Et si comme moi, vous redécouvriez le tricot ?

Voici une histoire amusante. Il y a plus de 25 ans, j’ai passé un truc qui bientôt n’existera plus ou qui selon certains n’existe déjà plus : le bac. Et au bac, quelque le cursus, nous pouvions choisir des options. Les gens « bien » choisissaient latin, grec, éventuellement informatique. Et bien moi j’ai choisi travaux manuels option  » tricot  » !tricot

C’était surement sans l’avoir fait sciemment, un excellent calcul car sans être un tricotin à manivelle comme ils existent aujourd’hui, je décrochai un 19,5/ 20 ce qui somme toute faisait 9,5 points d’avance pour une hypothétique mention !

Chassez le tricot, il revient au …trot :

Vous le croirez ou non, je ne touchai pas une paire d’aiguilles durant les décennies suivantes. Ce malgré mon nombre de maternités conséquentes qui auraient pu me motiver. Ma belle-mère de l’époque tricotait à merveille, c’est peut-être là une partie de l’explication. Pourtant ce n’est pas l’absence actuelle de belle-mère qui m’a remise à l’ouvrage ni même un semblant de motivation chez Romy -11 ans- qui peu avant la naissance de son petit frère a remué ciel et terre pour se faire offrir un jeu d’aiguilles et une pelote de laine bio ! Logique c’était pour tricoter un pull pour un nourrisson.

Tricot et ses bienfaits :

C’est l’envoi d’une pelote plutôt de deux pelotes STYLE STUDIO qui a agité en moi la fibre de future grand-mère. Peut-être que je ressens au fond de moi trop de stress et que je sens comme l’affirme la presse féminine bien documentée que le tricot aurait des bienfaits insoupçonnés sur la santé. Augmentation de l’estime de soi, diminution du stress, dynamisme cérébral, lutte contre l’apparition de l’arthrite, j »arrête là sinon il y aura dès demain une rupture de stock dans toutes les merceries.

La marque de fils à tricoter, STYLE STUDIO, promet qu’en une heure de votre temps libre vous allez en vous saisissant d’aiguilles de bonne taille tricoter un bonnet pour l’hiver.

Avec 4 filles à la maison, je ne pouvais que me lancer. Bon j’ai bien laissé trainer la laine deux semaines sur mon bureau, le temps d’aller au marché chercher des aiguilles qui ne sont pas fournies dans la jolie boîte. Normal il est inscrit pour tricoteuse qualifiée ! Ce que je ne suis pas évidemment. Mais une tricoteuse qualifiée a déjà ses aiguilles n ‘est ce pas?

J’ai donc reçu deux laines, élégamment installées dans la Twisty Box et la Junior Box. Elles sont en vente en grandes surfaces. La boîte transparent contient une pelote de 100g de fil acrylique que j’appelle abusivement laine, un pompon imitation fourrure très tendance et une notice explicative très sommaire pour une novice comme moi.tricot

Un peu de technique : 

Ne sachant même plus monter des mailles, c’est donc sur Youtube que j’ai trouvé des tutoriels très efficaces pour me remettre dans le bain. Et je confirme, le tricot c’est comme le vélo. Ca ne s’oublie pas ! Ou plutôt ça revient vite pour ce qui est des points envers et endroit. Pour le reste, ça s’est corsé quant il a été question de point fantaisie, de maille lisière etc… Là encore je vous conseille Youtube plutôt que le semblant d’explication encore une fois pour une tricoteuse qualifiée. Bon la Junior Box qui incluait en principe un patron de bonnet d’enfant était soi-disant destiné aux tricoteuses débutantes. Que nenni…je n’ai rien compris et cela m’arrangeais bien qu’Hermine veuille le même bonnet que ses sœurs. Du coup j’espérais progresser. J’ai pourtant insisté en voulant faire le point fantaisie expliqué sur la notice plutôt que celui hyper simple trouvé sur Youtube. Grosse erreur, enfin je suis encore en plein dedans à l’heure où je tape ces lignes.

Mon heure de gloire :

tricotQue ce soit pendant que je tricotais et après, une fois le premier bonnet gris terminé, mes enfants étaient fascinés. Etait-ce de voir leur mère tricoter ou d’admirer le résultat qui montait sous leurs yeux ? Aucune idée. Ce qui est certain c’est que comme cela m’a pris bien plus d’une heure, mon gloire a elle aussi duré plus longtemps. Cet après midi, je suis allée chez Euro diff (anciennement Bouchara, c’était le bon temps). Ce magasin est presque génial car on y trouve presque tout ce qu’on pourrait attendre d’une mercerie sans avoir à parcourir des km. Le tout à un prix qui reste raisonnable. Bon les aiguilles coutaient deux fois plus cher qu’au marché tout de même. J’ai donc acheté une aiguille avec un chas assez gros pour passer ma laine. Ce soir lorsque les enfants sont rentrés de l’école, ils se sont arrachés le bonnet magique. J’ai presque eu peur pour le joli  pompon. Mais il a résisté. Dès ce soir, je me suis mise au deuxième bonnet et confidence, je suis revenue de la « ville » avec une troisième pelote. Le virus m’aurait-il contaminée ? Si vite ? Je reconnais que cela m’oblige à m’installer  dans le canapé ce que je n’avais pas fait même après l’accouchement (par césarienne !). Je regarde un nouvel épisode de Master of Sex d’un œil distrait et je tricote. Ca me détend !

En pratique :

Je vous recommande ce petit loisir créatif pour la modique somme de 9€90

Le kit bonnet My Junior Box et My Twisty Box existent en différents coloris et est disponible en grandes surfaces. 

Deux modèles, selon vos envies et la personne à couvrir !

Une pelote de100g de fil acrylique qualité Twisty Style Studio pour les adeptes du DIY (faire soi-même) et les autres. Si si !

  • My Junior Box :  rose, bleu, gris clair et sable.
  • My Twisty Box : écru, taupe, gris foncé et noir.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

668 visiteurs

Comments: 0

  1. Bonsoir,
    J’adore tricoter, ça me détend !
    et ma fille Lucie 15 ans s’est inscrite cette année à un atelier tricot/couture les mercredis après-midi !
    Bonne fin de dimanche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *