L’ivresse de la jeunesse est plus forte que celle de la vodka

Presque une année de leur vie avec la « gueule de bois ». Un rapport réalisé par l’association Macmillan Cancer Support affirme que les Britanniques ont des lendemains difficiles, en raison d’excès d’alcool, pendant 315 jours au cours de leur existence.

Le rapport souligne également :

  • l’inégalité des effets de la gueule de bois JVC jevouschouchouteboisson sur les hommes et les femmes : ces dernières subissent des lendemains difficiles plus longs, à raison d’une moyenne de neuf heures de maux de tête et nausées, contre seulement sept pour leurs congénères masculins,
  • Qu’une personne sur 14 a plus de 3000 gueules de bois dans sa vie,
  • Qu’un individu sur 13 a également déjà raté un premier rendez-vous amoureux en raison d’une gueule de bois,
  • Qu’une personne sur 10 a déjà raté un entretien d’embauche après des excès.

Et en France ? Selon un rapport de l’OMS en 2011, notre beau pays est le troisième pays du monde qui consomme le plus d’alcool, après la Russie et la Grande-Bretagne. Ceci ne dit cependant rien sur le temps passé avec la gueule de bois, car un ou deux verres de vin rouge le soir n’équivaut pas à une soirée de fête.

JVC trouve que c’est long 315 jours. On peut avoir un nouveau job, le quitter, déménager, changer de gouvernement, faire le tour du monde en van ou avoir un enfant. Conclusion, les gueules de bois sont une perte de temps…..

534 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *