Les légumes secs vous veulent du bien

Quelques soit la saison, les légumes secs nous apportent propriétés gustatives et nutritionnelles.légumes secs-jvc1-jevouschouchoute

Bien sur, il y en a qui nous prennent du temps : trempage, temps de cuisson, convaincre ceux qui n’ont pas encore compris que ces plats à base de légumes secs relèvent du patrimoine de la gastronomie française comme le petit salé aux lentilles, la soupe de pois ou le cassoulet qui accompagne de délicieuses cuisses de canard….et tant d’autres recettes encore qui permettent de découvrir les traditions régionales : la panisse marseillaise, la socca niçoise, les fêves au lard ou plus ensoleillées encore comme le chili con carne !

Mais vous n’aurez aucun regret du temps que vous aurez passé à les travailler car le retour sur investissement est à nul autre pareil. Chez JVC chacun a ses légumes secs préférés où les lentilles et les pois chiche occupent une place de choix.

Que faire avec nos légumes secs ?

Exit les boîtes de conserve, nous faisons tremper longtemps, parfois très longtemps nos légumes secs. Cela les rend plus digestes et augmente la disponibilité des nutriments. Que vous ajoutiez à votre eau de trempage, du sel, du citron, du vinaigre ou du bicarbonate, peu importe, votre résultat sera délicieux. En salades, en soupe (pois cassés),  en plat principal (haricots secs), en apéritif dans des verrines (lentilles) ou à piquer (fèves), en crêpes (pois chiche), vous ferez avec vos légumes secs le tour du monde des traditions culinaires.

Quels atouts pour nos super héros ?

Comme tout super héros, le légume sec a de super pouvoir comme son intérêt nutritionnel avec un rôle central dans une alimentation saine et naturelle. Un temps laissés de côtés, haricots, lentilles, pois cassés sont aujourd’hui reconnus pour leur faible teneur en matières grasses (et sans graisses saturées) et en sucres. Les glucides complexes qu’ils contiennent permettent d’éviter les fringales par une diffusion d’énergie lente et progressive après le repas. Pour parfaire le tableau, ils sont riches en fibres, en protéines, contiennent naturellement du fer en proportion non négligeable, ce qui arrange bien les végétariens. Selon la variété, vous trouverez du magnésium, du sélénium, de la vitamine B6.

Tous ces légumes secs sont évidemment sans gluten donc mettent d’accord tous les convives.

Un peu d’histoire :

Je passe évidemment sur leur faible encombrement à sec mais il explique aussi que les légumes secs ont dans l’histoire, traversés océans et continents.

  • Le haricot sec nous venant de l’Amérique Centrale et du Sud où il était déjà cultivé à la préhistoire
  • La lentille étant cultivée il y a 10 000 ans au Proche Orient, elle a connu les jardins suspendus de Babylone, quelle « merveille »  pour faire sa star verte chez nous ou encore plus rarement blondes ou corail
  • Le pois cassé aussi vieux et sage que la lentille, viendrait plutôt d’Asie centrale et du Proche-Orient
  • Le pois chiche, doyen des super héros nourrissait au VII ème millénaire avant notre ère la Turquie et le Proche-Orient
  • La fève, adorée des chinois, fut célébrée par les Romains, est originaire de Mésopotamie

Bref, 40 espèces et 18 000 variétés qui font le tour du monde. Chaque français en consommerait environ 1kg4 avec un léger retard chez les femmes. « Cassoulet quand tu nous tiens !! »

Et attention si certains  légumes secs comme les haricots rouges exigent une nuit voire plus de trempage, d’autres comme les lentilles ont la cuisson délicates. En quelques minutes vous passez de la salade lentilles-huile d’olive-lardons bien croquante sous la dent à la purée (en particulier pour les lentilles corail assez chères). Quant aux légendaires flatulences, ajoutez du bicarbonate ou des aromates à l’eau de trempage, vous en serez débarrassé.

Alors convaincus ?

légumes secs-jvc-jevouschouchoute-chili

Chili du week-end cuisiné dans mon Companion Moulinexregistrer

632 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *