PIDDDS, une méthode qui apporte grand bien

 pieds-frede1-jvc-jevouschouchoute
Vous avez mal aux genoux ? au dos ? à la nuque ?, votre enfant souffre d’énurésie ? vous avez des migraines ? Vous n’avez mal nulle part mais vous sentez fatigué ? Pourquoi ne pas tester la méthode PIDDDS ?
Une nouvelle approche de «santé globale», une  exceptionnelle occasion de comprendre pourquoi il faut réfléchir à la source d’un problème (physique ou mental) plutôt qu’aux symptômes. La colonne vertébrale est source de beaucoup de problèmes, si elle n’est pas « équilibrée ». PIDDDS est une approche logique de santé qui corrige l’origine des maux physiques et mentaux par des mouvements physiques et des exercices respiratoires en réalignant la colonne vertébrale.
Cette méthode rétablit l’équilibre interne du corps, lui donnant ainsi les moyens de s’auto-réguler et de se défendre des agressions extérieures et intérieures.
Une comparaison facile : lorsque votre ordinateur a des soucis de fonctionnement, le fait de le réinitialiser est très bénéfique. Dans le cas de la posture, il faut remettre le corps droit et bien aligné pour qu’il se remette à  bien fonctionner : c’est la 1ère séance PIDDDS.
 
 

Que signifie PIDDDS ?

Des initiales bien sûr, en anglais: 
 
P = personnel: aucun corps n’est semblable à un autre, les solutions pour une bonne santé doivent être personnalisées selon la biologie propre à chaque individu.
 
I = intégrée: exercices posturaux très simples améliorant l’alignement du corps, associés à une diététique appropriée.
 
D = dynamics:  on participe au traitement en pratiquant soi-même des exercices guidant notre corps vers son alignement naturel.
 
D = diet(régime): PIDDDS donne des conseils diététiques, souvent inspirés de la méthode du Docteur Peter d’Adamo, préconisant le choix d’une alimentation en fonction de son groupe sanguin. L’idée de base étant que les mêmes aliments ne sont pas bénéfiques à tous les groupes, que chaque groupe est prédisposé à certaines maladies plutôt qu’à d’autres et que l’on peut diminuer les risques par une diététique appropriée. Logique basée sur l’approche anthropologique de l’évolution de l’espèce humaine dont le comportement alimentaire s’est différencié selon les âges et les zones d’intégration.
 
D = détermination : Ligaments, tendons, muscles, nerfs, os… tous les éléments sont mis en état de fonctionner en symbiose, dans une position et un ordre corrects.
 
Et le S = solutions !
 
En français et en plus clair: une bonne santé physiologique est possible grâce à une posture du corps correcte, des mouvements «justes», et aussi, bien évidement à une alimentation équilibrée. Une formule gagnante étonnamment simple, une approche logique de la santé grâce à une solution en 3D. Non, ce n’est pas une chimère ésotérique, ni une secte de gourous en adoration devant une colonne vertébrale idéale. Cette méthode, crée en 2006 par José Garbe-Vilijn, néerlandaise pratiquant à Dubaï, est un programme de « rééquilibre » unique, basé sur des exercices simples et faciles à exécuter, que tout le monde peut suivre, jeune ou vieux.
 

La colonne vertébrale, l’axe qui se désaxe souvent…

Vous ne boitez pas, ne souffrez pas de lumbago, avez l’impression de marcher droit dans vos chaussures, mais la réalité physiologique est parfois loin de cet équilibre apparemment parfait. Dès que vous rencontrerez votre thérapeute PIDDDS, la première chose qu’elle fera  après un entretien général sur votre ressenti par rapport à votre santé, sera de vous placer devant une glace, de regarder la hauteur de vos hanches et celle de vos épaules, afin de faire une étude posturale. Et là… surprise, rares, extrêmement rares sont ceux et celles qui sont bien symétriques. Quelles peuvent être les incidences de cette colonne pas tout à fait droite, de ces épaules pas tout à fait alignées l’une par rapport à l’autre, de ce bassin  légèrement basculé? Des effets que vous ne soupçonnez même pas, mais que la thérapeute vous décrira.  Et là, vous allez être étonné(e), ce qu’elle va vous expliquer, vous l’avez bien sûr déjà éprouvé. Alors, libre à vous d’aller revoir ce spécialiste, régulièrement, tant que vous ne serez pas « ré-axé ». Aucune obligation. Aucune contrainte. Seul le bien-être que vous allez ressentir durant les semaines qui suivent vous  dictera votre prochain rendez-vous.
 pieds-frede-jvc-jevouschouchoute

Qui peut bénéficier des bienfaits de PIDDDS ?

Tout le monde a intérêt a trouver une posture bien symétrique et équilibrée, qui empêche d’avoir des contractures, des crampes, des courbatures etc… mais PIDDDS va beaucoup plus loin. On ne compte plus les patients souffrant de MAL DE DOS, de sciatique, de scoliose, de problèmes de hanche ou de genou, de hernie discale, de migraines, d’insomnie, d’obésité, d’ostéoporose, de diabète, d’arthrose, de dépression voire d’autisme… ayant vraiment constaté de très réels progrès après quelques séances. Les enfants, eux, font des progrès très rapides lorsqu’ils sont dyslexiques, ont des problèmes de comportement, d’énurésie, de respiration ( asthme), de sommeil perturbé. Enfin, les femmes enceintes peuvent bénéficier de PIDDDS à partir du troisième mois de grossesse ( bébé sera mieux placé dans le ventre de sa mère). 
Le plus jeune patient avait 3 mois lorsqu’il a été examiné, le plus vieux a actuellement 95 ans, et vient à pied et sans canne, régulièrement, bénéficier des exercices PIDDDS
 

Et alors ???Comment en savoir davantage et où se renseigner ?

Cette méthode PIDDDS, déjà présente dans quelques pays, n’arrive que depuis un an en France. Car il faut que le thérapeute PIDDDS soit directement formé par l’inventeur de cette méthode: José Garbe-Vijlin. Les exercices pratiqués se font  en étant habillé ( T-shirt et pantalon ample ou short). Il ne s’agit en aucun cas de manipulation vertébrale. Mais après seulement deux séances, vous vous tenez enfin droit(e), respirez profondément, semblez avoir dégagé cou et épaules de tous les malheurs du monde… Bref, une re-naissance! 
Mais attention, il faut bien savoir que le corps ne résout qu’un problème à la fois. A chaque séance, le thérapeute affine le travail pour arriver au problème initial, qui remonte souvent à l’enfance, ou à un très ancien traumatisme, souvent complètement oublié.
 

A savoir: 

Obligatoirement, il faut commencer par deux séances, ( sur deux jours consécutifs)
Ensuite : voir avec votre thérapeute
Coût d’une séance: 100€ 
Chez vous, pour parfaire les séances, le thérapeute vous enseignera  des mouvements très simples à effectuer  ( pendant 5 minutes) au réveil, sur votre lit.
 
 
En France, contacter Sandra Giancola Fabre : tel: 06 08 83 68 63   www.sandragiancola.com
Docteur en Biologie Moléculaire (Ph.D) , Ingénieur de Recherche à l’INRA, ex sportive de haut niveau (Jeux Olympiques d’escrime 1984 et 1992 pour l’Argentine), entraîneur physique sportif, certifiée Peak Pilatesystem New York niveaux I, II et III, diplômée PIDDDS Master II/Instructor.

Enregistrer

583 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *