Bébé mange de tout

Quelle jolie rencontre que celle, récemment, entre Louis-Octave et Annabel Karmel, experte en nutrition de bébé. C’est à l’occasion de la sortie en France de son livre : Bébé mange de tout que cette maman de trois enfants, déjà grands présente cet ouvrage dont elle a déjà vendu des millions d’exemplaires à travers le monde.Bebe mange de tout

Ce n’est en rien son unique livre mais c’est depuis 25 ans, un classique sur la nutrition des bébés. Elle se penche sur la gourmandise et les besoins des tout petits dès 4 mois et les accompagne d’un regard bienveillant au-dessus de leur assiette jusqu’à leurs 3 ans.

Ses ouvrages ont déjà été récompensés de plusieurs prix pour la qualité des conseils prodigués.

Un coup de cœur JVC : 

Lors de notre rencontre, Annabel se trouvait derrière un babycook et venait de cuisiner pour les bébés présents et leurs mamans, des boulettes de poulet absolument succulentes.Si j’ai apprécié la présentation de l’auteure et l’histoire touchante contant son parcours, j’ai été conquise par la mise en pratique de ses théories. Dès les premières pages de son livre, elle rassure ou met en garde contre la nourriture que l’on pourrait faire « fadasse », spéciale bébé. Non, son but est de partager ses recette qui feront le bonheur de toute la famille.

De nombreuses idées préconçues que j’avais sur l’introduction des œufs, des fruits exotiques, l’inévitable biberon de lait au petit déjeuner à 12 mois…sont tombées après avoir feuilleté les 240 pages de ce guide.

J’ai trouvé super pratique les pages proposant des menus sur plusieurs semaines pour guider les parents un peu frileux (j’en fais partie). Et pour ne pas avoir à faire des tonnes de courses en risquant de gâcher, les préparations non mixées se servent à la famille toute entière au repas suivant.

Bébé mange de tout :

Epinards, patate douce, courge Butternut, poireau, chou, brocoli, myrtilles, papaye, n’ayez aucune crainte dès 4 à 6 mois.

Vient ensuite la deuxième étape de la diversification proposée, ver 7-9 mois où vous pouvez donner des petits morceaux afin que l’enfant les saisissent avec les doigts et les porte à sa bouche. Bon comme je viens de découvrir ce livre, Louis-Octave en est encore à attraper les morceaux et les jeter par terre ou à renverser sa coupelle lorsqu’elle est pleine sur sa table ! L’auteure conseille vraiment d’introduire dès que possible différentes textures pour avoir ensuite à notre table, un enfant facile et conciliant. Même pour des parents souhaitant introduire un régime végétarien, les conseils sont présents.

Introduction des pâtes, quel régal, de la viande et du poisson, des fraises, et du fromage généralement apprécié. Ensuite laissez votre enfant découvrir la cuillère. Et Annabel a pensé à tout, même à rappeler les principes de la manœuvre de Heimlich !

Ma partie préférée :

Les suggestions pour le petit déjeuner que j’adopte illico pour le brunch familial : recettes de crêpes, porridge, gâteau de riz au sirop d’érable.

J’en profite pour tester mes nouvelles huiles Cauvin, à la noix de coco, à l’argan grillé et d’Inca Inchi. 

L’huile de noix de coco est parfaite pour parfumer mon risotto à la courge Butternut ou mes crêpes à la place du beurre. Elle apporte un goût subtil et exotique que tous mes enfants adorent.

J’ai utilisé l’huile d’argan grillé pour mes purée de lentilles rouges et patates douces, elle s’accorde parfaitement à la pincée de fromage râpé que contient ce plat. Elle donne aussi un léger goût de noix, grillé qui s’accorde avec les pâtes au saumon et au brocoli proposées par Annabel.

J’en verse aussi quelques gouttes au moment de servir sur mon fromage frais « maison » que je réalise en moins de deux heures de temps dans ma passoire Tupperware, en faisant cailler 800ml de lait entier avec deux cuillères de crème épaisse ou de yaourt réalisé la veille dans ma yaourtière et 3 cuillère à soupe de jus de citron pressé. 15 minutes au micro-ondes à 800 watts puis laissez reposer une heure après avoir mélangé. Enfin vous versez le tout délicatement dans une passoire fine et faire prendre 1 à 2 heures dans le réfrigérateur. Même le lendemain, une fois démoulé, les grands saupoudrerons d’un peu de sel bio aux herbes, et Louis-Octave se régalera avec juste un filet d’huile d’Argan grillé Cauvin sur du Pumpernickel et des Crackers de chez Héma.

Quant à l’huile d’Inca Inchi, produite par des paysans amazoniens, elle est à la fois prisée pour ses qualités cosmétiques sur la peau et les cheveux mais sa richesse exceptionnelle en Omega 3 en fait un atout pour mes préparations culinaires. Son goût de petit pois personnalise les purées de légumes. J’en verse aussi quelques gouttes sur les rattes que je glisse à basse température coupées en deux, dans le four. Les enfants les consomment comme une gourmandise.

Dès la première bougie soufflée, n’hésitez pas à incorporez un peu de gingembre frais râpé, de curry, de coriandre, de miel, de chutney de mangue (pas de demie mesure s’ils aiment, ils adorent), vous pourrez servir à vos gourmets en culottes courtes, un poulet Tikka  Massala comme si vous étiez au restaurant indien.

Bref dans ce livre, vous trouverez :Bébé mange de tout

  • 200 recettes illustrées, triées par âge et par catégories (légumes,
    fruits, poisson, viande, etc.)
  • Des exemples de menus pour tous les âges (de 4 mois à 3 ans)
  • Des astuces et conseils pour des repas originaux et équilibrés
  • De jolies illustrations, j’en aurais aimé encore plus !
  • Des recommandations des pédiatres et experts en nutrition

Un coup de cœur JVC pour vous parents, qui voulez cuisiner de bons repas de qualité pour vos enfants sans sacrifier le temps que vous avez à passer avec eux. 16€90 chez Leduc. S. Editions

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

296 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *