Une souris grise qui joue avec vous

souris mionix_jevouschouchoute_jvcJVC s’est amusé pendant les fêtes de fin d’année avec la souris Naos de Mionix dans son modèle 3200 dpi à capteur optique.

Cette souris se classe dans la catégorie souris de gamer de part ses caractéristiques : 7 touches programmable, une mémoire interne embarquée pour conserver les macros, un changement à la volé de la résolution en dpi, patins en téflon et même nouveau système SQUAT dont nous reparlerons plus bas.

Dans un premier temps la prise en main dite « full palm grip » ou en français approximatif « prise de main complète » peut surprendre, en effet la taille de la souris écartera les joueurs avec de petites mains vers d’autres modèles chez Mionix (par exemple les modèle Avior). Une fois l’habitude prise dans la manipulation de la souris on notera le poids de celle-ci qui même si celui-ci reste dans les références habituelles de souris gamer imposante peut surprendre avec ses 150g à manipuler.

Mionix met également à disposition un outil logiciel permettant le contrôle fin des réglages de la souris (taux de transfert d’informations de la souris, dpi, mode d’éclairage de la souris (3 disponible), configuration des boutons et des macros).

 souris mionix1_jevouschouchoute_jvc

Une des innovations de Mionix avec ses souris est le système SQUAT qui détecte la surface sur laquelle la souris est posée et optimise ses déplacements. Bien que l’idée semble bonne JVC a du changer son tapis de souris, l’ancien entrainant des décalages de la souris (motif brillant). Le nouveau tapis étant mat, la souris se sent plus à l’aise dessus et ne « dérape » pas. Nous attendrons donc d’autres retours pour nous faire un avis sur cette innovation qui est déjà une bonne idée.

Après deux semaines de tests JVC sur différents jeux, force est de constater que la Naos s’adapte dans tout les contextes de jeux (MOBA, FPS ….). Il faudra juste bien régler vos dpi pour que votre poignet ne souffre pas trop du fait de nombreux déplacements. Un petit plus : le câble long de la souris permet de ne pas s’encombrer de rallonge USB ou autres !

Notre avis sur cette souris : la Naos de Mionix arrive dans un contexte de forte concurrence sur le marché des souris haut de gamme et nous présente ici un produit qui n’a pas à rougir face à ces concurrentes et on aime aussi la retenu du constructeur qui semble privilégier la qualité de l’ensemble et les fonctions de base que les fioritures inutiles.

Prix autour de 60€

Test Adrien pour JVC

490 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *