Un homme sans patrie est un rossignol sans chanson

Des chansons d’Enrico Macias ont été retrouvées dans des cassettes audio appartenant à Oussama Ben Laden, révèle la BBC, lundi 17 août. Le chef historique d’Al-Qaïda était un fan avéré de celui qui chantait : « Les filles de mon pays ».

Dans un enregistrement publié sur le site de la télévision britannique, on peut ainsi entendre un extrait de la chanson « Les gens du Nord » au beau milieu d’un discours du chef du groupe terroriste. Il a été retrouvé au milieu de 1 500 cassettes, qui étaient entreposées dans l’un des bâtiments utilisés par les responsables d’Al-Qaïda à Kandahar, en Afghanistan. Oussama Ben Laden a quitté la ville en 2001, « Adieu mon Pays », lors de l’intervention américaine, laissant derrière lui ces enregistrements audio.

Flagg Miller, expert en littérature et culture arabe, a écouté les 1500 cassettes. « Ces chansons suggèrent que quelqu’un, à un moment de sa vie, a apprécié les titres de ce juif pied-noir [Enrico Macias] et aurait continué à les apprécier alors que (…) les écouter pouvait être considéré comme une hérésie ».

L’homme responsable des attentats du 11-Septembre écoutait donc celui qui chante « Enfants de tous pays ».

Même si Ben Laden avait tous les défauts de la terre, JVC a enquêté au cœur des services de renseignement américain JVC NSAqui viennent d’acheter la discographie complète du chanteur. Ils seraient, en effet convaincus que « quand on a entendu ça une fois, on avoue de suite ses méfaits ». Ces cassettes pourraient faire certainement partie des moyens barbares pour torturer des prisonniers. La NSA parle de cette discographie comme d’une arme possible de destruction massive.

On aurait pu écouter « l’orientale » pour conclure le billet d’humeur mais Enrico Macias a fait mieux pour parler aux hommes ….

354 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *