La Baule 1 : L’avenue de la mode

L’avenue Charles de Gaulle est le « spot » de la mode bauloise.  Parcourir les vitrines des jolies boutiques installées des deux côtés d’un vaste trottoir ou rêver devant les délicieux glaciers et les restaurants de l’avenue sont des plaisirs que s’offrent la plupart des touristes de passage ou des parisiens en villégiature. La Baule, on peut y passer une heure ou une après-midi à la recherche du goût de nos vacances d’enfants (un peu gâtés quand même).la baule

Contrairement à celles de Deauville, les enseignes de cette avenue de La Baule ne visent pas le luxe. C’est un ensemble assez homogène de marques de prêt à porter très chic et de brands typiquement bretonnes comme Saint James, Mat de misaine, Le phare de la Baleine. Ces dernières côtoient quelques multi-marques du même niveau.La Baule

On découvre là les très parisiennes Maje, Sandro, Des petits hauts ou Bel Air, mais aussi Sud Express, The Kooples, Lacoste (très chouette mon cadeau de naissance), American Vintage, Comptoir des Cotonniers, Liu Jo, One step ou encore IKKS. Plus décontractées, Banana Moon, Napapijri, Bensimon ou SuperDry vendent des articles adaptés aux vacances : T-shirts chics, shorts ou maillots de bain. Princesse Tam Tam est présente aussi pour la lingerie, tout comme Catimini ou Petit bateau pour la mode enfant.

La Baule authentique :La baule

Près de l’eau :

Quelques enseignes plus pointues permettent d’adapter votre look à la Bretagne, au vent et à la mer, comme le prouve 727Sailbag. Leur ligne homme, femme, enfant et les sacs sont fabriqués en voiles recyclées. Cela donne une allure « sailing » à vos tenues, parfaitement adaptée à l’ambiance bauloise. De jolies bottes de pluie, des chapeaux, des polos ou des robes polos feront merveille ici… Au risque d’être décalés ailleurs qu’à La Baule ? JVC aime particulièrement leurs sacs : le sac à main Legende à 139€, pour vous promener au Halles le matin ou le sac Matelot à 229€. Il plaira aux ados aussi bien qu’aux vieux loups de mer.

La terre sous vos pieds :

La baule

On aime également le magasin Sports d’époque. On le trouve aussi dans le Marais à Paris, à Arcachon, Dinard ou Biarritz. L’enseigne a été créée en 2007 par deux frères passionnés de sport. Constatant que les maillots d’époque, en rugby ou en foot, sont beaux et racontent une histoire, ils décident de les rééditer et d’offrir une vaste gamme de modèles français et étrangers. Chics et colorés, les maillots, polos et même les shorts ou les pantalons constitueront de beaux cadeaux masculins. Notre coup de cœur va au maillot de football de l’URSS de  1960, en coton rouge, 149€. Ost-Nostagie, quand tu nous tiens !

La baule

L’accueil dans ces belles boutiques est calme et chaleureux. Il contraste agréablement avec celui, un peu affecté, des boutiques parisiennes. Il y est plus facile d’annoncer que cette petite jupe en 42 est trop petite, ou que ce pull est prévu pour des ados prépubertes. Vous ne risquerez pas un regard plein de sous-entendus de la part des vendeurs.

En juillet, ce sont les soldes. Les prix sont les mêmes qu’à Paris et que sur Internet dans toutes les grandes enseignes. La braderie, fin juillet et fin août, est le moment de faire quelques trouvailles parmi les vêtements des saisons précédentes. J’ai déniché une jupe crayon blanche à 15€ chez Sud Express et une robe Sandro de la collection de 2015 à 50€. Ca, c’est les vacances !

 

www.727sailbags.com

www.sports-depoque.com

Chimène pour JVC

Enregistrer

Enregistrer

931 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.