L’album « Santié Papang » de Maya Kamaty : le son de l’Ile

Santié Papang » de Maya Kamaty-jvc-jevouschouchouteÉcouter le nouvel album Santié Papang de Maya Kamaty, c’est un plaisir d’une grande fraicheur. Maya y chante le mayola, un blues ternaire né du chant des esclaves de l’Ile de la Réunion. Ce chant fait pleinement partie de la culture réunionnaise et a été consacré par son inscription au patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Maya, après des études en France, a choisi de revenir sur son île natale pour chanter le mayola, le chant de ses parents, eux-mêmes artistes de l’Ile. Son album Santié Papang, en créole à l’exception de deux titres en français, s’écoute avec plaisir grâce à ses sonorités exotiques et chaudes (le ukulélé y fait de nombreuses apparitions) et la nostalgie qui se dégage de certains titres (« Ansanm », « Ti brine ») mais aborde aussi des thèmes difficiles comme celui des violences conjugales, malheureusement fréquentes à la Réunion (« Son Zié »), les accidents de la route (« Zanfan ») ou les difficultés d’une communication « vraie » dans un monde d’hyper communication (« Écris moi »). Un album très contemporain !

Nous recommandons ce bel album à tous les amoureux de l’Ile.

Maya Kamaty

Premier album « Santié Kamaty » Sakifo records, sorti le 27 octobre

Chimène pour JVC

552 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *