L’automne amène ses premières bûches 1/3

Ambiance festive avant l’heure : nous avons récemment investi les coulisses du Lido. Pour quelques plumes me direz-vous ? Bien plus que cela. JVC y découvert les « backstage » de la dernière création Lenôtre : la bûche de Noël. Et qui dit bûches dit gourmandise !

buches

@Martine Carret

Elle est tout simplement très Star. Cela justifiait un cadre chargé d’histoire comme le Lido sur les Champs Elysées parisiens. La bûche Merveilles joue la carte du Paris de la Belle Epoque.

buches-lenotre-jvc-jevouschouchoute-2016Lenôtre réussit avec brio cette reproduction de la scène du cabaret parisien qui nous plonge dans les années 50. Hommage sucré autant visuel, la bûche Merveilles est plutôt un dessert d’adultes mais les enfants se délecteront des sapins de chocolat blanc. Un coulis d’agrumes sera versé sur l’ entremet blanc servant de piste de danse à notre Bluebell Girl à croquer dans son fourreau de plumes en chocolat blanc. JVC est en extase devant les quatre cygnes de sucre qui « nagent » au clair de lune(en chocolat noir). Fond de pâte sablée sous compotée d’orange et biscuit aux amandes, le tout est surmonté d’une ganache et d’une mousse légère reprenant l’esprit d’un Schuss tradition de la maison Lenôtre.

C’est une série limitée pour laquelle vous ne verrez pas passer les 130€. Du 10 au 24 décembre 2016, commandez la !

 

Sud’Crés sème les bûches à Marseille :

C’est la 2ème années que la branche sucrée de cette association Gourméditerranée présentait ses créations gourmandes dans le somptueuse hôtel Intercontinental de Marseille.buches

Plus de 15 desserts qui rivalisent de talents et de surprises.

Chez Dalloyau, le chef Jérémy Del Val est mis à l’honneur avec un dessert à tendance régressive. Léo Pôle repose sur un croustillant fruits secs et miel. Par dessus une mousse onctueuse à l’infusion de fèves de cacao, un biscuit moelleux aux noisettes du Piémont et un crémeux chocolat au lait. Vous commanderez pour vos kids, les sucettes gourmandes oursons (3€ pièce) praliné aux noisettes du Piémont avec sablé croquant chocolaté et chocolat au lait dorée.

6/8 parts, 98€ Édition limitée • Sur commande uniquement

Mon préféré est Coco Neige. C’est une sphère de coco au chocolat blanc et yuzu imaginée par Camille Payan du palais de la Major.

Légères, acidulées, ces boules de neige vous donne des envie de bataille. 11€ par personne

Le K’ré-ment est une bûche individuelle en forme de petits cubes à la mousse légère de chocolat noir, crémeux butternut et insert coulant kumquat. Réalisé par Question de goût (Marie Rebuffat).

Un dessert spectaculaire que j’ai hâte de découvrir en parts individuelles? Dans l’esprit du Ferrero Rocher, trois chocolats, un gâteau spéculoos cacao par Simon Pacary – L’esprit de la Violette. 8 à 10parts,12€ par personne.   buches

La buche des oliverons baussencs de L’Oustau de Baumanière est une olive géante aux notes d’olive, de citron et de chocolat. Avec un biscuit Sacher chocolat et amande de Provence, confit de citron jaune, crémeux chocolat blanc ivoire, il est réservé aux spécialistes.

M comme Marseille sera servi dans tous les établissements  Le môle Passédat. Biscuit noisette, meringue, mousseux praliné noisette, crémeux banane, bananes rôties déglacées au rhum, mousse vanille. Il est servi avec un coulis absolument craquant. 4parts, 45€ en vente au Môle et chez Albertine.

Une bûche perle noire à L’atelier de Pauline est à base de biscuit chocolat moelleux, croustillant grué de cacao, crémeux vanille bourbon, mousse chocolat noir 70% de cacao fève de tonka et zestes d’agrumes.  6parts, 33€.

Bûche rêves de noël, un pain de gênes pistache, croustillant au nougat, compotée de fruits rouges, crème onctueuse au nougat de Montélimar. 6parts, 33€

Un autre fruité au design minimaliste, PEARLY de Claude Krajner – Le temps d’un chocolat. Inspirée de la Poire Belle-Hélène, ses cubes de poire caramélisés, sa compote de poire et ses mousses Vanille de Tahiti, caramel et croustillants aux amandes effilées sont à déguster très très froid (selon moi) pour ravir les convives même en fin de repas. 4 parts, 20€.buches

Les Bonbons de Noël, un assortiment en boîte de ganaches et pralinés spéculos, noix de pécan et pistache. 9€20 les 100 grammes

Mont de douceurs, chez les Bricoleurs de douceurs est un sablé pressé châtaigne et chocolat Orelys (au goût de sucre muscovado de la maison Valrhona), crémeux vanille de Madagascar, biscuit moelleux châtaigne, mousse aux marrons, ganache montée aux marrons, marrons confits. Il rappelle un Mont Blanc tout simplement, et idéal pour les amoureux du marron. 8 parts, 45€

A la même adresse pour les amoureux des agrumes :

Sur une pente citronnée, très pointu à nouveau. Biscuit croustillant citron, confit de citrons Corses, biscuit viennois, crémeux citrons Corses, mousse aux citrons de Corses, Meringue citronnée.  8parts, 45€

Idéal pour les petits appétits ou en fin de repas copieux : Ça b’ille à l’Intercontinental. Les billes de chocolat m’ont rappelé celles de Pierre Marcolini. Une tour magique de billes colorées qui se superposent pour donner un sapin de Noël.

Une coque en chocolat noir 55 % enneigée de chocolat blanc les protège avant que chacun se régale de l’un des 4 parfums : chocolat noir, mandarine impériale, litchi framboise et marron glacé. Une vraie gourmandise à partager. En vente du 5 décembre au 8 janvier, commande 48h à l’avance auprès de la brasserie Les Fenêtres.

La Villa Madie présente sa bûche Morant-Bay :

Un crémeux chocolat de Valrhona, un biscuit Joconde à la fève de tonka, confit de griottes, ganache montée au chocolat blanc infusée aux épines de pins maritimes, le tout roulé comme une traditionnelle bûche pâtissière . Présentée dans une coque en chocolat, elle est aussi pour les adultes. 10 parts

Enfin la pâtisserie Sylvain Depuichaffray présente 2 bûches : Cho’orange & Café&Vanille

413 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *