Diamants for ever

Les douaniers de la brigade ferroviaire de la gare du Nord de Paris ont intercepté, à la fin du mois de décembre, un homme qui tentait de se rendre à Bruxelles tout en transportant près d’un kilo de diamants dans son caleçon.

Ce voyageur, arrivant de la République Démocratique du Congo, s’apprêtait à mettre le cap sur Bruxelles avec 800 grammes de diamants bruts de contrebande. Selon la douane, « le voyageur transportait des centaines de pierres bruts de diverses tailles dissimulés dans ses sous-vêtements ».

Le lot est d’un montant très élevé. Il a été estimé à près de 300 000 €. Or, l’importation de diamants bruts au sein de l’Union Européenne est une activité très encadrée, il faut notamment présenter un certificat attestant de la légalité et de la provenance des pierres. En effet, sans ce système de certification, des diamants destinés à financer des groupes armés pourraient entrer sur le marché officiel.

Paul Valéry, dans « Mauvaises pensées et autres » aimait à dire que les « Les bons souvenirs sont des bijoux perdus ». JVC pense plutôt à la détresse de ce voyageur qui a dû laisser à la douane ses bijoux de famille.

Allez je me rattrape :

182 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *