Et si « Tout se joue avant la naissance  » ?

De nombreux ouvrages abordent les premiers mois avec bébé, voire les premières années. Laurence Pernoud s’opposait déjà il y a près de 50 ans, à tout dogmatisme et aux formules lapidaires comme : « Tout se joue avant 3 ans »- La formule du docteur Dodson étant en fait « tout » se joue avant 6 ans. Et si aujourd’hui, il était démontré que tout se joue avant la naissance ?naissance

Voici un ouvrage qui va assurément ouvrir le débat. Je ne suis personnellement pas encore arrivée au bout de l’ouvrage mais truffé de témoignages, d’histoires vécues, il me semble très facile d’accès. Alors bien sur préparez-vous à être remué. Sur vous-mêmes et évidemment sur votre façon de mener votre chemin de parents. Les conseils de ce livre me semblent pleins de bienveillance afin de culpabiliser le moins possible ! C’est mon ressenti au cours de ma lecture en progression mais chacun abordera ce guide avec plus ou moins de distance. Une fois mis dans le bain avec quelques notions de vocabulaire, vos pauses seront difficiles à faire.

Les années 70 expliquent aux parents et plus particulièrement aux mères, on était alors loin de l’égalité homme-femme en ce qui concernait l’éducation des enfants – quelles sont les grandes étapes d’une éducation réussie. Il s’agit d’aider son enfant – sans le contraindre ni le forcer à exploiter au mieux ses aptitudes et sa personnalité. Mais n’est il pas déjà un peu tard de commencer une fois que l’enfant parait ?

Jean-Paul FLUTEAU, psychologue clinicien, conseille de parler déjà à son bébé in utéro.

Alors parle à ton bébé, avant la naissance :

Et si nos premiers instants de vies embryonnaires utérines puis les neufs mois suivants pouvaient orienter notre vie future ?

L’auteur s’appuie sur des exemples rencontrés dans son cabinet pour partager ses découvertes. Comment les conditions de déroulement de la grossesse, de cette vie qui n’en est pas encore vraiment une peut influer sur ce que sera l’après à commencer par les conditions mêmes de notre naissance.

Parler à l’embryon qui est en nous, à ces cellules qui feront un jour -si tout se passe bien-  un bébé, aurait le pouvoir de laisser des traces. Futures mères, réalisez que, si vous ne pouvez humainement pas contrôler les évènements et les aléas de votre vie quotidienne, susceptibles de générer en vous des émotions douloureuses pouvant imprégner votre bébé, vous pouvez au moins parler à ce bébé. Faites-le dès les débuts de sa vie embryonnaire. Vous pouvez ainsi enrayer les empreintes que vos tracas pourraient imprimer en lui.  Vous pouvez donc faire naître une nouvelle humanité.

L’auteur va si loin qu’il affirme vous donner les clés pour comprendre comment vos difficultés du présent (manque de confiance, phobies, crises d’angoisse, dépressions, etc.) ont leurs racines dans ces périodes de vie utérine et de naissance.

Pour les pères et les compagnons, vous trouverez les éclairages pour comprendre ce que vit votre bébé que votre compagne est en train de porter et  peut-être aussi ce qui est train de se réveiller de votre propre passé.

Jean-Paul FLUTEAU – psychologue clinicien, psychothérapeute et formateur enseignant, a exercé pendant dix ans comme psychologue clinicien dans les secteurs éducatifs, sanitaires et sociaux. Formateur dans le cadre de la formation continue, il a mené un travail de recherche pragmatique afin d’adapter les outils de l’Approche Systémique, de la Thérapie Familiale et de la PNL aux différentes réalités de terrains du travail éducatif, sanitaire et social

 

« Tout se joue avant la naissance  »

Alors parle à ton bébé

200 pages / 16 x 24 cm / 18 €  de Jean-Paul FLUTEAU                                                     

Guy Trédaniel Éditeur                                                                  

 

Enregistrer

280 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *