Les sirènes de Safaga

sirene (2)-jvc-jevouschouchoute

Écrit par Martine Carret

Sur la côte occidentale égyptienne,  Port Safaga s’ouvre vers la Jordanie et l’Arabie Saoudite. Cité du phosphate et chantier naval réputé, la ville est également connue pour être un spot de kitesurf et de plongée sous-marine dont nous vous avons déjà parlé..

magicsirene-splashtoys-jvc-jevouschouchoute-martinecarret.(1)

A l’entrée de la ville, une sirène se dresse sur un rond-point. Alors forcément, nous ne pouvions tester la résistance de la Magic Sirène Splash Toys que dans cette paisible cité de Mer Rouge.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’idée a germé comme un défi. La Magic Sirène Splash Toys est immergeable. Et les enfants vont jouer dans leur bain et la faire avancer, nager, tirer dessus… Comme les vrais plongeurs, elle peut être lestée légèrement ou fortement avec sa bague de nage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors pourquoi ne pas la mettre en scène dans de l’eau de mer ? La faire vivre là où elle est censée être née ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’ordre des Siréniens est un ordre de mammifères marins placentaires. Les animaux qui en font partie sont les dugongs et les lamantins. Paisibles herbivores, ils broutent à longueur de journée des prairies marines. Leur nombre dans le monde est en décroissance vertigineuse. Très sociaux, ces animaux s’approchent avec avidité des bateaux et malheureusement sont souvent heurtés par des hélices de bateaux. Ils viennent aussi en surface pour respirer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est de leur attitude qu’est né plusieurs siècles plus tôt, le mythe des sirènes, femmes nues à peau blanche à la queue de poisson. Autrefois aperçues par les marins qui ont imaginé ces mammifères à l’image des humains.

magicsirene-jvc-jevouschouchoute-

A Safaga, la sirène de ciment peint à l’entrée de la ville, donne accès à la petite route qui mène à la marina. De là, nous partons avec le club 3 Turtles diving center sur des sites de plongée abrités de la baie. OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tournage

Premier défi. Trouver un cadre où pouvoir faire évoluer la sirène. Un banc de sable peu profond, Gamul Soraya est choisi par TamTam, la responsable du club 3 Turtles pour les plongées du jour. Nous nous mettons à l’eau avec la sirène. Premier constat. Elle n’est pas faite pour évoluer à 15 mètres de profondeur. Le bouton poussoir qui déclenche sa nage refuse de bouger, la pression de l’eau étant trop forte. Après l’avoir remontée à deux mètres, nous parvenons à mettre en route le mécanisme. Mais elle arrive trop vite en surface pour que nous puissions la filmer correctement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous décidons alors de la déposer près d’une anémone, où vit un couple de poissons-clowns à deux bandes. Dans cette zone du monde, c’est la seule espèce de poissons-clowns qui vit. Nemo, le personnage des studios Pixar ne vient pas de la Mer Rouge. C’est un poisson-clown du Pacifique, à la livrée orangée à trois bandes blanches.

La symbiose entre l’anémone et le poisson-clown est très simple. Le poisson est protégé des tentacules urticants du cnidaire dès son plus jeune âge, son immunité se développant progressivement. En échange de ce refuge, où il va être le seul à pouvoir survivre, il protège l’anémone de ses prédateurs, les poissons-papillons notamment.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Posée près de l’anémone, la Magic Sirène Splash Toys est immédiatement repérée par les petits clowns qui l’éjectent en un rien de temps du rocher. Vue comme un ennemi, elle est expulsée à coups de nageoires rapides. La protection de l’anémone est donc assurée parfaitement.

Ne voulant pas stresser les petits êtres, nous ne réitérons pas l’expérience.

Attirée peut-être par la brillance de la livrée du corps de la sirène, une rascasse volante (Pterois miles) endémique de Mer Rouge fait son apparition. Cet animal superbe est extrêmement vénéneux. Du moins, quelques unes de ses épines dorsales le sont.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La rascasse, appelée aussi poisson-lion commence par se rapprocher doucement de la sirène, la regarde, tourne autour, puis avance, ses grands voiles si caractéristiques flottant doucement dans le courant. Puis elle se met en position d’attaque. Comme un hélicoptère, elle se positionne sur le nez et avance de front lorgnant la Magic Sirène Splash Toys. Connaissant sa rapidité de prédation, pour l’avoir vue évoluer, notamment lors de plongées de nuit, voulant éviter qu’elle n’ingurgite la sirène, nous la retirons prestement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De beaux fous rires ont présidé à ce tournage. Même sous l’eau, on peut rire à gorge déployée. Pour vous, JVC a mis en ligne la vidéo du tournage…

Générique du tournage de la Petite Sirène de Safaga

Décors et scénario: Carine Fauriel, sirène humaine
Chef opérateur : Alain Feuchot.
Plongeur Sécurité : Christian Amoroso.
Logistique et équipement : Club 3 Turtles, Safaga
Directrice de plongée : TamTam, www.3turtles-diving-center.com
Remerciements à Canon France. Matériel utilisé: appareil étanche à 25 mètres,PowerShot D30. En surface : Canon EOS 70 D, objectif 10-18 mm f/2.8.
Coordination générale : Martine Carret

1133 visiteurs

Comments: 2

  1. J’adore les Sirènes, très belles photos et mise en scène.
    Je veux la même sirène pour mes prochaines vacances ou ma salle de bain !

  2. De superbes plongées a SAFAGA avec les 3 Turteles
    La sirene du port me manque beaucoup j irai la revoir prochainement
    Destination de rêve dans un pays magnifique, chaleureux acceuillant
    Franchement a faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *