie sont partagés.
Raul Midón compose et interprète une soul teintée de folk grâce à sa technique singulière de « slap-attack » qui sublime le groove de la guitare acoustique et lui vaut régulièrement des standings ovations. Son dernier album Bad Ass and Blind nous transporte sur onze titres entre jazz, groove et soul moderne, avec entre autre une reprise du Steve Miller Band : Fly Like An Eagle, mais aussi Gotta Gotta Give avec en invité Jean-Philippe Rykiel, et le premier extrait Pedal To The Metal.

Delphine Coutant et le nouvel album La Nuit Philarmonique :

Disponible chez Quart de Lune / Rue Stendhal

Quatre ans après Parades Nuptiales, Delphine Coutant propose un nouvel album : La Nuit Philharmonique où la chanteuse-pianiste-violoniste a eu « envie d’explorer la nuit. » Ce nouvel exercice poétique est orchestré par Matthieu Ballet, apprécié auprès de Miossec, Alexis HK, Ignatus, et Thomas Fersen, qui nappe la nuit de Delphine Coutant d’une philharmonie envoûtante.

La Nuit Philarmonique nous offre une plongée en territoires mystérieux qui prennent tous leurs sens sur scène où Delphine Coutant convoque les arts plastiques et la danse contemporaine qui infusent sa création. Sa Volière à piano lui a déjà permis de jouer sur des claviers flottant sur des lacs, des étangs, des pièces d’eau, ou de donner des concerts sur un arbre perché.
Inclassable fille des marais de Guérande, cette violoniste de formation, partage sa vie entre récolter le sel et récolter les notes de musique au fil de l’eau. Textes ciselés, arrangements fouillés, la voix haute et douce de Delphine Coutant nous plonge dans des atmosphères bien étranges que l’on savoure en écoutant des titres comme La Nuit Philarmonique ou Dehors tout Refleurit.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

320 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *