Le club des Baby-Sitters revient en poche

 clubdesbabysitters-gallimard-jvc-jevouschouchoute

Pour les filles dès 9-12 ans, pour celles qui aiment lire et surtout tentez-le avec celles qui rechignent à dévorer des chapitres, le Club des Baby-Sitters existe en format poche aux éditions Gallimard-jeunesse, à glisser dans leur sac de voyage. Elles les emporteront partout, à la plage, dans les salles d’attente, la queue du cinéma et le soir avant de s’endormir épuisées par leur super journée. Vos filles vont aimer la collection : Le Club de Baby-sitters et les livres passeront aux petites sœurs ensuite. Chez JVC, les premiers tomes ont été lus il y a 4 ans par la grande sœur de Romy et passeront dans quelques années aux petites.

Tous les tomes sont écrits par Ann M. Martin et illustré par Karim Friha

Il s’agit d’une série d’aventures drôles et tendres où l’amitié finit toujours par l’emporter.

Sur le thème de cette amitié entre filles pleines d’humour, les lectrices participent ainsi au quotidien de 4 adolescentes, Mary Anne, Claudia, Lucy et Kristy, de 12 ans qui ont fondé un club lors de leur entrée en classe de cinquième pour aider les parents qui cherchent des baby-sitters.

  • La fondation du Club (Folio Junior – N°1725 / 208pages)- 124 x 178mm
  • L’idée géniale de Kristy (Folio Junior – N°1726/ 5€)
  • Claudia et le Visiteur Fantôme (Folio Junior – N°1727)*
  • Le secret de Lucy (Folio Junior – N°1728 / 160 pages)**

Disponible également en : Grand format littérature ~ 13,50 € / Epub (livre numérique)  5,49 € / Pdf (livre numérique) ~ 5,49 € / format poche ~ 5€60

*Je suis inquiète: un voleur de bijoux rôde dans les environs! Et, au Club, nous recevons des appels anonymes angoissants…Avec Halloween qui approche, difficile de ne pas paniquer! Mais nous devons nous montrer des baby-sitters responsables, alors nous allons mettre au point un code secret au cas où le voleur sévirait.

**Ce n’est déjà pas drôle d’avoir du diabète: surveiller son alimentation, être privée de sucreries et même se faire des piqûres tous les jours. Alors quand mes parents se sont mis à me surprotéger et à m’emmener voir des tas de médecins, c’est devenu infernal! Heureusement, mes amies du Club sont là pour me soutenir.

Comment est né le club ?
À Stonebrooke, une petite ville des États-Unis. Un jour, Mme Parker a besoin de quelqu’un pour garder le petit David Michael, mais Kristy et ses frères aînés sont tous les trois occupés. C’est en voyant sa mère passer un nombre incalculable de coups de téléphone pour trouver une baby-sitter que Kristy a l’idée géniale de fonder un club de baby-sitters qui centraliserait les appels et organiserait les gardes d’enfants. Ainsi, les parents pourraient joindre en un seul appel toute une équipe de baby-sitters! Elle convainc Mary Anne et Claudia, ses amies de toujours, de se lancer dans l’aventure. C’est ainsi que naît le club des Baby-Sitters.
Les membres se réunissent tous les lundis, mercredis et vendredis de 17 h 30 à 18 h 00 dans la chambre de Claudia qui a sa propre ligne de téléphone. Les coordonnées des clients, les emplois du temps de chacune des baby-sitters ainsi que tous les baby-sittings sont notés dans l’agenda pour qu’il n’y ait ni confusion, ni oubli. Après chaque garde, les baby-sitters sont tenues de les consigner dans le journal de bord afin d’informer les autres des difficultés rencontrées avec tel ou tel enfant. Les cotisations s’élèvent à cinquante cents par membre, puis passeront à un dollar; elles servent à faire fonctionner le club, à acheter des livres ou des jouets et à organiser des sorties au cinéma ou des soirées pyjama quand il reste de l’argent.
Les affaires vont tellement bien marcher qu’il va falloir très vite recruter de nouveaux membres!

 

 

489 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *