Dalida, garde robe de la ville à la scène !

Fans de la première heure, venez découvrir Dalida, l’émouvante et star très populaire des années 50. C’est au Palais Galliera que sera exposée du 27 avril au 13 août 2017, son impressionnante garde-robe.Dalida

Un bel hommage que cette exposition, possible grâce à une récente donation faite par son frère Orlando.

Dalida, amoureuse de la mode :

Cette ancienne reine de beauté a tout porté. Des robes New-Look des années 50 griffées Jacques Estérel, au style chasuble du couturier Balmain durant les seventies. Elle savait être sobre et chic en Loris Azarro, autant que, plus tard, flamboyante dans un costume disco plein de paillettes et de lumière à la manière de Michel Fresnay. Les années 80 furent aussi les siennes. Elle était une icône classique, indémodable, habillée par Yves Saint Laurent en Rive Gauche. Jean-Claude Jitrois disait qu’habiller Dalida « c’est comme habiller les stars pour le Festival de Cannes »…Dalida

A la ville comme à la scène, c’est en haute couture autant qu’en prêt-à-porter que Iolanda était habillée par les plus grands.

Cette Miss Égypte fit un tabac à Bobino en star hollywoodienne, dans une robe bustier rouge par Jean Dessès. Sa plastique explosive chantant Bambino, c’est Dalida dans toute sa splendeur.

Le Palais Galliera fait revivre Dalida :

Ses années de jeunesse sont mises en scène dans le salon d’honneur. Vous suivrez ensuite son ascension vers le succès : petites robes, robes de scène, photographies, pochettes de disque, look ethnique, hippie…

Dalida incarne ici la méditerranée, ensoleillée mais aussi tragique. Taille marquée, hanche et poitrine moulée, épaule dégagée, chute de reins, tout est vertigineux chez elle. Cette bête de scène est ici aussi sophistiquée, parée, maquillée, accessoirisée dans l’écrin de la grande galerie sur fond de cimaises dorées.

Découvrez la partie showbiz de sa garde-robe. La galerie Ouest présente le défilé de ses tenues de ville d’une élégance toute parisienne : de l’exotique, des cuirs, du noir et de l’or.

Si sa garde-robe a toujours suivi les évolutions de la mode, elle est aussi le reflet de son évolution artistique. Au fur et à mesure de sa carrière, elle interprète avec talent un répertoire d’auteurs révélant sa sensibilité et plus encore sa fragilité. Les rêves de la jeune fille du Caire qui voulait devenir une star de cinéma se réalisent offrant sa beauté aux grands écrans des salles obscures. Ainsi, le final de l’exposition dans la salle carrée projette le visiteur dans l’univers du cinéma avec costumes et extraits de sa filmographie.

Dalida, une garde-robe de la ville à la scène, le festival de mode dédié à cette artiste flamboyante à découvrir très bientôt.

Informations pratiques :

Du 27 avril au 13 août 2017

Palais Galliera
Musée de la Mode de la Ville de Paris
10 av. Pierre Ier de Serbie

75016 Paris
www.palaisgalliera.paris.fr

Enregistrer

544 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *