Le deuxième trimestre, mes rituels douceurs 1/3

provost-balayage2ors-jvc-jevouschouchouteLorsque vous êtes sortie du premier trimestre de grossesse, qu’en théorie, vous pouvez parler, votre entourage vous abreuve parfois de bons conseils. Selon votre âge et votre expérience en tant que parturiente vous écouterez polie, vous vous amuserez de ces bonnes paroles, vous serez agacée (peu car vous êtes dans une période bénie n’est ce pas) ou vous sélectionnerez telle Cendrillon les bonnes graines des mauvaises.

En ce qui concerne votre peau, vous avez pris plein d’excellentes habitudes durant le premier trimestre mais un point dont nous n’avions pas encore discuté ce sont vos cheveux. Forcément pour la plupart d’entre nous, c’est une crinière de lionne que vous avez depuis quelques semaines. Tous vos petits ou gros soucis capillaires se sont envolés quasi instantanément avec l’apparition de la croix rose (sur le test de grossesse !).

Il est maintenant déconseillé en France (ça l’était déjà en Allemagne depuis des années) de se colorer ou décolorer les cheveux durant la grossesse ou l’allaitement. Pour autant les coiffeurs traditionnels ne font pas grand cas de cela et c’est à vous de vous discipliner plus qu’en temps normal et d’opter autant que faire se peut pour la coloration végétale ou au moins les colorations bio. Comme je suis une vilaine fille et qu’une très bonne amie m’avait offert pour mon « 25ème » anniversaire un bon pour tester la coloration deux ors chez Franck Provost, je n’ai pas su résister mais promis ce sera la seule coloration chimique de l’année.

D’ailleurs si les longueurs et surtout le brushing sont très réussis, je dois dire que je n’ai pas su exprimer clairement ce que j’attendais en terme de couleur car mes racines sont plus rousses que blondes et la formule balayage deux ors consiste en une coloration « superficielle » avec un peu de tour sur l’avant du visage mais ne comptez pas sur des mèches à l’intérieur de votre crinière. J’ai même une déception de voir au bout d’une semaine des racines sur le dessus de la tête.

Le balayage 2 Ors de Franck Provost n’est pas une nouvelle technique dans leurs salons mais les techniques d’application (avant la pose se faisait en triangles m’a-t-on expliqué mais maintenant c’est en arrondis) et les produits évoluent régulièrement d’où ce test. Ma base pourtant à 50% blanche est probablement un peu trop foncée pour le balayage 2 Ors qui est en principe réservé à celles dont la base naturelle est blond foncé ou châtain clair (89€). Les plus foncées peuvent choisir le balayage ambré vénitien ou brun cashmere (79€).

Donc comme vous pouvez le constater sur la photo le balayage 2 Ors a révélé l’éclat de mes cheveux en apportant un « coup de soleil » sur les longueurs. Mais en racines ….

Cette technique est appliquée au pinceau et travaillée à la brosse à cheveux pour permettre au produit de pénétrer plus en profondeur de manière uniforme (bref on évite les taches, ça oui).

Et comme toutes les colorations chimiques, le balayage 2 Ors peut assécher la chevelure, il était d’autant plus important que je les chouchoute en rentrant, enfin les semaines et mois suivants.

Les laboratoires Pierre Fabre très à l’écoute de tous les changements dans la vie des femmes et des ces consommateurs de façon générale m’a envoyé via nos liens par les réseaux sociaux, un test à réaliser consistant en un diagnostique capillaire. Forcément vous ne mangez pas la même chose selon la saison, vous n’utilisez pas les mêmes crèmes selon l’état de votre peau et le choix de vos soins cheveux est lui aussi fonction de votre état général.

A découvrir dès demain….

388 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *