Mon démaquillage, une routine clef

L’été comme les périodes de fêtes sont souvent l’occasion de se maquiller même si nous ne le faisons pas ou moins pendant le reste de l’année. La nuit venue, l’étape du démaquillage même si nous avons envie d’aller faire dodo, est absolument indispensable.démaquillage

Que vous ayez opté pour un lait démaquillant, une lotion 3 en 1 ou des lingettes, la composante « coton » est elle aussi essentielle.

La texture du coton, pas toujours coton !

Comment allier efficacité et douceur ? Comment obtenir une matière à la fois résistante et non agressive pour ma peau ?

Certaines marques de coton comme Demak’Up de par leur expertise promettent un démaquillage exemplaire en protégeant nos épidermes délicats voire sensibles.

Le démaquillage c’est pas superficiel :

Avec une texture 3D nid d’abeille, les disques de coton débarrassent la peau des impuretés sans avoir à insister. Les lingettes imprégnées, contiennent elles, à la fois le lait démaquillant et une huile de coton. C’est encore plus rapide et idéal pour les femmes pressées ou pendant les déplacements.

Puisque cette étape routinière de notre beauté mérite le plus grand soin, JVC a testé la toute nouvelle gamme Demak’Up Expert.

La nouvelle gamme est riche de trois références :démaquillage

  • les classiques cotons à démaquiller mais en texture 3D nid d’abeille, ronds ou ovales
  • les lingettes démaquillantes pour être efficace en un seul geste et se débarrasser des maquillages les plus rebelles
  • les bâtonnets cosmétiques, la solution parfaite pour les retouches

Les disques de coton 100% en fibres de coton, naturelles et biodégradables sont utiles pour les gestes du quotidien quand je suis chez moi.

Si je pars en voyage, en week-end ou que je dois démaquiller mes filles après un spectacle de danse ou un anniversaire « déguisement », je privilégie les lingettes. Elles sont imprégnées à la fois d’un lait démaquillant super doux et d’une huile sans paraben. Elles laissent la peau nette, débarrassée de toutes les jolies couleurs de mes artistes en herbe. Inutile d’insister et de rendre aux mamans des visages rougis.

En week-end, je suis bien contente d’économiser sur le poids de ma valise, la bouteille de tonique ou de lait. Je ne parle même pas du temps gagné avec mon bagage cabine dans l’avion. La bouteille m’imposerait de passer mon bagage en soute.

Ma nouveauté de l’été : ces bâtonnets pour estomper mon fard à paupières ou faire disparaître les traces de mascara sous les yeux. Lorsque je rate mon trait d’Eye Liner, ils sont la garantie de ma ponctualité à mon rendez-vous.

Comme moi, vous vous bricolez surement ce genre de bâtonnets avec vos coton-tiges ? Ok, mais vous vous rendrez très vite compte que ceux-là ne s’effilochent pas.

Ils ont deux embouts très différents :

  • L’un effilé pour les petites retouches
  • L’autre aplati pour estomper les fards sur la paupière mais encore mieux sous l’œil.

Je n’attends plus qu’un format voyage ou une petite boîte aux couleurs de la marque, bien jolie, pour en glisser juste le bon nombre pour mes déplacements.

Infos pratiques :

  • 70 ou 108 disques : 1€59 / 2€35
  • et 50 ou 68 ovales : 1€89 / 2€39
  • 23 lingettes : 3€49
  • 80 bâtonnets : 1€05

 

 

470 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *